Toujours envie d'embrasser un flic ?

Engagements pour diverses causes, initiées ou non par Renaud...

Modérateur : modérateurs

Répondre
Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Myr »

cooks a écrit :
27 avr. 2018, 15:48
La question devrait être: Est-ce encore plus grave et dégueulasse si c'est un flic qui fait ça ?
Réponse de nana : ça fait exactement le même effet.

Mais ma préoccupation, c'était pas coté flic, mais coté fille.
Parce que c'est encore une fois une femme qui a donné l'alerte.
Parce que si c'est pas un flic, ça n'a pas énormément de place sur ce forum.
Et parce que les femmes ont plus d'emmerdes avec les quidams qu'avec les flics. Ce qui n'excuse en rien ce flic et tous les autres qui déconnent. Mais juste : on a le droit aussi de parler des autres qui déconnent.
Jeep a écrit :
27 avr. 2018, 16:15
Tord a écrit :
27 avr. 2018, 14:00
C'est toujours pas nouveau ses contradictions. Il a toujours admiré Mitterand à l'origine entre autre du Rainbow Warrior, mais ça, ça va. Il dit qu'il enlace Pinot simple flic, c'est une ordure.
Concernant les flics, ça ne s'arrêtait pas à la chanson et au Pinot simple flic qui fait le figurant.
Les multiples interviews de 2016 où il cajole ses nouveaux amis.
C'est l'époque où les zadistes sont des "crétins" et les forces de l'ordre de "pauvres policiers".
La pose sur les photos devant la caserne des keufs aussi.
Et cerise sur le gâteux, époque où il arbore avec fierté sur les plateaux télé, épinglées sur son cuir, deux pucelles de la Préfecture de Police de Paris. Manque de bol, l'une d'elles était un ancien modèle qui était exactement le même que portait la police collabo sous Vichy et aussi portée par les flics de Papon lors du carnage de Charonne (cette origine il ne devait pas du tout la savoir, mais les faits sont là).

C'est plus que Pinot, non ?
Voilà, c'est ce que je pense en fait. Ce sont les déclarations hors chansons qui montrent un changement, pas les chansons elles-mêmes, pour les raisons que j''ai déjà dites.
Tord a écrit :
27 avr. 2018, 16:51
Ça c'est pas faux mais ça reste pas nouveau. Si je te dis pas de connerie, y a quinze ans, il donnait à un orphelinat de la police ou un truc comme ça. Marche à l'ombre, on voit bien qu'il est pas un grand fan des hippies, punks rebelles alors les zadistes, ça doit être le même genre pour lui.
Et surtout, personne ne m'a jamais répondu sur ses liens avec Mitterand. En quoi c'est différent ?
Ouais, mais en même temps, les hyppies punks rebelles, c'est aussi ses potes en ardèche dans déserteur. C'est les mêmes que les zadistes.

Moi je crois juste qu'il a pas vraiment d'idées si précises que ce qu'on veut bien lui prêter, mais qu'il est très fort pour faire des portraits de personnages dans ses chansons auxquel on s'identifie, en projettant parfois plus que ce lui-même a voulu dire.
lucien a écrit :
27 avr. 2018, 13:31
@Myr, juste vite fait: il semble que je me trompe sur le sens de "idéologie". Elle est reconnue maintenant, dans sa définition, comme qq chose de péjoratif. Ce n'était pas ma vision du mot, je pensais qu'on pouvait le voir comme une espèce de grille de lecture non figée, en mouvement, mais je me plantais, selon l'acceptation générale du terme.
Après tout, on peut très ben le voir comme tu le fais. Mais du coup, ça va dépendre de chacun. Les idéologies peuvent servir à réfléchir et avancer, mais ce qui est dangereux, c'est quand elles enferment.
Modifié en dernier par Myr le 27 avr. 2018, 17:33, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2524
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Jeep »

lucien a écrit :
27 avr. 2018, 13:31
Sinon, merci à Jeep, très clair comme d'habitude. Tu as juste oublié la conclusion (enfin, pour moi): puisque tu répondais à ecoman sur l'origine du topic, il aurait peut être fallu préciser que c'est suite aux nombreuses désillusions nées du Phénix, que ce topic est apparu, comme pour rétablir l'équilibre, en qq sorte. J'ai compris que c'est ce que tu voulais dire, mais tu ne le précises pas...
En effet, il est utile de mentionner la date de création de ce topic...animé, et la concomitance avec la chanson incriminée (on dirait un extrait de PV de gendarmerie).
Myr a écrit :
27 avr. 2018, 13:20
Mais justement Jeep. Crois-tu que dans un cas comme dans l'autre, Renaud pense que TOUS les snippers sont systématiquement, et sur l'ensemble de leur mission, assimilables à ceux de son exemple ?
Si les snippers sur les toits, dans le cas particulier de la manif nous faisait de grands signes d'amitiés, cela signifie t'il pour autant que leur mission en général à changé ? Et est-ce qu'on ne peut pas apprécier un geste d'une personne envers nous, au moment où elle est sensée nous protéger, tout en sachant que, son métier étant de répondre aux ordres, cette personne peut très bien être amenée à commettre des actes qui nous horrifient ? (comme cet assassinat dénoncé dans Jonathan) ? Et, est-ce qu'on ne peut pas quand même continuer à les dénoncer ?

Je ne sais pas exactement ce que pense Renaud. Peut-être que l'alcool et la vie lui ont démonté une partie du cerveau. Mais si un mec me sauve la vie, je lui serais forcément reconnaissante, sans pour autant que ça efface tout le reste.

Il me semble qu'on peut très bien dénoncer les violences policières et abus flagrants de la police et surtout du gouvernement, tout en acceptant aussi, que parfois ils nous rendent service. Sauf pour les anars, forcément. Mais même Renaud n'est pas anar. Il est, ou était, plutôt "sympathisant anar" je dirais.
J'avoue que j'ai une dent féroce envers la chanson, en dehors du message, les paroles sont très pauvres et la musique m'irrite au plus haut point. Ah, j'oubliais le coup de sifflet au milieu.
J'ai répondu un peu plus haut, quand il a sorti cette chanson, il y a une sympathie affichée par Renaud envers la gent policière qui va bien plus loin que le plus gros tube de cet album 2016.

On en a parlé plusieurs fois tout au long de cette année 2016, au fur et à mesure que s'accumulaient les déclarations embarrassantes de Renaud (on se demandait qu'elle allait être la prochaine connerie).
Alcool, dépression, vieillissement, oui certainement tout ça contribue à sa nouvelle vision de la société et du monde en général.

Je ne sais plus si on a parlé de ça aussi, il me semble qu'à cette période il était sans doute entouré de personnes ayant une influence trop forte pour un esprit fragile.
L'envergure de la tournée 2016-2017 qui l'a laissée sur les genoux, avec des périodes où il enchainait 5 soirées de concert de suite, n'était peut être pas de sa seule volonté.
Remonter sur scène, oui, l'envie était forcément là.
Mais faire le forçat de la tournée n'était sans doute pas son souhait.
Il y a quelques personnes de son entourage familial, sa maison de disques ou son agent qui ont quand même tiré un grand bénéfice financier de ce marathon.
Même s'il a fallu renoncer à une dizaine d'autres festivals qui étaient prévus l'été dernier.

Ça me fait quand même pas mal penser à Johnny sur scène encore et encore ces dernières années alors que sa santé était déjà chancelante (là aussi l'entourage...).
Ou les dernières années d'Elvis Presley, encadré par une noria de parasites et de profiteurs qui le voyaient se détruire avec les "remontants" et la bouffe en quantité éléphantesque mais le faisaient monter sur scène encore et encore (2 mois avant sa mort, il était encore en concerts).

Quand je repense à ses chroniques dans le mensuel Causette, on sent quand même que le gars est fortement influençable.
L'histoire du mec qui vient le désenvouter avec ses gobelets de gros sel.
Ou son annonce de conversion au judaïsme, même si ça ne s'est fait que spirituellement visiblement.

Après avoir si longtemps parlé de ses racines protestantes, je me suis dit que ce n'était pas possible, il a du se faire bourrer la tête par quelqu'un pour en arriver là.

Car plus que la "chanson d'amour pour les flics", ce qui m'a le plus choqué en 2016, ce fut la fois où il a déclaré "qu'Israël était la plus belle démocratie du monde".
Car là on n'est plus dans la religion ou une forme de mysticisme, on est dans le lavage de cerveau pour dire des conneries pareilles.
Comment peut-on oublier que cette "démocratie" ne respecte aucune des résolutions de l'ONU, qu'elle affame et prive de soins des millions de personnes à Gaza et exproprie en permanence des palestiniens chez eux en Cisjordanie.
Sans oublier l'apartheid de fait qui existe sur le sol israélien envers les arabes qui ont la nationalité israélienne.

Sinon, ils l'attendent encore à Tel Aviv pour son concert promis.

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2524
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Jeep »

Tord a écrit :
27 avr. 2018, 16:51
Ça c'est pas faux mais ça reste pas nouveau. Si je te dis pas de connerie, y a quinze ans, il donnait à un orphelinat de la police ou un truc comme ça. Marche à l'ombre, on voit bien qu'il est pas un grand fan des hippies, punks rebelles alors les zadistes, ça doit être le même genre pour lui.
Et surtout, personne ne m'a jamais répondu sur ses liens avec Mitterand. En quoi c'est différent ?
Il me semble que les relations entre Renaud et Mitterrand étaient d'une très grande complexité.
Entre fascination et colère.
Il y a eu le soutien officiel pour la campagne de 1988 dans les journaux (une stratégie orchestrée par Séguéla et Jack Lang, on l'oublie mais Depardieu en avait fait parallèlement de même).
Et il y a eu aussi une période de rejet et de déclarations assez rageuses de Renaud envers le président.

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Myr »

Jeep a écrit :
27 avr. 2018, 18:04
J'avoue que j'ai une dent féroce envers la chanson, en dehors du message, les paroles sont très pauvres et la musique m'irrite au plus haut point. Ah, j'oubliais le coup de sifflet au milieu.
J'ai répondu un peu plus haut, quand il a sorti cette chanson, il y a une sympathie affichée par Renaud envers la gent policière qui va bien plus loin que le plus gros tube de cet album 2016.
Oui donc 2 fois ok.
Sur la chanson, pas grand monde ici va aller claironner qu'il la trouve chouette !
Sur la sympathie aux flics affichée en 2016, j'ai répondu à ton deuxième message, tu n'as peut-être pas vu du coup. Sur tout ce qui est en dehors de la chanson, je suis d'accord, il y a un changement net par rapport à avant. Mais si on ne regarde que la chanson, elle ne dit pas ça.
Jeep a écrit :
27 avr. 2018, 18:04
On en a parlé plusieurs fois tout au long de cette année 2016, au fur et à mesure que s'accumulaient les déclarations embarrassantes de Renaud (on se demandait qu'elle allait être la prochaine connerie).
Alcool, dépression, vieillissement, oui certainement tout ça contribue à sa nouvelle vision de la société et du monde en général.
Je ne sais pas et je t'avoue que je cherche plus à comprendre. Il y a nénnmoins un truc qui m'a fait tilté récemment, à cause de la chanson crève salope, et qui explique un peu un aller retour basé sur de la culpabiliité (pas forcément justifiée, mais c'est le propre de la culpabilité… ). Creve salope étant sa toute première chanson, ça compte.
Jeep a écrit :
27 avr. 2018, 18:04
Je ne sais plus si on a parlé de ça aussi, il me semble qu'à cette période il était sans doute entouré de personnes ayant une influence trop forte pour un esprit fragile.
L'envergure de la tournée 2016-2017 qui l'a laissée sur les genoux, avec des périodes où il enchainait 5 soirées de concert de suite, n'était peut être pas de sa seule volonté.
Remonter sur scène, oui, l'envie était forcément là.
Mais faire le forçat de la tournée n'était sans doute pas son souhait.
Il y a quelques personnes de son entourage qui ont quand même tiré un grand bénéfice financier de ce marathon.
Même s'il a fallu renoncer à une dizaine d'autres festivals qui étaient prévus l'été dernier.

Ça me fait quand même pas mal penser à Johnny sur scène encore et encore ces dernières années alors que sa santé était déjà chancelante (là aussi l'entourage...).
Ou les dernières années d'Elvis Presley, encadré par une noria de parasites et de profiteurs qui le voyaient se détruire avec les "remontants" et la bouffe en quantité éléphantesque mais le faisaient monter sur scène encore et encore (2 mois avant sa mort, il était encore en concerts).
Difficile à dire de loin pour la tournée. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, je peux tout à fait l'imaginer capable de cette folie, sans du tout se rendre compte du problème, ou sans vouloir le voir. Et bien sur tous ceux que ça arrangeait autours l'ont brossé dans le sens du poil.
Même Johnny, faire des concerts, c'est aussi ce qui lui donnait de la force, et ayant vu les vieilles canailles, j'ai plutôt l'impression que les 2 autres, Jacques Dutronc et Eddy Mitchell, lui ont permis de faire une dernière tournée car il ne pouvait pas faire un concert entier tout seul.
Mais je ne sais pas si Johhny et Renaud sont tout à fait comparables de ce point de vue là.
Jeep a écrit :
27 avr. 2018, 18:04
Quand je repense à ses chroniques dans le mensuel Causette, on sent quand même que le gars est fortement influençable.
L'histoire du mec qui vient le désenvouter avec ses gobelets de gros sel.
Ou son annonce de conversion au judaïsme, même si ça ne s'est fait que spirituellement visiblement.

Après avoir si longtemps parlé de ses racines protestantes, je me suis dit que ce n'était pas possible, il a du se faire bourrer la tête par quelqu'un pour en arriver là.

Car plus que la "chanson d'amour pour les flics", ce qui m'a le plus choqué en 2016, ce fut la fois où il a déclaré "qu'Israël était la plus belle démocratie du monde".
Car là on n'est plus dans la religion ou une forme de mysticisme, on est dans le lavage de cerveau pour dire des conneries pareilles.
Comment peut-on oublier que cette "démocratie" ne respecte aucune des résolutions de l'ONU, qu'elle affame et prive de soins des millions de personnes à Gaza et exproprie en permanence des palestiniens chez eux en Cisjordanie.
Sans oublier l'apartheid de fait qui existe sur le sol israélien envers les arabes qui ont la nationalité israélienne.

Sinon, ils l'attendent encore à Tel Aviv pour son concert promis.
Oui influençable, certainement. Et vulnérable, de par sa condition physique et psychologique. Je pense aussi que l'alcool lui a fait perdre la mémoire de certaines choses, ce qui n'arrange rien.
Pour Israel, sachant en plus, comme il s'était prononcé pour la palestine, c'est en effet déroutant.
Tiens au fait, j'ai vu qu'il a signé le texte récent des intellectuels, en raport avec l'antisémitisme.

Après, le bourrage de crane, je crois que pour lui, ça peut être facilité par sa capacité à éponger certaines choses autours de lui. C'était sa qualité fut une époque, et ce qui lui a permis d'écrire ses chansons. Donc aucune idée s'il ya vraiment quelqu'un à l'œuvre derrière, ou un ensemble d'élements qui mis ensemble forment cette mayonnaise, ce qui me parait crédible.

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Tord »

Myr a écrit :
27 avr. 2018, 18:35
Sur la chanson, pas grand monde ici va aller claironner qu'il la trouve chouette !
Ah si si ! :-D

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Myr »

Tord a écrit :
27 avr. 2018, 18:38
Myr a écrit :
27 avr. 2018, 18:35
Sur la chanson, pas grand monde ici va aller claironner qu'il la trouve chouette !
Ah si si ! :-D
Non mais toiiiiii :-D
Tu y es allé au concert ? T'as vraiment chanté et dansé là dessus ? Parce que alors t'étais le seul. :hehe: Sérieux c'était mouuuuuu à ce moment là !

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2381
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par adieu minette »


Pour y r'tourner plusieurs fois
Y'en a qui doivent aimer ça
[...]

Faudrait toujours traverser au feu rouge et dans les clous
Pour éviter les poulets et le gniouf
Faudrait suivre le droit chemin, faudrait pas trop faire le malin

Jeep a écrit :
27 avr. 2018, 18:04

J'avoue que j'ai une dent féroce envers la chanson, en dehors du message, les paroles sont très pauvres et la musique m'irrite au plus haut point.
Ca marche aussi...
La question que j'me pose tout le temps
Mais que feront nos enfants
Quand il ne restera rien que des ruines et leur faim

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Myr »

adieu minette a écrit :
27 avr. 2018, 18:45

Pour y r'tourner plusieurs fois
Y'en a qui doivent aimer ça
[...]

Faudrait toujours traverser au feu rouge et dans les clous
Pour éviter les poulets et le gniouf
Faudrait suivre le droit chemin, faudrait pas trop faire le malin
Putain la claque :aille2: j'ai du copier coller les paroles dans google pour savoir de qui c'était :mdr3:
C'est la première fois que ça m'arrive avec une chanson de Renaud.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4455
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par lucien »

Te fais pas trop de soucis, y paraît que lui non plus se rappelle plus l'avoir écrite (à moins que ce soit "mon anniv"?)
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
Tord
Messages : 2187
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Tord »

Non mais mon anniv et la nuit en taule, c'est deux horreurs. Les pires qu'il a jamais écrites je pense. Du coup s'il s'en souvient pas, c'est bon signe en fait.
Myr a écrit :
27 avr. 2018, 18:44
Tord a écrit :
27 avr. 2018, 18:38
Myr a écrit :
27 avr. 2018, 18:35
Sur la chanson, pas grand monde ici va aller claironner qu'il la trouve chouette !
Ah si si ! :-D
Non mais toiiiiii :-D
Tu y es allé au concert ? T'as vraiment chanté et dansé là dessus ? Parce que alors t'étais le seul. :hehe: Sérieux c'était mouuuuuu à ce moment là !
Je suis pas allé au concert, j'avais la flemme, mais sans doute aurais-je chanté avec allégresse le refrain !

Myr
Messages : 2483
Enregistré le : 11 janv. 2016, 15:14

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Myr »

Tord a écrit :
27 avr. 2018, 19:06
Je suis pas allé au concert, j'avais la flemme, mais sans doute aurais-je chanté avec allégresse le refrain !
Oui c'est bien ce que je disais. Pas très motivant ;-)

Charlie Brown
Messages : 2306
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par Charlie Brown »

Tord a écrit :
27 avr. 2018, 18:38
Myr a écrit :
27 avr. 2018, 18:35
Sur la chanson, pas grand monde ici va aller claironner qu'il la trouve chouette !
Ah si si ! :-D

Pareil ! :-D

Comme je le disais à l'époque de sa sortie, c'est vraiment une chouette chanson. Une manière subtilement décalée d'aborder les massacres de Charlie Hebdo et de rendre compte de l'émotion populaire que cela a suscité, doublée d'une manière amusante de jouer (régler des comptes ?) avec son propre passé, son image, ses "fans"… Le tout sur une musique entraînante soulignant l'urgence de danser sur les ruines et de réconcilier la nation avec elle-même. Les paroles auraient pu être un peu plus travaillées (il a fait ce qu'il a pu à l'époque, je pense), mais ça reste du beau boulot. :-)
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
lucien
Messages : 4455
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par lucien »

Je persiste à dire qu'il n'y a vraiment que sur ce forum que la plus stricte liberté d'expression est appliquée. Normalement, ce genre de posts mérite au mieux la peine de mort, au pire un bannissement à vie, du moins une torture raffinée qui pourrait ressembler à l'écoute, en boucle et pendant 96h minimum, de "mon anniv", suivi de "une nuit en taule", sans oublier le coup de sifflet, mixé à l'autotune, les potards à fond.
Avec, évidemment, une petite bouteille d'eau plate comme seul moyen de subsistance.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Avatar du membre
cooks
Messages : 1656
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par cooks »

lucien a écrit :
28 avr. 2018, 11:44
Je persiste à dire qu'il n'y a vraiment que sur ce forum que la plus stricte liberté d'expression est appliquée. Normalement, ce genre de posts mérite au mieux la peine de mort, au pire un bannissement à vie, du moins une torture raffinée qui pourrait ressembler à l'écoute, en boucle et pendant 96h minimum, de "mon anniv", suivi de "une nuit en taule", sans oublier le coup de sifflet, mixé à l'autotune, les potards à fond.
Avec, évidemment, une petite bouteille d'eau plate comme seul moyen de subsistance.
Certes lucien, c'est un début de sanction. Néanmoins, je te trouve encore bien indulgent, tolérant, voire timoré face à de tels abjects et injurieux propos.

Ca tiendrait qu'à moi, je commencerais avec les techniques de Léodagan, dit "le sanguinaire" pour leur faire comprendre les plus élémentaires notions de politesse et de courtoisie. On se croirait sur le forum des "Jeunes avec Edouard Balladur".
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4455
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Toujours envie d'embrasser un flic ?

Message par lucien »

JE VOUS DEMANDE DE VOUS ARRÊTER!
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

Répondre