Go Vegan II (carotte strike back)

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 10 sept. 2019, 16:21

dd a écrit :
10 sept. 2019, 13:01
ma viande je l'achète chez un boucher et ça me coute un bras, même si j'ai du charal dons mon congèle en cas de crise ou victoire de la gauche :lol:
mais la qualité se paie. après tu devrais comprendre que tout le monde n'a pas les moyens de manger bio et acheter du bon chez les petits commerçants, donc oui on est un paquet à bouffer de la merde; le verre de lait supprimé dans les maternelles est une grosse connerie il permettait à des mômes d'avoir au moins un produit laitier par jour, certes surement pas indispensable au bon développement de l'enfant, mais c'est comme un apéro ce moment était convivial et j'en ai encore des souvenirs (plus que certains apéros d'ailleurs 8) ) , mais je reste persuadé que l'homme est omnivore et qu'il a besoins de bouffer de tout, au même titre que le lion est carnivore. Après chacun fait comme il veut du moment qu'ils viennent pas me faire chier et faire chier des gens qui ne font que leurs boulots, boulots qui demande beaucoup de sacrifice et d'heures.
Dans beaucoup d'écoles maternelle il est demandé un petit "en cas" du matin pour toute la classe une fois par mois. Il est demandé des produits le moins transformés possibles: laitages, pain, fruits. Donc je ne vois pas bien ce qui a changé sur l'aspect convivial par rapport à l'époque des briquettes de lait fournies par l'industrie laitière...
Manger sain, ce n'est pas nécessairement manger cher et tout bio. Je vais de temps en temps chez un maraîcher non bio mais à 10 minutes de chez moi et j'ai des légumes de qualité, plus chers que les premiers prix du supermarché mais moins cher que le bio du supermarché et de qualité gustatives supérieure. Les gens qui habitent à la campagne peuvent faire du potager et avoir des légumes bio à moindre coût. On peut acheter de bons produits de base non transformés et avoir un budget mensuel de course tout à fait raisonnable. Toute la difficulté est souvent de ne pas acheter trop de produits trop transformés justement qui alourdissent la facture. L'homme est omnivore ok mais cela ne signifie pas qu'il ait besoin de manger de la viande tous les jours , ni même plusieurs fois par semaine. Actuellement vu la consommation de viande dans nos pays , l'humain est plutôt devenu un carnivore. :nono:
PS: Un boucher , même excellent ne pourra jamais te garantir une viande sans souffrance animale . Certes, tu as de la viande de bonne qualité mais cela n'impacte en rien les problèmes écologiques et éthiques liés à l'élevage. Je ne cherche pas à faire de leçon (contrairement à ce que vous semblez croire), juste dire que ce que les "concessions" que tu fais ont un impact peut-être économiques, correspondent à tes valeurs mais sur le plan écologique et pour le bien être animal, je ne vois pas du tout ce que cela change.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4853
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 10 sept. 2019, 16:49

Les gens qui habitent à la campagne peuvent faire du potager et avoir des légumes bio à moindre coût
je ne suis pas sûr de ce que tu dis sur ce coup, parce que imagine toi que j'ai un jardin si si, on fait même pousser des légumes
tomates, concombres, courgettes, poivrons, salades, butternute, cuca-melon framboise, fraises... plus des herbes aromatiques
et vu le prix de la flotte je ne suis pas sur que ça revienne moins cher, j'ai claqué 20m3 de plus que l'année dernière parce avec les température
de fou que nous avons eu cette année il fallut beaucoup arrosé et en période de sécheresse je ne suis pas sur que ce soit très écolo

sinon je sais bien que mon attitude ne résout en rien la souffrance animal ou les problèmes écologiques mais je suis un bon vivant et j'aime manger
et je le conçois je suis un grand carnivore, j'ai été élevé a la viande de cheval et je craque devant une bonne cote de bœuf, et le fait d'acheter ma viande chez le boucher je suis sur que l'animal ne sera pas mort pour rien. Après tout dépend de ce que t'appelle la souffrance animal, parce que un boucher qui fait du bio (comme celui du marché saint quentin attaqué par des végan) ou son bœuf bouffe tranquillement dans son pré en poussant gentiment, quant il va à l'abattoir je ne sais pas si il souffre, j'ai jamais été tué et toi non plus.

voilà j'essaie de faire des efforts, point trop n'en faut non plus, sinon à ce compte là si j'arrête tout ce qui me fais chier et j'ai plus qu' a me mettre
une balle, à commencer déjà par arrêter d'utiliser cette ordinateur peut-être fabriquer par des mômes de 10 ans.
Image

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 421
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par fifi brindacier » 10 sept. 2019, 17:27

Le Charlie Hebdo de la semaine dernière était un numéro spécial "élevage intensif, souffrance animale, véganisme", avec un débat avec L214. Le journal ne prend pas vraiment position, les opinions se confrontent et c'est intéressant.

Pour ma part, je trouve le véganisme un peu excessif… Réduire notre consommation moyenne de viande, je suis d’accord, c’est à mon avis nécessaire, mais l’homme est omnivore comme le lion est carnivore, pourquoi modifier sa nature ? Et puis si on en vient à ne plus manger du tout de matière animale ça veut dire que tous les animaux d’élevages sont voués à disparaître, alors est-ce qu’il vaut mieux ne pas vivre du tout ou vivre un peu puis être mangé ? Si j’étais une vache je choisirais la deuxième option :-D

Ensuite aux yeux de certains végans, tous les éleveurs passent pour d’horribles barbares qui torturent leurs bêtes mais beaucoup de petits éleveurs sont vraiment attentifs au bien-être de leurs animaux. Pour les élevages industriels, c’est en effet une autre histoire…

Enfin ce qui m’énerve chez certains végans, c’est leur incohérence… Ils ne mangent pas de matière animale pour ne pas faire souffrir les animaux mais ça ne les dérange pas, par exemple (exemple pas très original mais c'est celui qui me vient), de manger du soja brésilien cultivé sur une parcelle de forêt amazonienne défrichée sur laquelle vivaient plein d'animaux. Ces végans là sont à mon avis victimes de l’effet de mode végane, il n’y a pas de grande réflexion derrière leurs actes.

Et puis d’après le Charlie (reportage intéressant dans la première start-up française qui travaille sur le développement de la viande "cultivée"), l’arrivée de la "viande in vitro" dans les rayons des supermarchés n’est pas loin, alors on fabriquera bientôt des steaks dans des tubes à essai (et pourquoi pas dans un deuxième temps des légumes ou des céréales sous le prétexte écolo que ça consomme moins d'eau ? et dans un troisième temps des humains !) Finalement la création de cette viande est une forme de transhumanisme qui créera une humanité "hors-sol" et qui rendra l’homme encore plus dépendant de l’homme, ou plutôt les 99.9% de la population dépendants des 0.1% de GAFA & co. Mais bien sûr je ne mets pas tous les végans dans le même sac et je sais que ce projet est soutenu et encouragé davantage par des grands actionnaires que par des grands végans.
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
fifi brindacier
Messages : 421
Enregistré le : 12 juil. 2017, 19:18

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par fifi brindacier » 10 sept. 2019, 17:36

dd a écrit :
10 sept. 2019, 16:49
Les gens qui habitent à la campagne peuvent faire du potager et avoir des légumes bio à moindre coût
je ne suis pas sûr de ce que tu dis sur ce coup, parce que imagine toi que j'ai un jardin si si, on fait même pousser des légumes
tomates, concombres, courgettes, poivrons, salades, butternute, cuca-melon framboise, fraises... plus des herbes aromatiques
et vu le prix de la flotte je ne suis pas sur que ça revienne moins cher, j'ai claqué 20m3 de plus que l'année dernière parce avec les température
de fou que nous avons eu cette année il fallut beaucoup arrosé et en période de sécheresse je ne suis pas sur que ce soit très écolo
Mais si tu avais dû acheter des légumes ils auraient bien été arrosés aussi, ça te serait peut-être revenu moins cher mais ça n'aurait pas été plus écolo.
C'est vrai que la viande au moins y a pas besoin de l'arroser, c'est plus écolo ! ::d
"Je voudrais être un arbre, boire l'eau des orages
Me nourrir de la terre, être ami des oiseaux"

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 10 sept. 2019, 18:43

dd a écrit :
10 sept. 2019, 16:49
mais je suis un bon vivant et j'aime manger
Mais figure-toi que moi aussi. :) Ca ne se voit pas par écran interposé mais je ne prive pas des plaisirs simples de la vie et je suis d'ailleurs ronde!
dd a écrit :le fait d'acheter ma viande chez le boucher je suis sur que l'animal ne sera pas mort pour rien. Après tout dépend de ce que t'appelle la souffrance animal, parce que un boucher qui fait du bio (comme celui du marché saint quentin attaqué par des végan) ou son bœuf bouffe tranquillement dans son pré en poussant gentiment, quant il va à l'abattoir je ne sais pas si il souffre, j'ai jamais été tué et toi non plus.
C'est ce que j'essaie de dire depuis des pages! On sait par des études scientifiques que les animaux ont une certaine conscience de leur mort et qu'ils subissent un stress important quand ils se sentent en danger de mort. On sait qu'il y a régulièrement des animaux non étourdis avant la mise à mort qui agonisent. Quand tu vois que déjà au bloc opératoire il y a chaque année un nombre assez surprenant de personnes opérées alors qu'elles ne sont que partiellement anesthésiées, comment veux-tu que dans des abattoirs il n'y ait pas un nombre très important d'animaux saignés avant même d'être étourdis? Surtout quand ça se fait à la chaîne!
fifi brindacier a écrit :
10 sept. 2019, 17:36
dd a écrit :
10 sept. 2019, 16:49
je ne suis pas sûr de ce que tu dis sur ce coup, parce que imagine toi que j'ai un jardin si si, on fait même pousser des légumes
tomates, concombres, courgettes, poivrons, salades, butternute, cuca-melon framboise, fraises... plus des herbes aromatiques
et vu le prix de la flotte je ne suis pas sur que ça revienne moins cher, j'ai claqué 20m3 de plus que l'année dernière parce avec les température
de fou que nous avons eu cette année il fallut beaucoup arrosé et en période de sécheresse je ne suis pas sur que ce soit très écolo
Mais si tu avais dû acheter des légumes ils auraient bien été arrosés aussi, ça te serait peut-être revenu moins cher mais ça n'aurait pas été plus écolo.
C'est vrai que la viande au moins y a pas besoin de l'arroser, c'est plus écolo ! ::d
Le bétail en effet représente une consommation d'eau effrayante. Je ne sais plus combien il faut de litre d'eau pour faire un kilo de boeuf mais c'est effarant!
fifi brindacier a écrit :
10 sept. 2019, 17:27
Pour ma part, je trouve le véganisme un peu excessif… Réduire notre consommation moyenne de viande, je suis d’accord, c’est à mon avis nécessaire, mais l’homme est omnivore comme le lion est carnivore, pourquoi modifier sa nature ? Et puis si on en vient à ne plus manger du tout de matière animale ça veut dire que tous les animaux d’élevages sont voués à disparaître, alors est-ce qu’il vaut mieux ne pas vivre du tout ou vivre un peu puis être mangé ? Si j’étais une vache je choisirais la deuxième option :-D
Des espèces qui disparaissent il y en a plein. Là en plus ce sont des espèces crées par l'homme. Leurs ancêtres, plus adaptés à la vie sauvage ont par contre pour beaucoup disparus. Par contre, moi ce qui me pose question c'est la modification des paysages avec la disparition de l'élevage. Bon d'un autre côté, comme de plus en plus d'élevage se font en bâtiments, on le saura peut-être bientôt sans même passer par la disparition des élevages. :mrgreen:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4853
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 10 sept. 2019, 19:08

Aye j’ai tout compris, donc pas de produits laitiers
Parce qu’on engrosse les vaches tous les 18 mois
Et qu’on empêche les veaux x de téter
Pas de viande à cause de la souffrance animale
Pas de légumes parce que faut arroser et l’eau finira
Par manquer
Pas de graines vegan parce que ça détruit la forêt amazonienne et appauvrie la population

Pas d’oeufs Sinon la poule elle fait la gueule

J’ose même pas parler du sucre

Bon je vais me mettre une bastos et je reviens

Bon appétit, si toutefois vous arrivé à trouver des trucs à bouffer
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 10 sept. 2019, 19:36

C'est vrai. Effectivement on se rend vite compte que presque tous nos actes de consommation posent un problème éthique ou environnemental. Moi, quand je vous dis que des fois j'ai envie d'aller vivre au fin fond d'une forêt et de ne plus en sortir! :wink: Il n'empêche que si on accepte l'idée qu'il y a de grands changements à opérer et qu'il faut renoncer à cette course effrénée de consommation de tout, qu'il s'agisse de viande, de vêtements, de produits superflus etc... on avance un peu. On arrive quand même à imaginer qu'il puisse y avoir une manière de vivre plus en harmonie avec la nature et nos besoins essentiels, loin des Macdo certes mais compatible avec les plaisirs simples des bons vivants :P12 Alors reviens dd :wink:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4133
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par lucien » 10 sept. 2019, 20:18

Sophie, je crois qu'on ne se comprend pas, sur le fond, ni sur la forme (je pense que j'utilise trop de raccourcis, dus en effet à ma méconnaissance du sujet, et m'empêchant de l'analyser davantage en profondeur).

Juste une question, que tu as éludée: les végans (dont tu prends la défense) seraient-ils ok pour que mes copains ayant un poulailler mangent les œufs pondus? Et s'ils avaient un petit élevage de vaches ou de brebis, ok pour en boire le lait ou l'utiliser pour en faire du fromage ou autres produits dérivés? (je ne te parle même pas de tuer de temps à autre une poule ou une vache pour la manger...). Je suis loin d'en être persuadé. C'est en cela que je considère le véganisme comme une croyance, basée sur l'anthropomorphisme, ou sur un délire antispéciste.
Perso, c'est les conditions inadmissibles des élevages intensifs qui me posent problème, ainsi que la surconsommation (dont tu notes bien les causes tellement ancrées, depuis toujours...).

Il me semble que personne n'a parlé de ne manger de la viande qu'une fois par jour au lieu de deux (ou alors dd a encore dit une connerie?? :-D), mais bien plutôt d'adapter et de réduire sa consommation, et d'être attentif à l'origine, et donc aux conditions de vie - et de mort - des animaux. Je rejoins tout à fait Fifi la dessus, et il me semble qu'on est de plus en plus nombreux à être conscients de tout ça; en tous les cas ceux qui ont les moyens et de s'informer, et d'avoir le choix...

(merci, Adieu minette! Il me semblait aussi... mais je connais principalement le secondaire, où, d'ailleurs, les écoles primaires viennent souvent manger... comme quoi les idées fausses circulent dans les deux sens...)
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2140
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par adieu minette » 10 sept. 2019, 20:57

Ça me fait un peu mal de le dire, mais pour ce qui est de la tuerie (oui, c'est comme ça qu'on dit dans la bidoche.), pour les très très gros abattoirs, c'est là qu'il y a le moins de souffrance paradoxalement, (je ne dis pas qu'elle n'existe pas). Ils sont parfaitement aux normes, conçus pour aller très très vite... Quand aux même endroit vous envoyez 12 cochons/minute (oui c'est effrayant...) Ça va vite, vous ne pouvez pas vous permette d'avoir le moindre retard, donc pas de cochon mal étourdi qui continue à bouger, au moment de la saignée, ou qui se débat, qui pourrait faire demi-tour dans le couloir, et qu'il faudrait frapper pour avancer etc. Tout est prévu pour que ça file et le cochon n'ait pas trop le temps de cogiter, en tout cas le moins possible. Ça s'enchaine avec une rapidité hallucinante.
On en pense ce qu'on veut, c'est crade, c'est très impressionnant, y a du sang partout... Mais là où il y a des problèmes avec les images horribles, ce sont les petits abattoirs, mal foutus. Du point de vue de la souffrance, les énormes usines, sont moins pires. :-|
On devient grand le jour où on commence à battre papa aux échecs.
On devient adulte le jour où on le laisse gagner.

dd
Messages : 4853
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 10 sept. 2019, 21:03

Lucien pour ta première partie je peux te dire qu’un vegan refusera de bouffer des œufs et encore moins de flinguer une poule, mais je suis sûr que t’avais bien compris 😀 sinon oui je suis bien sûr contre le plateau des milles vaches et donc l’élevage intensif parce que bouffer de la merde ça va 5 minutes. Sinon j’ai peut être dis une connerie, ça serait pas la première ni la dernière. Et j’avoue que je me suis jamais dis ce midi j’ai mangé de la viande ce soir je n’en mange pas, en faite je mange ce que j’ai envie

J’édite : pendant la mi temps du match, j’ai relu le post de lulu et je peux t’affirmer que ni un vegan ou un autre ne pourra bouffer un œuf non pondu 😀 ça m’a fais rire
Modifié en dernier par dd le 10 sept. 2019, 21:38, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Marie la Belge
Messages : 5631
Enregistré le : 24 juil. 2006, 12:10

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Marie la Belge » 10 sept. 2019, 21:35

dd a écrit :
10 sept. 2019, 19:08
Aye j’ai tout compris, donc pas de produits laitiers
Parce qu’on engrosse les vaches tous les 18 mois
Et qu’on empêche les veaux x de téter
Pas de viande à cause de la souffrance animale
Pas de légumes parce que faut arroser et l’eau finira
Par manquer
Pas de graines vegan parce que ça détruit la forêt amazonienne et appauvrie la population

Pas d’oeufs Sinon la poule elle fait la gueule

J’ose même pas parler du sucre

Bon je vais me mettre une bastos et je reviens

Bon appétit, si toutefois vous arrivé à trouver des trucs à bouffer
On vivra d'amour, d'eau fraîche et de cailloux
Et si t'aimes pas l'eau fraîche, il nous restera les cailloux
On refera le monde en les suçant tous les deux
C'est plein de minéraux, tout simplement merveilleux !


Elle quitte le vilain phenix mais aimera toujours Renaud.
Image

Charlie Brown
Messages : 2157
Enregistré le : 06 sept. 2005, 21:19

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Charlie Brown » 11 sept. 2019, 08:27

lucien a écrit :
10 sept. 2019, 20:18
Juste une question, que tu as éludée: les végans (dont tu prends la défense) seraient-ils ok pour que mes copains ayant un poulailler mangent les œufs pondus? Et s'ils avaient un petit élevage de vaches ou de brebis, ok pour en boire le lait ou l'utiliser pour en faire du fromage ou autres produits dérivés? (je ne te parle même pas de tuer de temps à autre une poule ou une vache pour la manger...). Je suis loin d'en être persuadé. C'est en cela que je considère le véganisme comme une croyance, basée sur l'anthropomorphisme, ou sur un délire antispéciste.
Le véganisme est une idéologie extrêmement simple (et radicale).
Le parallèle effectué par les végans avec l'esclavage, d'une part, et avec Auschwitz, d'autre part, est extrêmement parlant.
Posséder et/ou exploiter un animal équivaut à de l'esclavagisme.
Tuer un animal (quelle que soit la finalité du geste) équivaut à du nazisme. Par extension, manger un animal, aussi.

Les végans mènent un combat éthique et radical d'une logique implacable.
Un combat pour l'instant pacifique, mais dont les dérives violentes recensées ici ou là montrent qu'il ne le restera pas très longtemps.
In fine, au-delà de l'exploiteur ou du bourreau, l'ennemi est le spéciste.


Si on veut se lancer dans de l'anticipation facile, on peut imaginer que, dans quelques décennies, la consommation de viande se fera sous le manteau, via un dealer, le consommateur étant considéré comme un délinquant, le producteur comme un criminel. Idem pour le trafic d'animaux domestiques qui s'ensuivra.

Il faudra laisser les animaux vivre leur vie, donc selon la seule loi de la nature, avec le minimum d'intervention humaine. Si des espèces dépendantes de l'homme doivent disparaître, elles disparaîtront. Les autres prolifèreront. Le seul cas accepté pour tuer un animal sera celui de la légitime défense, ce qui arrivera de plus en plus souvent, du coup.


Et donc, pour en revenir à ta question : ramasser un œuf ou traire une brebis, c'est niet ! C'est considéré comme de l'exploitation de l'animal par l'homme, au service de l'homme (pardon, de l'être humain, le terme "homme" étant maintenant réservé au genre masculin et non plus au genre humain), et donc, même pas en rêve !
C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule !

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 11 sept. 2019, 10:58

lucien a écrit :
10 sept. 2019, 20:18
Juste une question, que tu as éludée: les végans (dont tu prends la défense) seraient-ils ok pour que mes copains ayant un poulailler mangent les œufs pondus? Et s'ils avaient un petit élevage de vaches ou de brebis, ok pour en boire le lait ou l'utiliser pour en faire du fromage ou autres produits dérivés? (je ne te parle même pas de tuer de temps à autre une poule ou une vache pour la manger...). Je suis loin d'en être persuadé. C'est en cela que je considère le véganisme comme une croyance, basée sur l'anthropomorphisme, ou sur un délire antispéciste.
Ce n'est pas que j'ai éludé la question mais n'étant pas vegan, je t'avoue que je ne suis pas certaine. En fait si tu te réfères vraiment aux idées vegan, effectivement, aucun animal domestique ne devrait exister mais en échangeant avec des vegan, je me rends compte qu'en fait la plupart ne sont pas si extrêmes et conçoivent qu'il pourrait y avoir encore quelques animaux domestiques. Si tu veux mon avis personnel, moi j'ai des poules qui vont et viennent où elles veulent et je prends leurs oeufs. :) D'ailleurs je fais de l'équitation et je connais des vegan qui en font. Comme quoi la vision qu'on se fait du veganisme est un peu puriste mais que chaque individu se disant vegan a sa propre vision des choses...

Adieu Minette, je pense effectivement que tu as raison en disant que dans les petits abattoirs il y a plus "d'incidents" et de maltraitance et que dans les plus grands il y a moins d'incidents mais que cette technicité sans faille pour mettre à mort à la chaîne est dérangeante sur le plan éthique. Je tique toutefois sur un truc, la mort des cochons. A ma connaissance, les cochons sont encore souvent étourdis par gazage (et c'est légal) et donc souffrent beaucoup et cela a été filmé dans de grands abattoirs. Quand on sait qu'un cochon est un animal sensible, ayant un comportement très proche du chien :( Ca aussi on pourrait en parler. Pourquoi manger un cochon ne heurte pas alors que manger un chien cela heurte beaucoup de français ?

Sinon Marie , je ne pense pas que c'est le veganisme qui nous mènera à ne plus manger que des cailloux mais le désastre écologique.

Charlie Brown, vu comme ça l'idéologie vegan parait très menaçante en effet. Je me demande si c'est réellement la vision de la plupart des vegan. Je suis d'accord qu'il faut être vigilant car comme toute idéologie, elle peut être dangereuse mais dans les faits, les gens ne s'approprient que ce qui leur correspond... De ce fait, je n'ai pas une vision aussi négative et effrayante que la tienne.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 4853
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par dd » 11 sept. 2019, 11:37

Sophie du moulin a écrit :
11 sept. 2019, 10:58
. Quand on sait qu'un cochon est un animal sensible, ayant un comportement très proche du chien :( Ca aussi on pourrait en parler. Pourquoi manger un cochon ne heurte pas alors que manger un chien cela heurte beaucoup de français ?
parce que ce n'est pas dans notre culture, au vietnam je sais qu'il bouffe du chien et ça ne me choque pas, et je sais plus dans quel pays, mais surement asiatique, c'est la façon de tuer une certaine race de chien on l'accroche vivant la tête en bas et on le bat afin qu'il sécrète
je ne sais plus quel produit, afin t'attendrir la viande, je trouve ça immonde. sinon non, manger du clebs ne me choque pas et je serais même près à en gouter. j'ai déjà manger du kangourou et de l'autruche et c'est vraiment une excellente viande
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 3889
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Go Vegan II (carotte strike back)

Message par Sophie du moulin » 11 sept. 2019, 12:26

Selon moi , dd, ta manière de percevoir cela est loin d'être la plus courante. Il y a de l'aspect culturel mais pas seulement selon moi. Je pense que plus de gens parviendraient à s'imaginer manger des insectes que des chiens alors que ce n'est pas dans notre culture non plus. La manière dont l'animal perçoit et réagit à son environnement n'est pas anodine dans cette histoire.
Selon moi il y a des choses qui étaient acceptables à une époque qui ne le sont plus parce qu'on ne peut plus rester dans l'ignorance. Tant qu'on n'avait pas la preuve que les nourrisson ressentaient la douleur, on pratiquait de chirurgies sans anesthésie. Aujourd'hui avec ce que l'on sait sur la manière dont un nourrisson perçoit son environnement (et donc la douleur aussi), cela parait abject d'avoir fait ce genre de trucs! Je suis convaincue que notre regard sur la manière de traiter les animaux , grâce aux études scientifiques, va changer radicalement , y compris ceux qu'on met dans notre assiette.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre