Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Autres discussions sur Renaud

Modérateur : modérateurs

Répondre
renaud42
Messages : 1
Enregistré le : 28 juil. 2008, 02:09

Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par renaud42 » 28 juil. 2008, 02:13

bonsoir, etant un grand fan de renaud tous comme mon pere j'ai retrouver un cd de renaud chantés par des rappeur de l'anner 2001 le probleme il est tous rayer j'aimerais savoir ou je pourais en racheter un merci de me rpondre aux plus vite merci

Avatar du membre
Batdingue
Messages : 188
Enregistré le : 08 mars 2007, 16:00

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Batdingue » 29 juil. 2008, 08:46

Il est en vente en ce moment dans tous les magasins POINT VERT. Pour 100 kg de fumier acheté, un skeud de merde offert.

Avatar du membre
SVPat
Messages : 4462
Enregistré le : 27 nov. 2002, 14:30
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par SVPat » 29 juil. 2008, 09:23

Image

Je préfère manger une pomme de terre debout qu'un steak à genoux !
>>> :arrow: > > > >Mon Boxon !

Avatar du membre
maxx
Messages : 749
Enregistré le : 12 août 2004, 14:00

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par maxx » 20 août 2008, 17:20

renaud42 a écrit :bonsoir, etant un grand fan de renaud tous comme mon pere j'ai retrouver un cd de renaud chantés par des rappeur de l'anner 2001 le probleme il est tous rayer j'aimerais savoir ou je pourais en racheter un merci de me rpondre aux plus vite merci
si tu le trouves inécoutable, sache que ça ne vient pas forcément des rayures...
"Dans dix ans, j'aurai tourné la page de la chanson."
(Renaud, février 1992)

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5621
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Marie la Belge » 12 nov. 2011, 11:05

J'ai écouté ça, par curiosité :
Rhoff - Deuxième génération[/youtube]

Sûrement d'autres titres de cette compil à retrouver sur le Net, si vous aimez le rap.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hexagone_2001
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
Saint Maïeul
Messages : 3903
Enregistré le : 11 févr. 2011, 19:01

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Saint Maïeul » 12 nov. 2011, 11:11

Marie la Belge a écrit :http://fr.wikipedia.org/wiki/Hexagone_2001[/color]
ou sur le HLM dans la Discothéque à http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud ... e/2001.htm
Banalyse :)

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5621
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Marie la Belge » 12 nov. 2011, 11:16

Ah ben oui tiens ! :D
Et je viens de voir ici :
http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud ... 01#p590026
que Thomas Noton est à l'origine de ce projet :
Thomas Davidson Noton (écossais, ami de Renaud et sa famille depuis le début des années 80, directeur artistique), comme pour l'album "Marchand de Cailloux", est à la coordination artistique. Début 2000, c’est lui qui invite les rappeurs français à déclamer Renaud sur l’album « Hexagone 2001 ».
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Avatar du membre
Cédric
Messages : 983
Enregistré le : 27 mars 2003, 23:05
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Cédric » 13 nov. 2011, 17:31

Si ca intéresse quelqu'un, j'ai le CD, le CD promo et le double 33 tours promo à vendre...

http://cedricchanson.e-monsite.com/page ... s-etc.html
http://cedricchanson.e-monsite.com/page ... tours.html
N'oubliez jamais que la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie...

Avatar du membre
Born X
Messages : 10109
Enregistré le : 05 oct. 2006, 11:41

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Born X » 16 nov. 2011, 13:07

Renaud himself avait donné son accord pour ce disque, trouvant à l'époque le projet intéressant.
Comme quoi en 2001 il avait pas encore arrété l'alcool.
La première décision vient du coeur et l'intelligence, dont nous sommes tous dépositaire, doit faire ce que notre coeur décide.
La normalité n'est pas le summum de ce qui peut s'atteindre.
Anne-Claire Damaggio

Avatar du membre
Saint Maïeul
Messages : 3903
Enregistré le : 11 févr. 2011, 19:01

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Saint Maïeul » 21 sept. 2012, 18:30

Un article sur Renaud et le rap français sur le site web http://rapgeniusfrance.com daté du 20 septembre 2012
Renaud et le rap français.

“Mais si j’étais rappeur mon frère je serais Renaud“

Il semble populairement admis parmi de nombreux auditeurs de rap français que Renaud Séchan, grand chanteur et provocateur français ayant fait ses premiers pas au milieu des 70s, fut une sorte de précurseur du rap français. Une bien belle formule assez lourde à porter, donc voyons ce que la carrière de Renaud a réellement porté de comparable au rap français, et dans une certaine mesure, tâchons de voir s’il a été le premier.

Tout d’abord, la subversion.

Rapprochement sans doute le plus évident entre le chanteur au foulard rouge et un grand nombre d’insurgés des bas fonds, on ne peux pas dresser une liste exhaustive des textes de Renaud qui “fightent le power”, des exemples venant à la pelle, de la mythique “Société, tu m’auras pas” au couplet de Février du tout aussi incontournable “Hexagone”, clamant haut et fort que “la France est un pays de flics, à tous les coins de rue, y en a cent. Pour faire régner l’ordre public, ils assassinent impunément”. Dès 1975, Renaud est sans doute le premier contemporain à chanter aux oreilles de toute la France que… “L’Etat assassine”.

Ensuite, le combat.

Sujet connexe, le combat contre le système et la société, encore une fois mis à l’honneur de “Société, tu m’auras pas”, où l’on peut entendre des passages qui n’ont à pâlir devant aucun “Le Combat Continue”, tels que “Demain, prends garde à ta peau, à ton fric, à ton boulot, car la vérité vaincra, la Commune refleurira”.

Parallèlement, la misère racontée.

Renaud sera très certainement le premier à évoquer un groupe socio-ethnique dont viennent presque tous les rappeurs français : la deuxième génération de l’immigration. Sa chanson “Deuxième Génération” relate des tranches de vie de Slimane, un môme de 15 ans, désoeuvré car sans repères et incapable de trouver un job qui veut de lui, qui s’adonne au vandalisme, à la consommation de drogue et puis, pour respirer un peu, à la musique dans une cave. Le rap n’étant pas encore arrivé en France, Slimane joue du rock et chante “en kabylle” ses pulsions destructrices et suicidaires. Un morceau extrêmement touchant auquel feront écho, bien plus tard, des tas de morceaux de rap conscient évoquant la même aigreur de la vie : “Comme un rat dans l’coin” de Fabe, “Laisse pas traîner ton fils” de Suprême NTM ou “Petit Frère” d’IAM, en tête de ligne.

De plus, les parias.

Autant que les rappeurs se présentent comme des “lascars”, de nombreux personnages de Renaud sont des “loubards”. Mobylette et blouson de cuir sont l’attirail de beaucoup de héros de chansons de Renaud, au hasard “Laisse Béton”, “Marche à l’ombre”, Gérard Lambert dans ses deux chansons dédiées ou encore “C’est mon dernier bal”. Renaud se plaît à décrire la vie et les occupations de ces gens au-dessous des lois, que la France connaît finalement plutôt mal, un peu comme les jeunes des cités.

De surcroît, la détresse d’une planète.



Tout comme il est vrai que beaucoup de rappeurs ont fait l’effort d’élargir l’échelle de leurs constatations à la “c’est la merde dans le monde” (par exemple “La Fin de leur Monde” d’Akhenaton & Shurik’N ou encore le classique “Hardcore” d’Ideal J), Renaud n’a eu de cesse, au fil de sa carrière, de décrire les horreurs dont notre monde peut être fait. “Morts les enfants”, évocation déchirante des injustices qui cause la mort d’innocents partout dans le monde, en est un exemple notoire.

Quoi d’autre ? Les anti !

Antiracisme, d’une part.

En écoutant “Les Charognards” de Renaud, on découvre la scène de la mort d’un petit braqueur de couleur, tué “dans l’exercice de ses fonctions” sur les Champs-Elysées. Les badauds encerclent la scène, chacun y allant de son commentaire pitoyable et notamment un ancien parachutiste disant à quelques arrivistes “Moi, monsieur, je vous signale que j’ai fait l’Indochine [...] Ces mecs, c’est de la racaille, c’est pire que les Viêt-Minh, faut les descendre d’abord et discuter ensuite.”

Antimilitarisme, d’autre part.

“Je ne veux pas aller au service militaire, je ne veux pas faire la guerre pour un morceau de terre.” disait le très jeune Daddy Kery, tout juste 13 ans, sur le premier album de MC Solaar et déjà Renaud annonçait naïvement dans “Déserteur” que ce qui lui déplaît, c’est qu’il n’aime pas la guerre, “et qui c’est qui la fait, ben, c’est les militaires” et plus fermement sur “La Médaille” quand un clochard vomit son vin au pied de la statue d’un Maréchal de France : “Maréchaux assassins, vus ne méritez rien de mieux pour vos méfaits que cet hommage immonde à tout le sang du monde par vos sabres versés.”


Jamais deux sans trois : antipatriotisme.

Résolument apatride, Renaud va plus loin sur “La Médaille”, évoquant “La patrie, hélas, cette idée dégueulasse qu’à mon tour, je conchie.” quand seulement 5 ans plus tard, on entend Koma annoncer sur “Et si chacun…”, “Chuis né en France, mais ça fait pas de moi un Français : chuis terrien et j’ai rien, cela me vaut-il un procès ?”

Une (petite) touche d’humour.

Une partie du talent d’un rappeur est son sens de la punchline, et on sait bien que les punchlines se font souvent par exagération absurde ou par jeux de mots, ce dont M. Séchan a été pour un temps un grand taulier de la chanson française. Quand le Slimane de “Deuxième Génération” apprend que son producteur ne veut pas qu’il chante dans sa langue maternelle, lui et ses amis lui mettent la tête contre une brique, “que même la brique, elle a eu mal”, ce que je verrais bien dans un texte à la Booba, du style : “si tu t’approches de mon fric, ça te sera fatal, j’vais t’mettre la tête contre une brique, même la brique aura mal” (avouez, il pourrait la faire !!)

Pour ce qui est de ne pas trop se prendre au sérieux, le parallèle “Je danse le Mia” / “C’est mon dernier bal” est assez saisissant

L’autodestruction.

On connaît tous l’état de Renaud aujourd’hui et les ravages que l’alcool a causés sur sa santé et sa voix. Et il n’est pas la peine de s’éterniser très longtemps sur ce que la consommation de Jack et de bédo va faire sur les rappeurs qui vivront jusqu’à 50 balais…

Et le principal : la poésie urbaine.

C’est là qu’on met le doigt sur LE truc qui rapproche Renaud du rap français. Cette façon de faire de la poésie en trempant sa plume dans le bitume. De parler de la beauté du monde en regardant un paysage de béton. Comment ne pas faire de rapprochement entre “Amoureux de Paname” et la “Panam” de Triptik ? Quand Grand Corps Malade écrit sa chanson “Enfant de la ville”, comment oublier que Renaud disait dans la première chanson de son premier album : “derrière les pavés, c’est la plage, mais le bitume, c’est mon paysage” ?


Renaud fait de la poésie, parlant de ce qui est beau et de ce qui ne l’est pas, avec justesse et sincérité, en n’hésitant pas à faire appel à la vulgarité de l’argot, livrant des poèmes brutes, “ce que le béton a fait de meilleur”.

OKOK pour les rapprochements, mais il y a bien des différences, aussi, non ?

Bien sûr qu’il y en a, à commencer par la forme de sa musique, mais pas seulement.

Renaud, par exemple, est très athée, ce qui se retrouve chez certains rappeurs (Saïan Supa Crew, “Au nom de quoi ?”), mais vraiment pas tous : beaucoup évoquent Allah et encore quelques autres le Dieu des chrétiens.

Renaud a également pris le temps de décrire des joies simples (et saines) de la vie (la pêche, les promenades dans la nature ou dans la ville) quand les rappeurs ne savent toujours rien raconter d’autre que les soirées danse/bédo et le vandalisme. A quand un morceau de rap sur la pêche ??

Renaud a traité, plus généralement, des thèmes plus variés que ce que fait le rap français, même si certains commencent à apparaître, comme la paternité (“Morgane de toi” ou “Mistral Gagnant”) que Triptik vient d’aborder sur son nouvel EP “Depuis”. Peut-être qu’avec le temps, le rap va évoluer vers une diversification des thèmes abordés ? C’est peu probable, mais seul l’avenir nous le dira…

Renaud a relaté beaucoup de choses relatives à la misère et à la vie du crime, mais n’y a sûrement que très peu pris part. Ardéchois de naissance, rien ne nie qu’il ne donne pas de témoignages d’histoires vécues par son entourage, mais Renaud n’a vraisemblablement jamais vécu dans le crime ou la misère.

Et enfin, il existe aujourd’hui encore une complémentarité.

Déjà, je pense que la plupart des rappeurs font preuve d’un certain respect envers ce Babtou qui a été le premier à parler de leur cas dans ses chansons.

Ensuite, Renaud, en tant qu’observateur, arrive à fournir des points de vue doués de recul que les rappeurs n’arrivent encore pas à émettre. On prendra l’exemple de sa “Ballade de Willy Brouillard” qui raconte la tristesse et le bon coeur d’un flic, pas plus content de la conjoncture que ceux qu’il arrête. Egalement, Renaud décrit les états d’âme d’un prisonnier dans “P’tit Voleur”, avec un ton qu’aucun rappeur ne peut adopter aujourd’hui, car il n’est pas présenté comme un gros dur mais plus comme une brebis égarée.

Voilà un gros panorama de similitudes et de divergences entre le rap français et Renaud, sûrement non exhaustif, mais qui couvre assez large. Les auditeurs attentifs n’auront pas de mal à faire eux-mêmes les connexions qui manquent, en ayant le plaisir de découvrir à quel point “Suicide Social” d’Orelsan est une glorieuse modernisation d’”Hexagone”, ou que “Plus d’Feeling” de Rocé aurait très bien pu s’appeler “Société, tu m’as eu”…

En annexe, j’aimerais quand même souligner que Renaud lui-même cite des influences qui font qu’il n’a pas été le seul signe avant coureur du rap en France : il ne faut pas oublier que son “Déserteur” est une remise à jour de celui de Boris Vian, ni que le plus grand chanteur d’argot français de tous les temps fut son idole Aristide Bruant.

Pour conclure tout ça, Renaud fut très probablement un précurseur du rap français, et certainement son plus grand annonciateur, mais pas le seul.
PRESSEKIOSQUE

source : http://rapgeniusfrance.com/2012/09/20/r ... -francais/



Dans le même genre, en 2003, il y avait eu un long article de Xavier de Larminat titré Renaud rappeur avant l'heure ? à lire dans la section Etudiant, poil aux dents du HLM des fans de Renaud à http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud ... rminat.htm
Banalyse :)

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5621
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par Marie la Belge » 21 sept. 2012, 19:14

Une autre différence, et de taille.
Les textes de Renaud tiennent la route.
Le boulot de Verlaine : c'est pas vraiment la définition du rap, ça.
Des mots de bistrot, oui, mais Renaud au moins sait ce que veulent dire humour, ironie, dérision, auto-dérision, poésie, tendresse, sentiments.
Verlan ou argot ou street-talk ou pas, quand Renaud malmène la langue française c'est exprès.

Je veux bien admettre qu'on considère Renaud comme précurseur du slam français, mais pas du rap, quand même !
Pas plus que Boris Vian ou Aristide Bruant - qu'est-ce qu'il ne faut pas lire !!!!!!!
:evil:
Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

PatK
Messages : 1838
Enregistré le : 18 mars 2003, 15:50

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par PatK » 21 sept. 2012, 23:00

précurseur du slam français ! et puis quoi encore... ca me ferait mal qu'on puisse lui mettre sur le dos cette merde que n'importe quel abruti avec bac moins 18 peut faire ! :-(

BOULOU
Messages : 724
Enregistré le : 06 juil. 2006, 00:46
Localisation : quelque part en France...

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par BOULOU » 22 sept. 2012, 02:20

quelle merde :twisted:

dd
Messages : 4792
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par dd » 22 sept. 2012, 07:55

Born X a écrit :Renaud himself avait donné son accord pour ce disque, trouvant à l'époque le projet intéressant.
Comme quoi en 2001 il avait pas encore arrété l'alcool.
ou pas commencé :D
Image

Avatar du membre
bast
Messages : 316
Enregistré le : 28 sept. 2008, 15:16

Re: Hexagone 2001 chanté par des rappeurs

Message par bast » 22 sept. 2012, 10:23

Les mecs le rap c'est pas seulement de l'egotrip a la con et des types qui roule dans de grosse voiture remplie de pute ... Il existe du très bon rap conscient également.
Modifié en dernier par bast le 24 nov. 2014, 19:09, modifié 1 fois.

Répondre