Go Vegan II (carotte strike back)

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2144
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par adieu minette » 07 sept. 2019, 14:11

lucien a écrit :
07 sept. 2019, 09:56
Là où je bosse, la cheffe cuistot propose tous les jours un "menu végétarien", cad, si j'ai compris, qu'il est suffisamment équilibré même si on ne prend pas la viande. Et à l'inscription à la 1/2 pension, il est demandé s'il y a un "régime alimentaire particulier" ("sans porc", "sans viande", "végétarien", ou allergies). C'est surtout pour éviter le gâchis...
Comme quoi quand on est pas trop con, on peut trouver des solutions. Si on peut éviter de jeter à la poubelles comme tous les ans, ces millions de tonnes de barbaques/poissons qui finissent dans une benne à ordure. Quand on sait le coût énergique que c'est à produire, quand on connaît la précarité de certaines personnes, toute cette bidoche qui finit dans les poubelles, c'est écœurant.

Sinon une remarque un repas déséquilibré ou équilibré c'est un expression complétement niaise. Quand je décide de faire des crêpes à la maison, c'est très déséquilibré ?! Je n'empoisonne personne, et personne ne meurt. Le problème serait de bouffer des crêpes tous les jours et que ça, ça c'est déséquilibré.

On apprécie un régime alimentaire sur une semaine ou 10 jours, pas sur un repas ça n'a ni queue ni tête. Le repas fameux équilibré est une énorme connerie, avec laquelle on bourre le mou des gens depuis des années. L'important est de varier et de diversifier son alimentation.
C'est comme pour l'activité physique... on s'en fout de faire un sport complet ou non à un instant T. On peut très bien avoir différentes activités physiques réparties sur le mois et avoir une activité physique très équilibrée quand on fait la somme. Pour la bouffe c'est pareil.

La bouffe et les morts font vivre le forum !
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4134
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par lucien » 07 sept. 2019, 19:19

Oui, tu as sans doute raison, Adieu minette... ceci dit, j'imagine qu'il y a des "normes" dans les cantines de l'éducation nationale. Il faut qu'un repas contienne tant et tant de protéines, tant et tant de produits laitiers, etc... ou alors une moyenne sur la semaine? (en préparant un concours, j'étais tombé sur un sujet proche, et je crois me souvenir que ça existe, mais que c'est totalement incalculable et invérifiable dans la réalité...).

Sinon, Sophie, je ne sais pas si je mets sur le même plan ceux qui veulent que la viande qu'ils mangent aient été saignée par un connard agréé en direction de la mecque, ou ceux qui refusent de manger des œufs ou de boire du lait parce que ça provient d'un animal et qu'ils voient ça comme... comme quoi? j'en sais rien et je m'en fous, mais oui, les deux relèvent de croyances. Mais contrairement à DD, je ne mets pas dans le même panier les extrémistes qui font chier le monde, et ceux dont c'est un choix perso et qui emmerdent personne (tout comme pour la religion, d'ailleurs).

Quant à un repas végétarien par semaine, je suis pour... ne serait ce que parce que ça ouvre le débat sur les conditions d'élevage, par exemple.
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

dd
Messages : 4854
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 07 sept. 2019, 20:38

Moue pour ma part être vegan c’est déjà être extrémiste
Et qui relève d’une mode. Quand au menu végétarien
Obligatoire je ne suis pas d’accord avec toi ( une fois n’es Pas coutume) allez moi je propose 1 fois par semaine dans les cantines un menu exclusivement carnivore juste pour voir
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2144
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par adieu minette » 07 sept. 2019, 21:45

lucien a écrit :
07 sept. 2019, 19:19
Oui, tu as sans doute raison, Adieu minette... ceci dit, j'imagine qu'il y a des "normes" dans les cantines de l'éducation nationale. Il faut qu'un repas contienne tant et tant de protéines, tant et tant de produits laitiers, etc... ou alors une moyenne sur la semaine? (en préparant un concours, j'étais tombé sur un sujet proche, et je crois me souvenir que ça existe, mais que c'est totalement incalculable et invérifiable dans la réalité...).
Tu as raison, c'est très normé il me semble. Mais il y a une grosse hypocrisie, car le delta entre ce qu'il y a sur le papier, et ce que mangent réellement les élèves est énorme. Avec un gaspillage phénoménal.
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 09 sept. 2019, 10:07

Complètement d'accord avec Adieu Minette pour tout ce qu'il a dit, même à propos du sport, c'est dire! :mrgreen: :hehe:

dd, peux-tu m'expliquer en quoi vouloir ne plus exploiter les animaux c'est plus extrémiste que ne pas vouloir manger moins de viande et ne rien changer au mode d'élevage ? Parce que sincèrement moi je trouve ta position extrémiste. Pour moi l'extrémisme c'est quand on fait l'autruche et qu'on campe sur ses positions malgré des informations , des connaissances allant à l'encontre de sa position et en recherchant uniquement la provocation plutôt que le dialogue. Je te trouve tout à fait dans cette position alors que chez les vegan il y a de tout: des gens qui sont dans la provocation et qui ne tiennent pas compte de ce que les autres expriment et des gens qui écoutent, apportent des informations, conçoivent que pour certaines personnes l'abolition des souffrances liées à l'élevage ne peut passer par le veganisme. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une mode mais je ne suis pas voyante :wink: Je pense que notre regard sur le monde animal a changé et qu'on ne peut plus faire comme avant.

Lucien, pourquoi pour toi il s'agit de croyances ? En quoi penser que pour en finir avec les souffrance animales, il faille en passer par l'arrêt des élevages est une croyance? C'est peut-être une utopie mais pas une croyance. Il ya des faits: nous produisons plus de viande que nous n'en avons besoin, les élevages c'est du business , la viande et les abattoirs aussi et nous savons que les animaux ressentent le stress, la douleur. A partir de là, soit on fait l'autruche, soit on cherche des solutions. Sans les utopistes, rien ne bougerait, j'en suis convaincue. Et je suis étonnée que quand il s'agisse de bouffe, tu ne vois plus les utopistes comme des visionnaires mais comme des croyants. 8|
adieu minette a écrit :
07 sept. 2019, 21:45
]

Tu as raison, c'est très normé il me semble. Mais il y a une grosse hypocrisie, car le delta entre ce qu'il y a sur le papier, et ce que mangent réellement les élèves est énorme. Avec un gaspillage phénoménal.
Sans compter le gaspillage. Il y a peu j'ai vu un reportage sur les cantines. La plupart , à cause des normes sanitaires font appel à des prestataires et les repas sont tout prêts, il n'y a plus qu'à réchauffer. C'est d'ailleurs le cas de la cantine de mes enfants (ceux qui sont en maternelle et primaire). Ces repas sont équilibrés mais comportent énormément d'additifs puisqu'il s'agit en fait de plats conçus en usine avec des sauces lyophilisées, des ingrédients typiques de la bouffe industrielle avec des colorants et exhausteurs de goût. Donc au final avec ces normes on se retrouve avec des plats qui ont certes un équilibre alimentaire, qui certes respectent des normes d"'hygiène très strictes mais qui ne sont guère plus que l'équivalent d'une boite de conserve, d'un plat tout prêt du supermarché. On peut légitimement s’interroger sur l'impact de tous ces additifs dans notre corps et leur impact sur le long terme et puis aussi sur l'impact gustatif sur de jeunes palais (puisque tout est homogène en terme de goût). Mais apparemment ça ne révolte pas grand monde... :/
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Pierre de B.
Messages : 1419
Enregistré le : 05 avr. 2006, 14:56
Localisation : Pas très loin ...

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Pierre de B. » 09 sept. 2019, 10:54

lucien a écrit :
07 sept. 2019, 19:19
(...)
Quant à un repas végétarien par semaine, je suis pour... ne serait ce que parce que ça ouvre le débat sur les conditions d'élevage, par exemple.
Ne faudrait il pas plutôt songer à un repas (sur 21) NON végétarien par semaine ...

Sinon, question gaspillage, c'est effectivement effrayant
(les client.e.s au restaurant qui ne finissent pas leur assiettes et qui prennent ensuite un dessert ... qu'il ne finisse pas;
les dizaines de sandwiches, salades ou viennoiseries jetées par chaque boulangerie, chaque jour -pas perdu pour tout le monde ...
quant aux "invendables" jetés par les supermarchés, il serait "intéressant" de "voir" si les personnes précaires arriveraient à tout manger)
l'Union europeénne vient de débloquer 2.5 millions, les Etats-Unis 250'000.- seulement;
soit de quoi financer 30 secondes de Guerre en Irak.

Suite au cyclone en Birmanie,
entendu ce 6.05.08 dans le journal de 7 heures sur Couleur 3

dd
Messages : 4854
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 09 sept. 2019, 11:21

Sophie du moulin a écrit :
09 sept. 2019, 10:07

dd, peux-tu m'expliquer en quoi vouloir ne plus exploiter les animaux c'est plus extrémiste que ne pas vouloir manger moins de viande et ne rien changer au mode d'élevage ? Parce que sincèrement moi je trouve ta position extrémiste. Pour moi l'extrémisme c'est quand on fait l'autruche et qu'on campe sur ses positions malgré des informations , des connaissances allant à l'encontre de sa position et en recherchant uniquement la provocation plutôt que le dialogue. Je te trouve tout à fait dans cette position alors que chez les vegan il y a de tout: des gens qui sont dans la provocation et qui ne tiennent pas compte de ce que les autres expriment et des gens qui écoutent, apportent des informations, conçoivent que pour certaines personnes l'abolition des souffrances liées à l'élevage ne peut passer par le veganisme. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une mode mais je ne suis pas voyante :wink: Je pense que notre regard sur le monde animal a changé et qu'on ne peut plus faire comme avant.
c'est extrémiste dans le fait qu'on ne veut rien de l'animal, que ce soit la bouffe ou les fringues, pour les fringues
il faut du synthétique très gourmand en pétrole par ex, que les végans préfèrent un tracteur à une charrue avec des bœufs ou des chevaux
quid de la pollution ? que tout végans refusent qu'il y ait des chiens pour aider les aveugles ou handicapés ? c'est pas extrême ? et encore je ne dois pas tout savoir sur leurs mode de vie

c'est ma position et je changerai pas d'avis, je vais pas arrêter de bouffer de la viande parce que certain abattoir ne respecte pas les animaux
et depuis que l'homme est homme il mange de la viande et a priori elle est essentielle puisque les végans prennent de la vitamine b12 pour éviter les carences (je peux me tromper sur ce coup là ) vitamine B12 fabriquer surement par un gros laboratoire qui s'en mets pleins les fouilles.

je veux bien faire des efforts, je ne mange plus de viande tous les jours, par contre je la remplace soit par du poisson (ce soir c'est truite avec de la mayo :langue3: ) ou des œufs, mais un repas sans ses mets je ne peux pas le concevoir, mais je te rassure j'adore la courgette sous touts ses formes
mais elle encore meilleure farcis
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 09 sept. 2019, 18:01

dd a écrit :
09 sept. 2019, 11:21
c'est extrémiste dans le fait qu'on ne veut rien de l'animal, que ce soit la bouffe ou les fringues, pour les fringues
il faut du synthétique très gourmand en pétrole par ex, que les végans préfèrent un tracteur à une charrue avec des bœufs ou des chevaux
quid de la pollution ? que tout végans refusent qu'il y ait des chiens pour aider les aveugles ou handicapés ? c'est pas extrême ? et encore je ne dois pas tout savoir sur leurs mode de vie
Et bien je peux te dire que ta vision est extrême car je connais quelques vegan et c'est loin d'être leur vision des choses! Ceux que je connais ne veulent pas d'exploitation animale mais ils ne sont pas opposés à la possession d'animaux de compagnie et même certains acceptent l'idée qu'on puisse faire certaines activités comme de l'équitation du moment qu'on n'exploite pas l'animal. Toute la difficulté étant de savoir à partir de quand peut on estime qu'il s'agit d'exploitation et non plus de libres relations de partage humain-animal...
dd a écrit :c'est ma position et je changerai pas d'avis, je vais pas arrêter de bouffer de la viande parce que certain abattoir ne respecte pas les animaux
Penses-tu raisonnablement que tuer à la chaîne peut se faire dans le respect? 8/
dd a écrit : et depuis que l'homme est homme il mange de la viande et a priori elle est essentielle puisque les végans prennent de la vitamine b12 pour éviter les carences (je peux me tromper sur ce coup là ) vitamine B12 fabriquer surement par un gros laboratoire qui s'en mets pleins les fouilles.
Là encore, il y a à mon avis méconnaissance. L'humain a consommé de la viande d'abord de manière opportuniste puis davantage en période glacière pour survivre. Nos plus proches cousins les primates mangent de la viande de manière occasionnelle. La vitamine B12 nous est essentielle car nous ne savons pas la fabriquer. Les animaux la fabriquent à partir d'une bactérie si j'ai bien compris. Et , il faudrait vérifier mais à ma connaissance on supplémente déjà les animaux d'élevage en B12 car avec les normes d'hygiène ils ne sont plus en contact avec les bactéries qui leur permettent de fabriquer la B12. Donc les labo ils s'en mettent déjà plein les poches! :langue: Et ne me dis pas que tu ne prends jamais de vitamines ou de fer , parce que bon nombre de personnes omnivores consomment des compléments alimentaire.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4854
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 09 sept. 2019, 18:37

Franchement je ne prends jamais de vitamines ou fer
Par pilule, bien sûr.
Le seul médicament que je prends c’est un doliprane de temps en temps et du fervex quand j’ai La crève et pourvu que ça dure !
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4134
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par lucien » 09 sept. 2019, 19:03

Sophie du moulin a écrit :
09 sept. 2019, 10:07


Lucien, pourquoi pour toi il s'agit de croyances ? En quoi penser que pour en finir avec les souffrance animales, il faille en passer par l'arrêt des élevages est une croyance? C'est peut-être une utopie mais pas une croyance. Il ya des faits: nous produisons plus de viande que nous n'en avons besoin, les élevages c'est du business , la viande et les abattoirs aussi et nous savons que les animaux ressentent le stress, la douleur. A partir de là, soit on fait l'autruche, soit on cherche des solutions. Sans les utopistes, rien ne bougerait, j'en suis convaincue. Et je suis étonnée que quand il s'agisse de bouffe, tu ne vois plus les utopistes comme des visionnaires mais comme des croyants. 8|
Je crois que je me suis mal fait comprendre. Ou tu n'as lu que ce que tu voulais lire... Pour moi, ne pas manger d’œufs, ni boire du lait et ses dérivés (je n'ai que ces 2 exemples qui me viennent en tête, le sujet me passionne pas plus que ça) est d'une connerie sans nom, qui relève en effet de la croyance (laquelle? je n'en sais rien...parce qu'on enlève un petit à sa mère en bouffant des œufs?? lol... pour le lait, aucune idée...il serait réservé aux veaux, c'est ça? nullissime, comme argument. Mais je ne suis pas anti spéciste, ça doit être pour ça. Tout n'a pas la même valeur, à mon sens, et ça ne se discute même pas). Mon exemple s'arrêtait la, et je suis bien conscient que ça vole pas très haut...mais ça suffit largement pour justifier le fait que je suis opposé à un repas vegan par semaine à l'école. On les torture déjà assez comme ça par ailleurs, ces pauvres gamins... :-D

Le reste du combat des vegan, où il s'agit de faire prendre conscience de la maltraitance animale, dans les élevages, par exemple, est totalement justifié, pour moi, et la violence ne me gêne pas dans certains cas. J'essaie d'ailleurs d'adapter ma consommation de viande en fonction de ce que j'ai pu apprendre, ici, entre autre...

Concernant les cantines scolaires, je crois au contraire de toi qu'il y en bien plus avec leurs propres cuistots que de ceux qui font appel à des prestataires. En tout cas, tous les établissements scolaires où j'ai bossé fonctionnaient avec leurs propres chefs.
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 09 sept. 2019, 19:48

lucien a écrit :
09 sept. 2019, 19:03

Je crois que je me suis mal fait comprendre. Ou tu n'as lu que ce que tu voulais lire... Pour moi, ne pas manger d’œufs, ni boire du lait et ses dérivés (je n'ai que ces 2 exemples qui me viennent en tête, le sujet me passionne pas plus que ça) est d'une connerie sans nom, qui relève en effet de la croyance (laquelle? je n'en sais rien...parce qu'on enlève un petit à sa mère en bouffant des œufs?? lol... pour le lait, aucune idée...il serait réservé aux veaux, c'est ça? nullissime, comme argument.
Tu es effectivement mal informé et depuis le début c'est ce que je dis . Vous dîtes que vous êtes contre mais vous êtes mal informés. Pourquoi certains renoncent aux oeufs ? Parce qu'il est impossible de ne pas faire souffrir des poules de ne pas les épuiser si on continue de consommer autant d'oeufs qu'on en consomme. Dans les biscuits, dans plein de produits alimentaires industriels tu retrouves des oeufs. Ceux-là sont pour la plupart des oeufs de poules élevées en cage , donc qui ne verront jamais un brin d'herbe de toute leur vie. Pour ne consommer que des oeufs de poules élevées en plein air il faut renoncer aux aliments industriels. De plus si on sélectionne les poules pour pondre, on tue aussi les mâles dès qu'il sont sortis de l'oeuf. Ainsi chaque année des million de poussins mâles sont broyés vivants le plus souvent. :( La loi n'interdit pas de les tuer de cette manière.
Pour le lait, tu as peut-être un peu d'expérience d'allaitement si tes enfants ont été allaités et tu dois savoir que le lait diminue quand l'enfant grandit. Ainsi les vaches pour produire de grande quantités de lait sont régulièrement inséminées et donc mettent bas tous les 18 mois environ. Cela les épuise. Les veaux ne sont pas élevés sous la mère quand il s'agit de vaches laitières. Les veaux sont retirés de leur mère dès les premières heures de vie et nourris au "biberon" ...
lucien a écrit : Le reste du combat des vegan, où il s'agit de faire prendre conscience de la maltraitance animale, dans les élevages, par exemple, est totalement justifié, pour moi, et la violence ne me gêne pas dans certains cas.
Lesquels ?
lucien a écrit :Concernant les cantines scolaires, je crois au contraire de toi qu'il y en bien plus avec leurs propres cuistots que de ceux qui font appel à des prestataires. En tout cas, tous les établissements scolaires où j'ai bossé fonctionnaient avec leurs propres chefs.
Je me demande si on ne trouve pas un gros décalage entre villes et campagne en fait. A vérifier.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4134
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par lucien » 09 sept. 2019, 23:00

Donc en fait, on se rejoint, au fond, même si je suis en effet mal informé, aucun doute la dessus. C'est la sur consommation qui pose problème... j'ai des copains qui ont qqs poules, et qui mangent leurs œufs sans soucis. J'imagine qu'il peut en être de même pour le lait, et les produits laitiers en général...(les vegan seraient-ils d'accord avec ça? j'en doute. Et on est bien la dans le domaine de la croyance, qui dépasse la "raison", le raisonnement, s'adressant aux émotions)... ça répond donc à ta 2ème question: les actions violentes pour dénoncer les conditions lamentables de production industrielle ne me dérangent pas. "La violence ne résout pas les problèmes" est un stéréotype qu'on répète bêtement en boucle...Bien sur que ça résout les problèmes, c'est même souvent le seul choix.
C'est le capitalisme et le profit à court terme quelles qu'en soient les conséquences qu'il faut combattre, pas les gens qui mangent des produits animaux.

La, c'est toi qui es en train de rentrer dans le jeu "si tu ne penses pas comme moi, c'est que tu n'as rien compris, ou que tu es mon ennemi" (pour preuve tes injonctions à répondre à tes questions...tu es bien la seule à fonctionner comme ça, sur ce topic, où personne ne t'agresse personnellement, toi, Sophie. Tu es d'ailleurs honnête et tu prends le temps de répondre, et sans faire semblant de tout maîtriser...). Mais cela t'empêche clairement de voir que les arguments des autres, même moins bien informés que toi, peuvent également tenir la route. Ne te trompe pas d'ennemis- il y a de sacrés connards dans les 2 camps, et la culpabilisation lancinante des vegan, persuadés, par leur anti spécisme et leur anthropomorphisme à la con, d'avoir raison, me gonfle bien plus que les personnes, qui, conscientes malgré ce que tu en penses, tentent d'adapter leur façon de consommer, tout en continuant à se faire plaisir avec des œufs, de la barbaque et du comté.
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2144
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par adieu minette » 10 sept. 2019, 08:35

Sophie du moulin a écrit :
09 sept. 2019, 19:48

lucien a écrit :Concernant les cantines scolaires, je crois au contraire de toi qu'il y en bien plus avec leurs propres cuistots que de ceux qui font appel à des prestataires. En tout cas, tous les établissements scolaires où j'ai bossé fonctionnaient avec leurs propres chefs.
Je me demande si on ne trouve pas un gros décalage entre villes et campagne en fait. A vérifier.

Coucou ! En coup de vent rapide, wikipedia dit : 50% pour les écoles primaires, et 93% pour secondaires qui sont en gestion directe (c'est la cantine qui fait les repas...)
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 10 sept. 2019, 11:35

lucien a écrit :
09 sept. 2019, 23:00
Donc en fait, on se rejoint, au fond, même si je suis en effet mal informé, aucun doute la dessus. C'est la sur consommation qui pose problème... j'ai des copains qui ont qqs poules, et qui mangent leurs œufs sans soucis. J'imagine qu'il peut en être de même pour le lait, et les produits laitiers en général...(les vegan seraient-ils d'accord avec ça? j'en doute. Et on est bien la dans le domaine de la croyance, qui dépasse la "raison", le raisonnement, s'adressant aux émotions)... ça répond donc à ta 2ème question: les actions violentes pour dénoncer les conditions lamentables de production industrielle ne me dérangent pas. "La violence ne résout pas les problèmes" est un stéréotype qu'on répète bêtement en boucle...Bien sur que ça résout les problèmes, c'est même souvent le seul choix.
C'est le capitalisme et le profit à court terme quelles qu'en soient les conséquences qu'il faut combattre, pas les gens qui mangent des produits animaux.
On est assez d'accord en effet sauf que j'ai le sentiment que quand on dit juste, il faut arrêter la surconsommation, les gens se disent, comme dd, bon ben je ne vais plus manger de viande qu'une fois par jour au lieu de 2 fois et je ne prendrai plus de fromage à chaque repas et c'est bon. Mais comment de si petits changements pourraient vraiment résoudre et les problèmes écologiques et les maltraitances faites aux animaux ? Je ne vois pas, sincèrement, je ne comprends pas. Selon moi, le changement doit être beaucoup plus conséquent et je pense que les vegan l'ont compris même si souvent leurs motivations sont différentes des écolos. Donc moi je comprends le côté excessif des vegan parce que pour le moment on essaie encore trop de ménager la chèvre et le chou et de faire croire que quelques petites lois par çi par là et un très très léger changement de nos mode de vie suffiront à résoudre le problème. Des fois je me dis que ce qui fait peur chez les vegan ce n'est pas la violence de certains mais le fait qu'ils osent imaginer de gros changements.
lucien a écrit : La, c'est toi qui es en train de rentrer dans le jeu "si tu ne penses pas comme moi, c'est que tu n'as rien compris, ou que tu es mon ennemi" (pour preuve tes injonctions à répondre à tes questions...tu es bien la seule à fonctionner comme ça, sur ce topic, où personne ne t'agresse personnellement, toi, Sophie. Tu es d'ailleurs honnête et tu prends le temps de répondre, et sans faire semblant de tout maîtriser...). Mais cela t'empêche clairement de voir que les arguments des autres, même moins bien informés que toi, peuvent également tenir la route. Ne te trompe pas d'ennemis- il y a de sacrés connards dans les 2 camps, et la culpabilisation lancinante des vegan, persuadés, par leur anti spécisme et leur anthropomorphisme à la con, d'avoir raison, me gonfle bien plus que les personnes, qui, conscientes malgré ce que tu en penses, tentent d'adapter leur façon de consommer, tout en continuant à se faire plaisir avec des œufs, de la barbaque et du comté.
Non cela ne m'embête pas de lire les arguments des autres, si effectivement ce sont des arguments étayés et là je n'ai pas lu grand chose d'étayé. Et je ne pense pas que ceux qui refusent ce que proposent les végé n'ont rien compris mais je pense que souvent il y a derrière de mauvaises informations. Moi j'ai cru pendant longtemps qu'on était obligé de manger de la viande enfant pour se développer normalement ce qui est faux. J'ai cru qu'on devait manger des produits laitiers régulièrement ce qui est encore faux. Et je l'ai cru pendant de nombreuses années. Donc je pense que beaucoup de gens le croient encore. Et même si je ne crois pas que toi tu aies utilisé le pronom "vous", certains l'ont fait et donc moi quand après un de mes post, je lis "vous", je comprends effectivement que je suis "visée" et en plus juste parce que je prends un peu la défense des vegan , alors que je ne le suis pas, ce qui est un comble, non ? Moi je ne cherche pas à culpabiliser mais je reconnais que je suis convaincue que ce n'est pas en mangeant une fois par jour de la viande au lieu de 2 fois qu'on avancera sérieusement sur le sujet. Je sais très bien que chacun fait comme il peut et moi la première et personnellement je trouve que je n'en fait pas assez, je me sens nulle comme humaine mais ça m'agace que sur la durée d'une vie, les humains soient si peu capables de changements. :( Dans 100 ans les choses auront à peine évoluées tant sur le plan écologique que sur le respect de la vie animale, j'en suis convaincue. Alors, je fais quoi, je pleure sous ma couette? Je me tire une balle dans la tête ? J'ai fait 5 enfants, alors je me dois de ne pas baisser les bras. Mais effectivement je ne brasse souvent que de l'air que des mots. :(
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4854
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 10 sept. 2019, 13:01

Sophie du moulin a écrit :
10 sept. 2019, 11:35
[On est assez d'accord en effet sauf que j'ai le sentiment que quand on dit juste, il faut arrêter la surconsommation, les gens se disent, comme dd, bon ben je ne vais plus manger de viande qu'une fois par jour au lieu de 2 fois et je ne prendrai plus de fromage à chaque repas
t'inquiètes j'aime pas le fromage :mrgreen:

ma viande je l'achète chez un boucher et ça me coute un bras, même si j'ai du charal dons mon congèle en cas de crise ou victoire de la gauche :lol:
mais la qualité se paie. après tu devrais comprendre que tout le monde n'a pas les moyens de manger bio et acheter du bon chez les petits commerçants, donc oui on est un paquet à bouffer de la merde; le verre de lait supprimé dans les maternelles est une grosse connerie il permettait à des mômes d'avoir au moins un produit laitier par jour, certes surement pas indispensable au bon développement de l'enfant, mais c'est comme un apéro ce moment était convivial et j'en ai encore des souvenirs (plus que certains apéros d'ailleurs 8) ) , mais je reste persuadé que l'homme est omnivore et qu'il a besoins de bouffer de tout, au même titre que le lion est carnivore. Après chacun fait comme il veut du moment qu'ils viennent pas me faire chier et faire chier des gens qui ne font que leurs boulots, boulots qui demande beaucoup de sacrifice et d'heures.
Image

Répondre