Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1542
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Lilibellule »

adieu minette a écrit :
05 mai 2020, 17:44
Alors moi j'étais totalement ironique et désabusé. Je suis certain que rien de bon n'en sortira. On n'a tout fait pour mener notre espèce à la catastrophe en détruisant la planète de surcroit. Maintenant, on va boire le calice jusqu'à lie jusqu'à la fin de l'humanité. Toutes nos conneries vont se payer cash une à une sans possibilité de retour la plupart du temps. Un petit enfant aujourd'hui qui vivra vieux va en vivre des saloperies et sera le triste l'héritier de nos horreurs.
Hé oh! Stop la dépression là! Allez on se reprend tout de suite! Et tu me changes cette signature qui donne envie de se jeter sous un train, allez hop! :-D

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2309
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette »

Coucou !! Je suis passé du côté obscur.
La question que j'me pose tout le temps
Mais que feront nos enfants
Quand il ne restera rien que des ruines et leur faim

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4166
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Lilibellule a écrit :
08 mai 2020, 11:26
Je n'irais pas jusqu'à dire que les femmes "aiment de prendre la tête avec des questions futiles", c'est pas qu'on aime ça ou pas, c'est juste que des fois on doit se positionner par rapport à certaines choses qui peuvent avoir un impact sans qu'on s'en rende vraiment compte. Les exemples de Sophie le montrent bien, porter une jupe, un soutif, s'épiler, la pilule etc. Pour la jupe, j'ai toujours détesté ça donc pas de question, c'était jean tout le temps. Pour la pilule je n'ai pas hésité une seconde, c'était plutôt youpi go go go! Mais on utilisait de toute façon une capote parce qu'on était tous traumatisés par le sida. Par contre jamais je ne me suis posé la question "est-ce que je vais me faire violer", j'avoue que c'est vraiment pas un truc auquel je pensais, j'avais surtout très peur de tomber enceinte et du sida, mais franchement le viol ne me venait pas à l'esprit, et je trouve que c'est triste que des jeunes filles en arrivent à cette affreuse question.
Oui c'est triste et j'espère que c'est peu fréquent et que ce le sera de moins en moins mais tant qu'il y aura des familles marquées par le viol , il y aura des traumatismes transgénérationnels. Y a-t-il d'ailleurs moins de viols en Suisse ?
Pour la pilule, les jeunes filles d'aujourd'hui se posent la question . Ma fille de 17 a hésité parce que cette génération a conscience que ce n'est pas top pour la santé. Moi je n'en avais pas conscience, quoique la première pilule, j'ai été malade comme un chien et obligée de l'arrêter. Ma deuxième, ma gynéco de l'époque m'a prescrit un antivomitif assez puissant (on le donne aux personnes qui font de la chimio) et malgré cela j'étais barbouillée plus de la moitié du temps :berk1: J'ai fini par prendre des mini dosées, chères et pas remboursées par la sécu :-/ Ensuite, même si nous ne sommes pas posé de questions pour notre santé, on s'en pose maintenant. A un moment, quand tu arrives à la quarantaine, ton gynéco, commence à te dire que tu es trop vieille pour prendre la pilule! Moi qui ne voulais pas d'un corps étranger en permanence dans mon corps, je me suis résignée au stérilet en cuivre. Au bout de 3 mois, j'ai dû râler pour qu'on m'enlève ce machin qui m'avais mis la flore vaginale en vrac! Mon gynéco ne voulait pas parce que c'était dû soit disant à mon âge! Je suis allée voir une généraliste pour me le faire enlever! Et après j'ai retrouvé ma flore de jeune fille! :hehe: Bref cette anecdote un peu intime pour dire que la contraception pour une femme ce sont des prises de tête jusqu'à la ménopause et pas seulement au début de sa vie sexuelle.
Lilibellule a écrit :J'ai aujourd'hui l'impression que quand on est une jeune fille ont attache beaucoup d'importance au regard des autres et à ce qu'ils pourraient penser, et c'est vraiment dommage car je me rends compte aujourd'hui en discutant avec les mecs qu'ils en avaient la plupart du temps rien à cirer, à l'adolescence, qu'on soit épilée ou pas ou qu'on porte un soutif ou qu'on aie un peu de cellulite et je ne sais que complexe, ils voulaient juste se taper des filles, eh oui!
J'ai des garçons et j'en parle avec eux, et je peux vous dire que l'analyse de Lucien sur le sujet est très juste :-D
Je pense que les filles devraient moins se mettre la pression et être beaucoup plus sûres d'elles et de leur pouvoir.
Mais pour être sûres d'elles, encore faut-il qu'elles aient une place aussi importante que celles des hommes. On en revient toujours au même cercle vicieux. Par contre, moi je crois que les garçons ne disent pas aux autres quand ils ont couché ou qu'ils aimeraient vivre une histoire avec une fille que les copains ne trouvent pas jolie. Si ce n'est pas s'occuper du regard des autres...je me demande bien ce que c'est!
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1542
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Lilibellule »

Alors je ne m'exprime peut être pas bien, mais je n'ai pas dit que les garçons ne s'occupent pas du regard des autres, mais en l'occurrence on parlait des filles...ce que je voulais dire c'est que les filles adolescentes se mettent beaucoup la pression toute seules et se font des complexes malheureusement. Quand je vois les photos de moi jeune, je ne comprends absolument pas ce qui me complexait, je me trouve sublime...quel gâchis.
Bien sûr que les garçons ont aussi la pression, ils doivent assurer devant les potes, assurer avec leur petite copine, savoir se montrer entreprenant mais pas trop, viril mais sensible, charmeur mais pas relou....et comme tu le dis Sophie, pas facile d'assumer d'être amoureux d'une fille différente. Les filles d'aujourd'hui sont très très féministes et je vous assure que c'est pas facile pour les garçons. J'ai des copines qui me disent que c'est un juste retour des choses...mais mes garçons ne sont pas responsables du système patriarcal. Mon fils aîné quand il s'assoit dans un train les jambes écartées, il se prend des remarques, alors qu'il a pas le choix, il est très grand. Je pense que les filles d'aujourd'hui ont toute la place qu'il faut, à elles de ne pas se victimiser non plus.

dd
Messages : 5034
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Ceci quand j’étais ado les filles ne s’epilaient pas c’était même un gage de maturité, on n’aimait pas les chattes lisses, tout le contraire d’aujourd’hui puisque même les mecs s’épile sous les bras ou le torse ce que je refuse de faire. Bon j’avais trop rien à dire mais c’est en attendant de boire l’apéro
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4324
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

dd a écrit :
09 mai 2020, 18:53
Bon j’avais trop rien à dire mais c’est en attendant de boire l’apéro
Ah? C'est pas comme ça tout le temps?









(c'est bon, là, il est 10h48... s'gield!)
"Le patronat nous pisse dessus et les journaux nous disent qu'il pleut" :mrgreen:
Jacques.

Avatar du membre
Lilibellule
Messages : 1542
Enregistré le : 08 janv. 2016, 11:17

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Lilibellule »

Oui dd je suis bien d'accord avec toi, je n'aime pas cette mode de l'épilation pour les hommes, déjà que c'est galère pour les femmes, je vois pas l'intérêt pour les hommes de s'imposer ça. Et je déteste les foufounes épilées! C'est vrai qu'on était fières de nos poils :lol:
(Bon faut quand même enlever le foin qui dépasse de la charrette ! Y a des limites :wink:)

dd
Messages : 5034
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Lilibellule a écrit :
10 mai 2020, 13:40

(Bon faut quand même enlever le foin qui dépasse de la charrette ! Y a des limites :wink:)
cheers J’adore
Image

Avatar du membre
Jeep
Messages : 2443
Enregistré le : 15 janv. 2011, 11:28

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Jeep »

Amorica, troisième album des Black Crowes en 1994.
A gauche la pochette originale et à droite celle qui était en vente dans plusieurs chaines d'hypermarchés aux Etats-Unis qui refusaient de mettre en rayon celle avec les poils qui dépassaient :

Image
dd a écrit :
09 mai 2020, 18:53
Ceci quand j’étais ado les filles ne s’epilaient pas c’était même un gage de maturité, on n’aimait pas les chattes lisses, tout le contraire d’aujourd’hui puisque même les mecs s’épile sous les bras ou le torse ce que je refuse de faire. Bon j’avais trop rien à dire mais c’est en attendant de boire l’apéro
Pub Philips qui passe depuis quelques semaines à la télé :


Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4166
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Lilibellule a écrit :
09 mai 2020, 15:39
Les filles d'aujourd'hui sont très très féministes et je vous assure que c'est pas facile pour les garçons. J'ai des copines qui me disent que c'est un juste retour des choses...mais mes garçons ne sont pas responsables du système patriarcal. Mon fils aîné quand il s'assoit dans un train les jambes écartées, il se prend des remarques, alors qu'il a pas le choix, il est très grand. Je pense que les filles d'aujourd'hui ont toute la place qu'il faut, à elles de ne pas se victimiser non plus.
Je n'ai pas le même ressenti. Les filles n'ont pas encore autant que ça accès aux mêmes études que les garçons, elles sont encore quand même des objets sexuels et doivent encore se conformer à des stéréotypes. Les garçons aussi d'ailleurs mais je ne pense pas que cela ait autant d'impact que les filles dans leur vie sociale et professionnelle. Dans la vie sexuelle, je ne suis pas non plus certaine qu'on soit réellement à égalité dans cette génération. La contraception repose encore beaucoup sur les filles. Un garçon qui a des relations multiples est toujours vu de manière plus positive qu'une fille qui fait de même. Les jeunes peinent à réinventer une façon non patriarcale d'avoir une (des) relation(s) amoureuse(s). Je crois même que dans les années 70 (j'étais trop petite pour vraiment savoir mais bon) , je crois que l'idée de liberté était plus importante que dans cette génération. On croit souvent qu'il s'agit de liberté uniquement sexuelle; je crois que l'idée allait bien au delà des relations sexuelles; il s'agissait plutôt d'un mode de relation amoureuse sur toute une vie.
dd a écrit :
09 mai 2020, 18:53
Ceci quand j’étais ado les filles ne s’epilaient pas c’était même un gage de maturité, on n’aimait pas les chattes lisses, tout le contraire d’aujourd’hui puisque même les mecs s’épile sous les bras ou le torse ce que je refuse de faire. Bon j’avais trop rien à dire mais c’est en attendant de boire l’apéro
Enfin je n'ai pas le souvenir que les jambes poilues étaient bienvenues pour les filles. J'ai le souvenir que les filles commençaient à s'épiler au début/milieu du collège. Pour les zones plus intimes, j'ai le souvenir aussi que les maillots très échancrés obligeaient quand même à un minimum d'épilation (sans reprendre l'expression de Lillibellule ;) )
Et moi aussi voir qu'on incite les hommes à s'épiler ou se raser me laisse très perplexe en fait!
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 5034
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

heu ils n'étaient pas aussi échancré que ça les maillots, avant il fallait écarter le maillot pour voir les fesses maintenant il faut écarter le maillot pour voir le cul

ceci dit on a quelques années de différence, ceci explique cela
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4166
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

dd a écrit :
11 mai 2020, 15:05
heu ils n'étaient pas aussi échancré que ça les maillots
A une 1.10 à peu près le maillot type des années 80... Pas aussi échancré que ça tu disais ? :hehe:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 5034
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Oui ben désolé mais je me rappelle pas dans les années 80 voir mes copines ( au sens large) avec des maillots comme celui montrer sur la vidéo où bien ils étaient destinés au petite pouf sur les plages privées , on était plus proche de celui des années 70. Tiens en Parlant de poil je me souviens d’un pote qui avait pris une douche avec une copine, à la suite d’un pari, et qui m’avait dit que pour 19 ans elle avait pas beaucoup de poils, chose que j’avais balancé quelque temps plus tard et elle m’avait répondu que ça l’avait pas empêché de bandé 😄
Image

Avatar du membre
Tord
Messages : 2181
Enregistré le : 25 oct. 2005, 14:14
Localisation : Prout

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Tord »

Sophie du moulin a écrit :
11 mai 2020, 14:29
. Un garçon qui a des relations multiples est toujours vu de manière plus positive qu'une fille qui fait de même.
C'est vrai ! Pourquoi une fille qui couche avec plein de gars c'est une salope alors qu'un mec qui couche avec plein de filles, c'est jamais moi ?

Avatar du membre
cooks
Messages : 1549
Enregistré le : 24 mars 2005, 03:42

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par cooks »

Tord a écrit :
12 mai 2020, 11:43
Sophie du moulin a écrit :
11 mai 2020, 14:29
. Un garçon qui a des relations multiples est toujours vu de manière plus positive qu'une fille qui fait de même.
C'est vrai ! Pourquoi une fille qui couche avec plein de gars c'est une salope alors qu'un mec qui couche avec plein de filles, c'est jamais moi ?
Le problème ça serait plutôt qu'il y a pas assez de salopes.
La seule église qui illumine est celle qui brûle !

Image

Répondre