A

A poil : (Laisse béton) tout nu, il s'est fait taxer tous ses vêtements
'achement plus beau : (Mon amoureux) beaucoup plus beau
Absinthe : (Mon bistrot préféré) liqueur alcoolique interdite en France, qui avait la réputation de rendre fou les consommateurs accros. Boisson favorite de Baudelaire, Verlaine, etc.
Affranchi : (C'est un homme) qui respecte les règles des voyous
Affûter : (La pêche à la ligne) préparer
Aguicheuse : (Me jette pas) voir allumeuse
Alcoolo : (Trois matelots) alcoolique
Allerons : (Dès que le vent soufflera) Nous nous en allerons de requin : aileron de requin
Allez les Verts : (La tire à Dédé) équipe de foot de la ville de Saint-Etienne dont le maillot est "vert", très célèbre à la fin des années 70
Allocs : (Mon beauf') allocations familiales
Allonger une patate : (Père Noël noir) donner un coup de poing
Allumé (être) : (Loulou, L'entarté) être ivre, être en colère. On dit qu'une personne ivre ou énervée est "un allumé" (un fou), être cinglé, à côté de ses pompes, avoir un comportement spèce. Allumer quelqu'un : signifie battre, vaincre (langage banlieue)
Allumer (s') : (Mon bistrot préféré) se soulent
Allumeuse : (Marche à l'ombre) femme ou fille provocante qui ne tient pas toujours ce quelle promet
Amazone : (Ma gonzesse) prostituée en automobile, il est évident que dans le contexte ce n'est pas le sens du tout ! !

Aminche : (Gueule d'aminche) p'tit môme de la rue, copain Amoché : (Miss Maggie) abîmé
Amouracher(s') : (Gueule d'aminche) tomber amoureux
Amuse-gueule dont le port est prohibé : (C'est mon dernier bal) armes style canifs et compagnie
Anar : (Docteur Renaud, Mister Renard, Oscar, Déserteur) abréviation d'anarchiste
Animateurs blaireaux : (Je vis caché) animateur d'âge mûr qui se croit à la page sans l'être réellement
Apache : (Peau aime, Manu) malfaiteur, voyou prêt à tout

Arbre en bois : Zénith
(photo de Claude Gassian)
Arbre en bois : (Le retour de Gérard Lambert, Le petit chat est mort) Un arbre n'est pas toujours en bois, sur la scène du Zénith et de la tournée 88/89, l'arbre n'était pas en bois mais il était encore plus beau...
Armée de glands : (Déserteur) bande de nuls. Militaires
Arnaque : (Gueule d'aminche, Le retour de Gérard Lambert, La java sans joie, Baby sitting blues, Dans ton sac) escroquerie, vol, artifice, tromperie
Arpion : (Chanson dégueulasse) orteil
Arracher (s') : (Cest mon dernier bal, Marche à l'ombre, La teigne, Manu) sévader, partir
Attifer : (Fallait pas) habiller, plutôt mal d'ailleurs
Avoir le cul bordé d'anchois : (A la Belle de mai) avoir de la chance (provençal)
Avorton : (Tel qu'il est) être petit, chétif, nain
Azimuts : (Baston) dans tous les sens

B

 

Bader : (A la Belle de mai) admirer bouche bée (provençal)
Bafouille : (Déserteur) lettre
Bagnole : (Hexagone, Buffalo débile, Salut Manouche, L'auto-stoppeuse, Miss Maggie, P'tit déj' blues, 500 connards, Le retour de Gérard Lambert) voiture, avec la télé et l'tiercé, c'est l'opium du peuple...
Bagout : (Loulou) baratin, boniment
Baigner : (Baby sitting blues, P'tit déj' blues, La blanche) aller bien, convenir
Baise : (Mon bistrot préféré) voir ci-dessous 
Baiser : (Le retour de la Pépette, Dès que le vent soufflera) faire l'amour
Balaise : (Oscar, Marche à l'ombre, Socialiste, En cloque, Mon beauf') individu grand et fort à qui il ne faut pas chercher des noises
Balancée : (Ma gonzesse) physiquement faite, bien faite
Balancer (s'en) : (Mimi l'ennui) s'en fiche, s'en moquer
Baliser : (Baby sitting blues) avoir peur, ne pas être rassuré
Baloche : (C'est mon dernier bal, Baston) bal de banlieue, bal populaire
Banane : (Pourquoi d'abord) idiot
Bancale : (Tel qu'il est) pas équilibré, instable
Banco : (Le petit bal du samedi soir) c'est bon, ok, donner le feu vert
Bandant : (Hexagone, La blanche) qui donne vraiment envie, je n'irai pas plus loin dans la définition, car j'ai peur d'être vulgaire, mais de toute façon, tout le monde a compris
Baquer (se) : (Le sirop de la rue) se baigner
Baraque : (Père Noël noir) maison
Baratiner sa vie : (Oscar) raconter sa vie
Baratiner : (Loulou ) raconter des histoires
Barbeau : (C'est un homme) proxénète habillé de façon voyante
Barbouillé : (Ourson prisonnier) maculé de tâches
Barbouze : (Dans mon HLM) membre d'une police parallèle ou d'un service d'espionnage
Barge : (L'auto-stoppeuse, Mistral gagnant) fou
Barjo : (Marche à l'ombre, Welcome Gorby, Fallait pas) un peu fou

Barré : (L'entarté, Mal barré) mal parti
Barrer (se) : (Docteur Renaud, Mister Renard, Marche à l'ombre, Baby sitting blues, La mère à Titi, Baston, La blanche) partir
Basket : (Le retour de la Pépette) il a fait son panier, il s'est cassé quoi
Bas-quartiers : (La java sans joie) quartiers très pauvres et surtout refuges de la racaille
Basta : (Ma chanson leur a pas plu) ça suffit, c'est tout
Bastille : (Elle a vu le loup) ouvrage de défense autrefois placé à l'entrée d'une ville, château fort, prendre une Bastille : prendre 

Bastoche : (Gueule d'aminche) la Bastille, ancienne prison détruite lors de la Révolution, maintenant une place à Paris, souvent lieu de rassemblements, de manifs
Baston : (A quelle heure on arrive ?, Laisse béton, Willy Brouillard, Baston, Loulou, Deuxième génération) bagarre
Bastonner : (C'est mon dernier bal) se bagarrer
Bataille (tignasse en) : (Adieu minette) les cheveux mal peignés
Bâton : (Loulou) million d'anciens francs
Baver : (Où c'est qu'j'ai mis mon flingue ?) écrire ou dire n'importe quoi
Beauf : (Mon beauf') beau-frère,  personne très ringarde et nulle, avec des idées toutes faites, etc... un beauf' se veut meilleur que les autres, sa connerie l'empêche d'être objectif (mais on est toujours un beauf pour quelqu'un....)
Beaux-yeux : (Le petit bal du samedi soir) jolie fille

Bécane : (500 connards, La chanson du loubard, C'est mon dernier bal, Peau aime) moto
Bêcheuse : (Marche à l'ombre, Près des auto-tamponneuses) prétentieuse, dédaigneuse
Bégueule : (C'est un mâle) difficile, snob
Beigne : (Mon beauf', Laisse béton, Baby sitting blues, Il pleut, La teigne, Doudou s'en fout) je lui ai donné un coup, une baffe (claque)
Bellâtre : (Je vis caché) qui a une beauté fade ou des prétentions à la beauté
Belle (j'ai fait la) : (La chanson du loubard) s'évader

Berge (Boucan d'enfer) : année
Besogne : (Hexagone) travail souvent imposé Voir matraqueurs assermentés
Bestioles : (La mère à Titi) petites bêtes


Laisse Béton
Béton (Laisse) : (Laisse béton, Peau aime) verlan, laisse tomber, t'en occupe pas
Béton : (Ma chanson leur a pas plu) paroles en béton : paroles superbes
Beurre (faire son) : (La java sans joie, Salut manouche, Etudiant poil aux dents) gagner de l'argent, faire du bénéfice
Beurs : (Miss Maggie) personne née en France de parents maghrébins (beur : dérivé de reubeu, verlan : arabe)
cliquez pour avoir des détails et télécharger
Bibine

 


Bibine : (La blanche, J'ai raté télé-foot) bière
Bicot : (Les charognards) terme péjoratif signifiant arabe, expression utilisée autrefois lorsque les français étaient colonialistes, plus spécialement utilisée lors de l'Algérie "française"
Bidasse : (Adieu minette) soldat, militaire
Bide : (Manu, Loulou, La blanche) ventre
Bide :(Chanson dégueulasse, Mimi l'ennui) ratage, échec
Bidoche : (Banlieue rouge) viande
Bidon : (La menthe à l'eau, Laisse béton, Loulou), c'est pas trompeur, c'est pas de la mauvaise marchandise
Bien fait pour ta gueule : (Oscar) bien fait pour toi
Biscotos : (C'est un homme, Trois matelots) biceps, muscles

bistrot, rade
Bistrot : (Jojo le démago, Mon bistrot préféré, P'tit voleur, Si t'es mon pote, Oscar, Rouge Gorge, P'tit déj' blues) café
Bite : (Me jette pas, Dès que le vent soufflera) membre masculin. Viril ??? bite d'amarrage : sorte de cylindre en acier sur un navire ou un quai servant à enrouler les amarres
Bitume : (Amoureux de Paname, Ecoutez-moi les gavroches) goudron
Black : (Ma chanson leur a pas plu) noir d'Afrique
Blafards : (Willy Brouillard) blêmes, hagards,
Blair : (Du gris) abréviation de blaireau nul, peut être aussi les roussins (les flics), peut également signifier nez, visage
Blaireau : (Je vis caché, Mon beauf', 500 connards, Trois matelots, Où c'est qu'j'ai mis mon flingue ? Docteur Renaud, Mister Renard, Tout arrêter) homme d'âge mûr qui se croit à la page sans l'être réellement, individu antipathique un con, pas malin, nul
Blaze
: (Je vis caché) nom, prénom ou surnom
Blé : (Viens chez moi, j'habite chez une copine, Baston) argent
Bled : (La chanson du loubard, P'tit pédé) lieu isolé qui offre peu de ressources, patelin, pays d'origine
Blême : (Amoureux de Paname, Dans mon HLM) triste et terne, blafard
Blondasse : (Marche à l'ombre) d'un vilain blond
Blouser : (Welcome Gorby) tromper, escroquer
Bobine : (Mélusine) visage
Bodega : (Olé) taverne, bar
Boeufs : (500 connards), des beauf's quoi !
Bonbec : (Mistral gagnant, Morgane de toi) bonbons, sucreries pour les gosses
Boniche : (Près des autos- tamponneuses) péjoratif : femme de ménage, bonne à tout faire
Bonsoir (vous avez le) : (Pourquoi d'abord) c'est pas la peine, inutile
Bordel : (La chanson du loubard, Dans ton sac, Les aventures de Gérard Lambert ,Trois matelots) maison de prostitution, mais ici c'est un juron
Bordille : (A la Belle de mai) détritus ménagers, donc une ordure (provençal)
Borne : (Deuxième génération, A quelle heure on arrive ?) kilomètre
Bosser : (Mon amoureux, Mimi l'ennui, Oscar) travailler

Bottes : (coffret Renaud t'as 10 ans)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bourlinguer renaud.jpg (12948 octets)

Renaud sur le "Gérard Lambert"

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Botte : (L'auto-stoppeuse, Mimi l'ennui) lui proposer la botte : essayer de coucher avec elle
(plein) les Bottes
: (Boucan d'enfer)
ras le bol
Bottes (au fond des) : (Coeur perdu) usé, fatigué, désespéré
Botter : (Laisse béton, Ma chanson leur a pas plu) plaire
Botter : (La plus bath des javas) donner des coups de bottes
Boucan d'enfer : (Dans mon HLM, Père Noël Noir, Boucan d'enfer) beaucoup de bruit
Boucle-la : (L'auto stoppeuse) tais-toi !
Boudin : (Miss Maggie, Doudou s'en fout) fille ou femme laide, moche
Bouffe(r) : (Hexagone, Deuxième génération, La Blanche, L'auto-stoppeuse, Mistral gagnant, P'tit dej' blues, Le petit chat est mort, Willy Brouillard, Déserteur, En cloque, C'est pas du pipeau) nourriture, se faire une bouffe : manger ensemble
Bouffer des fraises : (En cloque) manger des fraises exemple usé des envies d'une femme enceinte
Bougnat : (Rouge Gorge) café tenu par un Auvergnat où on vendait également du charbon
Boui-boui : (Germaine) au départ maison de prostitution, café mal famé, ici plutôt pièce sordide
Bouleguer : (A la Belle de mai) se bouger (provençal)
Boules (avoir les) : (La blanche, A quelle heure on arrive ?) avoir peur, être angoissé
Boulot : (Docteur Renaud, Mister Renard, Tout arrêter,  Société tu m'auras pas, Baston, Doudou s'en fout) travail
Bourlinguer : (Trois matelots) naviguer beaucoup, voyager beaucoup
Bourré comme un polack : (Père Noël noir) saoul comme un Polonais, franchement très ivre
Bourre : (P'tit dej' blues) retard
Bousiller : (Buffalo débile, Mistral gagnant) endommager définitivement
Bout de chou : (Elle a vu le loup) terme  affectif pour désigner un petit enfant
Boutonnière : (Trois matelots) blessure à l'arme blanche
Box : (Baston) emplacement réservé
Boxon : (Dès que le vent soufflera, Dans ton sac, Père Noël noir, La java sans joie, Baston) bordel, choses désordonnées ou maison de passe
Branché (être) : (Je vis caché, Baby sitting blues, P'tite conne, P'tit pédé) être à la mode, au courant

Branque
: (Je vis caché), con, nul, chtarbé, insensé, ouf
Branleur : (Touche pas à ma soeur) terme méprisant pour désigner un garçon
Braquage : (Les charognards) hold up
Braqueurs : (Buffalo débile) gangsters qui n'hésitent pas à utiliser leur arme
Brêle : (A la Belle de mai) un nul (provençal)
Bronzé : (Dans mon HLM) maghrébin
Buter : (La java sans joie, Corsic'armes) tuer
Byzance : (Deuxième Génération, Germaine, La chanson du loubard, etc...) à l'origine capitale de l'Empire Ottoman - Istanbul, Constantinople - symbole de réussite, de richesse, si c'est Byzance c'est réussi