Vivement Dimanche

Vivement Dimanche présenté par Michel Drucker...
Emission consacrée à Renaud, à l'occasion de la sortie de son nouvel album, Boucan d'Enfer.

(exceptionnellement, il s'agit ici du résumé de l'enregistrement de l'émission)

10h30, devant les studios. L'attente paraît longue mais c'est toujours long d'attendre. Une cinquantaine de personnes se trouvent à l'extérieur dont quelques représentants de l’Aquarium que nous rencontrons pour la première fois. Des Belges, des Français, une Suissesse et même un Québécois-Lyonnais qui était tellement content ! ;o)

Après 11h30, un taxi s'arrête le long de la route ; un certain chanteur énervant en sort et se précipite vers la porte, toujours à la bourre et accompagné de son guitariste-compositeur-ami et confident Titi Buccolo. Enfin, ils nous laissent entrer, un par un. Passage obligé au vestiaire puis direction le studio. Le décor, vous le connaissez certainement et la couleur des murs (blancs) ne vous intéresse probablement pas. Heureusement, l’équipe du HLM a pu rester groupée toute la durée de l’émission. Thibault qui se chargeait de la réservation des places nous explique qu’il nous montrera quand il faudra applaudir mais franchement, cela aura été complètement inutile ! Les applaudissements se sont déclenchés tout seuls et sans grands efforts :o)

Renaud (pas le Renard) fait son entrée et nous nous levons en chœur. Pour notre grand plaisir, Axelle Red et Renaud chanteront trois fois Manhattan-Kaboul ; deux répétitions et un enregistrement.



Cette chanson est magnifique, avec des paroles qui frappent juste et la voix de Renaud s’accorde bien avec celle d’Axelle Red sur le plateau, pour les accompagner : Lanty, Bucolo, Ovide, Philippe Draye (?) et un petit jeune à la basse. Docteur Renaud, Mister Renard est aussi au programme de même qu’un medley avec Hugues Aufray : La fille du nord, Stewball, Santiano et … l'autre je sais plus :-((( ? La voix de Renaud passe moins bien dans ce duo. Ils s’y prendront à plusieurs reprises et à un moment donné, Michel Drucker les interrompt en disant :
-- Il faudrait recommencer, Renaud a eu un p'tit oiseau.
A quoi l’intéressé répondra :
-- Non, c’est ma voix pourrie de d’habitude.

 

6'46"
1,0 Mo

Le medley avec Hugues Aufray (tel que diffusé)

Hugues Aufray nous demande de reprendre en chœur Stewball et de taper dans les mains et de chanter pour Santiano. Une belle ambiance dans la salle pour Santiano qui clôture le medley. Subitement, au beau milieu des “ hisse et ho ” le studio se retrouve plongé dans le noir ; panne d’électricité ! Vingt minutes sans lumière et pourtant vingt minutes pleines de chaleur : tout le monde chante dans la salle Société tu m’auras pas, Hexagone, Chanson pour Pierrot, La teigne et même… Dans mon HLM ! La lumière revenue Renaud-Renard se dit que sa gratte est pas trop bien accordée et fait appel à son guitariste, confident ...... enfin bref, celui que vous savez pour remédier à ce léger inconvénient. Petit imprévu mais qui restera inoubliable. Cet incident nous réduit de beaucoup la pause déjeuner en tout cas et bien vite il faut passer à l’épisode suivant.

La deuxième partie réside en l’enregistrement de l’émission elle-même. Les invités : Titouan Lamazou qui a peint la couverture de l’album, Christian Laborde, écrivain, la chanteuse …. ou plutôt la légendaire Marianne Faithfull, trois couples de danseurs de tango.


Diverses interviews pré-enregistrées : les parents de Renaud, Johnny, Michel Pons, Jean louis Foulquier, Daniel Herrero, ainsi que l'artisan qui fabrique des couteaux à l'ancienne dont il semblerait que Renaud soit amateur.

Des petits films : extraits du Ballon rouge et une rétrospective de Renaud l'acteur (heureusement qu'il s'est mis à la chanson), des concerts du Zénith, des chansons engagées. L'extrait de Midi-Première où Renaud chantait Camarade Bourgeois ... passage qui fit bien plaisir aux plus âgés d'entre nous puisqu'il marquait les débuts de Renaud à la télé.

Renaud parle de sa prochaine tournée qui débutera au Zénith en décembre et dont le décor ressemblerait à celui de fête villageoise un 14 juillet.

Il nous parle aussi de ses sculptures dont nous pouvons admirer quelques unes qui sont vraiment belles.

Comme vous le savez déjà, il tournera un film au Canada avec Johnny et Gérard Depardieu. Sa fille l’accompagnera comme stagiaire car elle suit une école de cinéaste depuis trois ans.

Pour la troisième partie, le décor est transformé un peu et nous nous retrouvons sur les derniers rangs du haut, en face de Renaud.
Philippe Geluck, ….Pierre Bénichou et Bruno Masure posent tour à tour des questions à Renaud. Bruno Masure a écrit un texte bien tourné, en vers, mais malheureusement nous ne l’avons pas retenu.

A la fin de l’émission, Renaud signe quelques autographes et s’en va bien vite.

Drucker en “réel” est à l’image du Drucker de l’émission : sympathique et pas imbu de lui-même.

Avant de quitter les lieux, les yeux pleins d'images et la tête pleine des chansons de Renaud, Thibault nous propose de faire un chat spécial “ Vivement Dimanche ” dans le Bistrot après la diffusion de l’émission, le 23 juin. Il viendrait échanger avec nous les impressions sur l’émission.

Et nous continuons notre bouteille tard dans la soirée et tard dans la soirée du lendemain !

Vincent Capraro a réalisé de splendides photos lors de cette journée. Il nous fait l'amitié d'accepter qu'elles soient publiées sur le site du HLM. Merci à lui !

Galerie 1



Durée

2 heures 30

Enregistrement

Diffusion

Chaîne

26 avril 2002
(Studio Gabriel)
23 juin 2002
France 2

Résumé

Lyd et LNA

Extrait sonore

Thomas Walew.

Remerciements
pour leurs
autorisations

Captures
d'écrans (les
deux premières
de cette page)
Les webmasters du
site "Le chanteur
énervant"
Photos réalisées
lors de
l'enregistrement
Vincent Capraro