Gilets jaunes

Engagements pour diverses causes, initiées ou non par Renaud...

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Dr Renard
Messages : 306
Enregistré le : 05 janv. 2008, 13:18

Re: Gilets jaunes

Message par Dr Renard » 21 nov. 2018, 16:52

J'ai, bêtement, toujours une sympathie pour ceux qui luttent contre le pouvoir en place, qui descendent dans la rue, qui fustigent les "bien-pensants" ...
Mais franchement, quand on les écoute, faut avouer qu' on n'est pas loin du café du commerce, avec des idées du style "Ben ouais Roger, faut foutre les arabes dehors, ça ferait plus de boulot pour les vrais français" ...
Ca me fait penser à la chanson de Renaud ... "Les charognards".
Image
Je sais, je suis chiant comme un enculeur de mouche

Avatar du membre
Titi
Messages : 58
Enregistré le : 30 juil. 2016, 12:16

Re: Gilets jaunes

Message par Titi » 21 nov. 2018, 17:11

De toute manière que ce soit sur le forum ou dans la vie en général, les Français ne sont jamais content.
J'étais avec les gilets jaune samedi, nous bloquions une zone commercial. Tout s'est passé dans la bonne humeur et les gens nous soutenaient.
Mais évidement personne n'est jamais content, il y en a qui disent qu'on en fait pas assez, d'autres disent trop, d'autres disent qu'on se trompe de cible.
Mais au moins on tente de se défendre nous même sans obéir à un gourou.
Il y a de tous les gens dans ces manifs alors arrêtez un peu d'écouter les médias qui vous font du sensationnel pour le clic. Ce n'est pas représentatif du mouvement en général.
Pour vivre heureux je vis caché :amen:

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3902
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Gilets jaunes

Message par Sophie du moulin » 21 nov. 2018, 17:39

Titi a écrit :
21 nov. 2018, 17:11
Mais au moins on tente de se défendre nous même sans obéir à un gourou.
On suit toujours quelqu'un quand on est en groupe... Et là comme en plus il y a des intérêts différents et que le seul point commun est un ras le bol, difficile de savoir qui l'on suit vraiment :-/
Titi a écrit : Il y a de tous les gens dans ces manifs alors arrêtez un peu d'écouter les médias qui vous font du sensationnel pour le clic. Ce n'est pas représentatif du mouvement en général.
Personnellement je n'ai pas beaucoup regardé les médias mais davantage ce que mes contacts postaient et sincèrement , à part une publi où ça jouait du jembé, je n'ai rien vu qui m'ait donné le sentiment qu'il s'agissait de personnes "ouvertes" , non racistes, acceptant le débat d'idées. :/
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Dr Renard
Messages : 306
Enregistré le : 05 janv. 2008, 13:18

Re: Gilets jaunes

Message par Dr Renard » 21 nov. 2018, 18:10

Merde, j'ai l'impression que je me boboïse. Je prends de haut le "peuple".
Pourtant je suis à peine au-dessus du smic, j'ai des fin de mois difficiles, je suis pas vegan, même pas bio ... :mrgreen:
Image
Je sais, je suis chiant comme un enculeur de mouche

Avatar du membre
Titi
Messages : 58
Enregistré le : 30 juil. 2016, 12:16

Re: Gilets jaunes

Message par Titi » 21 nov. 2018, 18:12

Sophie du moulin a écrit :
21 nov. 2018, 17:39
Personnellement je n'ai pas beaucoup regardé les médias mais davantage ce que mes contacts postaient et sincèrement , à part une publi où ça jouait du jembé, je n'ai rien vu qui m'ait donné le sentiment qu'il s'agissait de personnes "ouvertes" , non racistes, acceptant le débat d'idées. :/
De ce que j'ai pu voir samedi, généralement les gens ne cherchent pas le débat avec les gilets jaunes, les échanges sont du genre " vous vous trompez de cible, arrêtez d’emmerder le monde et dégagez ce rond point ou jvous fonce dessus ".

Mais évidement il y a des débats entre les bloqueurs, et j'en ai vu 1 ou 2 vraiment sérieux et long avec des gens extérieur au mouvement (Car ils ont prit le temps de discuter). C'est très peu mais sinon aucune réflexion raciste ou homophobe.
Il y avait juste des tensions et des insultes dans les deux camps car les gens nous fonçaient dessus ou nous insultait, ce qui est normal les gens sont énervés car on est pas là pour une fête de village :)

Alors évidement que c'est pas comme ça partout, et je suis même étonné qu'il n'y ait pas plus de débordements. Mais en aucun cas c'est qu'un ramassis de beauf et de fachos sur les barrages, juste des gens bien sur les nerfs et près à en découdre.
Pour vivre heureux je vis caché :amen:

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2156
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Gilets jaunes

Message par adieu minette » 22 nov. 2018, 08:50

Je mettrais un gilet jaune si un jour, on veut un vrai changement de société, plus juste, plus égalitaire, moins capitaliste, plus respectueux de l'environnement, respectueuse de l'être humain, des individus... Les gilets jaunes comme les non gilets jaunes, ils veulent surtout ne rien changer, et rouler avec leur caisse, comme si ne rien n'était, comme il y a 30 ans, mais on peut plus.

A quand la voiture partagée, plutôt que d'avoir sa propre caisse ? Est-on, gilet jaune ou autre capable de cette réflexion ? Ma voiture elle sert en moyenne 25 minutes par jour et ne sert pas 1415 minutes par jour... Pas besoin de beaucoup réfléchir pour comprendre qu'il serait aberrant de m'acheter une électrique avec une batterie, très couteuse d'un point de vue environnementale pour une si maigre utilisation.

J'avais lancé, il y a plusieurs années avec mon voisinage la réflexion suivante. On prend 10 maisons du quartier et on partage du matériel. Quelle connerie par exemple d'avoir chacun un taille-haie pour son jardin qui va servir 2 fois par an et qui même si par miracle le taille haire dure 20 ans, il va donc servir 40 fois en tout et pour tout. C'était complétement fou !!!!!!!!!!! On achète un super taille-haie, à 10, qu'on réserve quand on fait sa taille bi-annuelle.... Il servira 400 fois.
Tout le monde trouve que sur le fond c'est pas con, mais personne ne finit par franchir le pas. Prétextant des excuses qui ne tiennent pas... car bon, on va quand même pas changer ses habitudes tellement ancrées. C'est tellement important de posséder !!!!!!!!! Je vous parle du nombre de minutes que sert une perceuse sur toute une vie, chez un particulier... Quelques minutes, sur tout une vie. Mais bon il faut tous avoir sa perceuse qui ne sert quasiment jamais.
On n'est déjà pas foutu capable de partager pour un objet aussi impersonnel qu'un taille-haie. Bon alors la voiture si précieuse n'en parlons pas. Sapiens est un con, qu'il crève.

On continue, on change rien, c'est le message numéro 1 des gilets jaunes... A part geindre et ils ont raison tellement les taxes semblent arbitraires, d'un côté. D'un autre côté je n'entends aucune proposition et aucune volonté de changement .
Modifié en dernier par adieu minette le 22 nov. 2018, 09:27, modifié 1 fois.
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2912
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Gilets jaunes

Message par ac2n » 22 nov. 2018, 09:06

Attention gilet jaune, tu penches dangereusement vers la droite, trés à droite même, pour ne pas dire extrème...
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Avatar du membre
Dr Renard
Messages : 306
Enregistré le : 05 janv. 2008, 13:18

Re: Gilets jaunes

Message par Dr Renard » 22 nov. 2018, 09:53

et maintenant les gilets jaunes et les migrants ....
Dénonciation, insultes, injures, racismes ...
Décidément, ils font tout pour se rendre sympathiques ...
En fait les gilets jaunes sont les trumpistes à la française.

Bon, je sais, je dois me méfier des infos qui sortent et ne reflètent pas toujours la réalité, mais tout de même.
Image
Je sais, je suis chiant comme un enculeur de mouche

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3902
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Gilets jaunes

Message par Sophie du moulin » 22 nov. 2018, 10:08

adieu minette a écrit :
22 nov. 2018, 08:50
A quand la voiture partagée, plutôt que d'avoir sa propre caisse ? Est-on, gilet jaune ou autre capable de cette réflexion ? Ma voiture elle sert en moyenne 25 minutes par jour et ne sert pas 1415 minutes par jour... Pas besoin de beaucoup réfléchir pour comprendre qu'il serait aberrant de m'acheter une électrique avec une batterie, très couteuse d'un point de vue environnementale pour une si maigre utilisation.

J'avais lancé, il y a plusieurs années avec mon voisinage la réflexion suivante. On prend 10 maisons du quartier et on partage du matériel. Quelle connerie par exemple d'avoir chacun un taille-haie pour son jardin qui va servir 2 fois par an et qui même si par miracle le taille haire dure 20 ans, il va donc servir 40 fois en tout et pour tout. C'était complétement fou !!!!!!!!!!! On achète un super taille-haie, à 10, qu'on réserve quand on fait sa taille bi-annuelle.... Il servira 400 fois.
Tout le monde trouve que sur le fond c'est pas con, mais personne ne finit par franchir le pas. Prétextant des excuses qui ne tiennent pas... car bon, on va quand même pas changer ses habitudes tellement ancrées. C'est tellement important de posséder !!!!!!!!! Je vous parle du nombre de minutes que sert une perceuse sur toute une vie, chez un particulier... Quelques minutes, sur tout une vie. Mais bon il faut tous avoir sa perceuse qui ne sert quasiment jamais.
On n'est déjà pas foutu capable de partager pour un objet aussi impersonnel qu'un taille-haie. Bon alors la voiture si précieuse n'en parlons pas. Sapiens est un con, qu'il crève.

On continue, on change rien, c'est le message numéro 1 des gilets jaunes... A part geindre et ils ont raison tellement les taxes semblent arbitraires, d'un côté. D'un autre côté je n'entends aucune proposition et aucune volonté de changement .
Je suis assez d'accord avec ça. Sympa ta proposition pour l'outillage! :super: Mais par contre, mon mec (et ce sans aucune arrière pensée coquine :wink: ) utilise ses outils bien plus que la moyenne et les perceuses ne servent pas que quelques minutes par an. :hehe: Nous on prête et on emprunte du gros outillage ( remorque, bétonnière, tronçonneuse, taille haie etc...) mais cela pose souvent quelques problèmes "relationnels" qu'il faut "apaiser" :roll: Untel va oublier de rendre dans les temps tel outil et mon mari est obligé d'aller le rechercher ou encore untel va estimer que comme il a souvent prêté tel ou tel outil, l'autre lui est redevable de temps ou d'un prêt. Un peu comme les gosses à la récré, quoi :wink: Bon ça n'est jamais parti en vrille mais cela nécessite de mettre de l'eau dans son vin et donc peut-être que c'est finalement ce point là qui bloque plus que le besoin de posséder.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Tord
Messages : 2161
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Gilets jaunes

Message par Tord » 22 nov. 2018, 10:31

Sophie du moulin a écrit :
20 nov. 2018, 14:55
J'ai vu la chronique de Guillaume Meurice. S'il n'a pas sélectionné les pires réponses, c'est à désespérer de l'espèce humaine :/
C'est vrai que c'est à désespérer. On dit qu'on fait du journalisme en interrogeant les gens sur leur mouvement, alors qu'en fait, on cherche juste les perles : sur cent réponses, on va récupérer dix débiles insupportables et on va s'en servir pour se foutre de la gueule de tous. En plus c'est sur France Inter, alors ça va plaire au patron de discréditer tout le mouvement. Mais bon, faut pas trop que ça se voit, la prochaine chronique portera sur Carlos Ghosn pour montrer qu'on est de gauche quand même, faut pas déconner.

Avatar du membre
Tord
Messages : 2161
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Gilets jaunes

Message par Tord » 22 nov. 2018, 10:48

Par contre, j'aime bien Ruffin
on samedi jaune

Je suis un cahier de doléances ambulant, ce samedi 17 novembre, au milieu des gilets jaunes. C'est bien là ma place, c'est bien ça mon rôle.

"Oh! Un à la fois, je suis pas en stéréo!"
Sur le barrage "ouest", à Flixecourt, ce samedi 17 novembre, je suis assailli par les gilets jaunes. A mon oreille droite, un routier redoute pour son permis à points: "On vit dans le stress, dans la peur, avec tous les radars, le 80 kilomètres, ça met des familles dans la misère", dans la foulée il me cause de son fils: "Il faisait du juridique, pour devenir avocat, ou juge, mais nous on n'a plus les moyens de l'aider, on n'y arrive plus... Maintenant, il est entré chez Auchan. C'est un gâchis." J'essaie de lui dire que c'est un gâchis pour lui, mais aussi pour le pays. J'essaie seulement. Dans mon oreille gauche, une dame, cheveux blancs, qui a travaillé dans le bâtiment, qui a conduit un camion poubelle, qui a donné naissance à six enfants, me détaille sa retraite, 1013 €, sa Carsat, sa complémentaire, sa CSG, (je n'y comprends jamais rien, je fais toujours semblant, avant de poursuivre, et ça je comprends beaucoup mieux) : "Je mange du pain et du lait, du pain et du lait... Et ma fille, elle habite Troyes, elle étudie la gestion des entreprises, son APL a baissé mais son loyer a augmenté ! Alors que l'autre avait promis que ça baisserait. Et je ne peux pas la soutenir, je suis à zéro, rien qu'aller la voir, en essence, en péages, ça me coûterait cent euros..."

Je suis un cahier de doléances ambulant, ce matin, "notez bien" qu'on me dit, "allez leur remonter à Paris", et je relève à la volée :
"On n'arrive pas à avoir 200 € pour payer le fioul, et ils veulent qu'on change notre cuve?",
"Ma voisine, elle a préparé son contrôle technique, le nouveau, 1 500 € de réparations. Sa voiture, recalée. Elle pleurait"
"Je travaille dans le périscolaire, et là, cette rentrée, j'ai perdu sept heures. Je suis à 400 € par mois, toujours pas titulaire, après vingt ans d'ancienneté."
On m'entoure, on m'enserre.
"Derrière la ligne jaune ! je gueule. Comme à La Poste! Et prenez votre ticket !" Ca les fait marrer. Moi aussi, ça me fait marrer. Je suis bien, dans ce bain de foule. C'est ma place, c'est mon rôle, au milieu de ces gens, je ne me suis pas planté.

*

Ce sont des messages sur Facebook qui m'ont fait réagir, au départ. Genre : "Le 17, ce sera sans moi ! Pas avec les fachos !" Des camarades de la CGT, de SUD, qui postaient ça. Et ça me semblait une cata. Eux poursuivaient : "Où ils étaient, les gilets jaunes, quand on manifestait contre la loi travail? Pour les retraites ? Pour les salaires ? Y a rien de plus important que le gasoil? " Aie aie aie, ça sentait le snobisme de gauche, qui a raison avant le peuple, sans le peuple...
En rester à ma méthode, juste : l'enquête d'abord.
Ecouter.
Regarder.
Comprendre, essayer, s'y efforcer.
Avant de juger, du haut d'une estrade, dans le huis clos d'un studio.
Depuis vingt ans, on s'efforce de ne pas l'écouter, de ne pas la regarder, cette France-là, périphérique, loin du pouvoir, loin des médias, disqualifiée d'office: "beauf", "raciste", "populiste". Et aujourd'hui, nouveau motif, "anti-écolo".
Qu'ai-je entendu, qu'ai-je vu, donc, lors de cette balade sur les sept barrages de ma circonscription ? Voici mes petites notations.

*
8 h. Carrefour d'Amiens-Nord

Il fait encore nuit, presque. Au rond-point, les caddies servent à boucher les entrées. A peine descendu de moto, à la hâte, inquiet, j'interroge deux personnes, plutôt âgées : "Vous êtes là pour ?
-On vient de Flesselles.
-Mais vous êtes là pour ?
-Ah, c'est pas que pour le gasoil. C'est un ras-le-bol général."
C'est l'expression qu'on va me répéter toute la journée.

9 h. Flixecourt.

Alors qu'on traverse un blocage, une grosse cylindrée - genre Laguna, Scénic, je sais pas -, immatriculée 76 (Seine-Maritime) tente de forcer. Un gilet jaune se jette sur le capot, pète le pare-brise. Un jeune gars plutôt bien sapé sort de la bagnole, et avec du cran : "On va faire un constat !
-Tu savais qu'il fallait pas forcer ! Pas rouler aujourd'hui !
-Je m'en fous.
-T'as les sous, toi !
-Vous aviez qu'à faire des études ! "
Ca chauffe, après cette réplique.
Et ça m'évoque un sondage BVA, qui raconte ça: qui soutient ce mouvement ? Les ouvriers/employés, à 78 %. Les cadres, à 44 %. C'est rebelote la France du oui et la France du non de 2005.

10 h. Abbeville.

Sur le premier rond-point, à une sortie, une camionnette, avec une grosse sono, balance une chanson avec "patriotard" dedans : une ode à la Corrèze, rien de méchant mais identifié FN. Les coupes de cheveux sont un peu plus courtes qu'ailleurs, c'est le seul endroit où on me salue du bout des doigts...

Une dame : C'est la première fois de ma vie que je manifeste, à 62 ans. Y a une quinzaine d'années, avec la pension invalidité, j'y arrivais encore. Mais là, je ne peux plus.

Un homme: "J'aimerais bien, moi, avoir qu'à traverser la rue pour trouver du boulot, mais non, j'ai trente bornes à faire. Soixante aller-retour. Et pour le Smic, à 1200 €, c'est pas honteux ?"

Une femme: "Mon compagnon, il veut changer sa voiture, la banque ne lui prête pas, parce qu'il gagne 1 000 €. Mais Cofidis, eux, ils sont d'accord. Ca veut dire quoi ? Que pour l'ouvrier, on ne prête pas à 2 %, mais à 20 % oui ?"

Nolan, 24 ans, père de famille, voix chevrotante : "J'étais en contrat aidé, dans un collège, et du jour au lendemain, ils m'ont arrêté. C'est le gouvernement, ils m'ont expliqué, ils n'en veulent plus. Ca m'a mis en colère, je me sens abandonné, et on est douze dans ce cas-là, douze jeunes, avec pas grand-chose comme bagages, l'école c'était pas mon truc, et j'avais pas tellement foi dans la République... Là, mon métier, je l'aimais... Et maintenant, ça m'a fragilisé, je suis précarisé, perdu. Y a des copains, c'est la délinquance derrière."

11 h Flixecourt (sur le retour)

Partout, j'ai oublié de signaler, partout, des pancartes "Macron démission!", ou c'est inscrit sur les chasubles avec le doigt d'honneur. Et c'est le point commun, plus que le gasoil :

"Nous, si on veut du boulot, il faut cinq ans d'expérience. Mais eux, ils devraient vivre cinq ans à Etouvie, en HLM, avec le Smic et faire les 3 * 8 avant de devenir ministres..."

"Macron, quand il a passé le premier tour, pour aller fêter dans son restau de luxe, il a grillé tous les feux rouges. Alors qu'il était pas encore président..."

"Edouard Philippe, en rentrant du Havre, il roulait à 180 sur l'autoroute."

"Combien qu'il y en a, de ministres, qui ont une voiture électrique?"

A deux reprises, c'est parti sur les immigrés: "A Calais, on leur paie le permis, me dit un retraité.
-C'est pas vrai, je corrige.
-C'est le responsable d'une association qui l'a dit.
-Ce sont des gens misérables, et au fond de vous, vous le savez. Il faut pas que les pauvres se déchirent entre eux, je fais la leçon. C'est pas eux qui vous coûtent des dizaines de milliards. Regardez en haut."

13 h. Camon.

Ici, les bloqueurs sont de "Roquette", un fabricant de féculents, à Daours : "C'est moi qui ai lancé le truc, me raconte un jeune barbichu, à pantalon rouge. J'ai motivé les copains. C'est pas que l'essence, y a nos salaires surtout..."
Ca me paraît tellement symbolique: à la place de la grève, du conflit social dans la boîte, le conflit social s'est déplacé là, sur le bitume...

Evidemment, qu'il y a tout et son contraire, là-dedans.
C'est pas la pureté révolutionnaire.
Et qu'est-ce que ça donnera demain?
Mais aujourd'hui, déjà, aujourd'hui ça a existé, et jamais je n'aurais cru, comme député, vivre une journée comme ça, cette aventure de proximité, convoyé en Harley-Davidson (spéciale dédicace aux camarades motards, à Fabien, à Didier) sur les routes désertes de la Somme (pas toujours à 80 à l'heure...), avec, sur les bas-côtés, les couleurs d'automne, les arbres aux reflets mordorés.
Et c'est peut-être ce qui a motivé des bloqueurs, aussi : qu'il se passe quelque chose, enfin, dans cette France endormie.

Avatar du membre
cooks
Messages : 1416
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Gilets jaunes

Message par cooks » 22 nov. 2018, 16:32

Qu'ils débarquent du Champ de Mars ou du quartier de l'Elysée, samedi soir, Pigalle fera le plein de gros connards du FN ou de la FNSEA, comme chaque année, lors du salon de l'agriculture.

Les beaufs couperosés iront vider leurs bourses. A bien plus que 6 centimes du litre.

Quant aux BB qui penseraient que "l'occasion fait le larron"; perso, j'irais pas. Les mêmes ennemis, mais pas les mêmes alliés.

Mort aux vaches et aux éleveurs de vaches !!!
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3902
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Gilets jaunes

Message par Sophie du moulin » 23 nov. 2018, 11:22

Tord, Ruffin est un peu revenu de son "enthousiasme"... Cf les actes de délations :rougefaché: https://www.huffingtonpost.fr/2018/11/2 ... _23596844/
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4866
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Gilets jaunes

Message par dd » 23 nov. 2018, 12:28

Sophie du moulin a écrit :
23 nov. 2018, 11:22
Tord, Ruffin est un peu revenu de son "enthousiasme"... Cf les actes de délations :rougefaché: https://www.huffingtonpost.fr/2018/11/2 ... _23596844/
voila, je ne regrette pas non participation à ce mouvement, même si je pense au fond de moi même que c'est le seule solution pour qu'ils nous entendent dans la Macronie, mais ce mouvement est peuplé de rats et de blaireaux (pour ne citer personne :wink: ) au moins dans cette article il y a une chose qui me réjouit et que je me dis que la CGT a eu raison de pas y participer, et pourtant au premier abord j'était plutôt partant pour que les syndicats les rejoignent, comme quoi, que même moi je peux me tromper 8)
Après la dénonciation de ces migrants, le syndicat CGT des agents de douanes a porté plainte, mercredi 21 novembre, contre des "gilets jaunes" pour "injure", "diffamation" et "incitation à la haine raciale". "Forts de leurs convictions racistes, ils ont préféré appeler la gendarmerie plutôt qu'une association d'entraide pour les secourir", dénonce le syndicat dans un communiqué.
Image

Avatar du membre
ac2n
Messages : 2912
Enregistré le : 22 avr. 2005, 18:01
Localisation : Le bistrot des copains au

Re: Gilets jaunes

Message par ac2n » 23 nov. 2018, 14:16

La meute a écrit :MOUVEMENT DES “GILETS JAUNES” - ENTRE RASSEMBLEMENT SPONTANÉ ET NAISSANCE D’UNE SITUATION DE CRISE POLITIQUE ?

« Mais c'est une révolte ? Non sire, c'est une révolution ! », tels sont les mots attribués au duc de La Rochefoucault Liancourt, le soir du 14 juillet 1789, qu'il aurait prononcé après le réveil de Louis XVI à Versailles pour l'informer de la situation dans les rues de Paris.
Bien que d'une ampleur moindre, cette même phrase aurait pu être attribuée à l'un·e des collaborateur·rice·s d’Emmanuel Macron le soir du 17 novembre 2018.


Lire la suite :
..........................(°±°)..........................

Le "coint coint" sauvera l'humanité !

Image

https://www.facebook.com/Xavisions-399600453546061/

Répondre