Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Discuter de tout et de rien

Modérateur : modérateurs

Répondre
dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Sophie du moulin a écrit :
03 mai 2020, 09:48
En repensant au fait que dd disait que les femmes se "prenaient la tête" avec des questions "futiles" ce matin, parce qu'il n'a pas tort mais en même temps, je n'arrivais pas à expliquer clairement pourquoi tant de femmes se posaient ce genre de question, il m'est venu une part de réponse. Combien de jeunes hommes ont eu à se poser les questions suivantes au moment où ils passaient à l'âge adulte ?
-Est-ce que je porte un soutif ou non ? Si je ne le fais pas quelles peuvent être les conséquences ?
- Est-ce que je m'épile ou non ? Si je ne le fais pas , que va-t-on penser de moi ?
-Est-ce que je me maquille ou non ? Quand mes parents ne veulent pas, qu'est-ce que cela me renvoie comme message ?
- Est-ce que je peux me mettre en jupe au collège ? Est-ce que je ne vais pas être emmerdée? (au lycée, en général, plus de problème)
-Est-ce que je prends la pilule ou pas ? Si je n'ai pas de petit ami, je peux penser que des préservatifs peuvent faire l'affaire pour le "cas où" (donc là pas de différence sur ce point avec les jeunes hommes sauf que le jeune homme ne se sera probablement pas posé la première question et ...) Est-ce que je devrait pas quand même prendre la pilule au cas où je me fais violer ? Elle est horrible cette question, non ? Elle ne devrait jamais tourner dans la tête d'une jeune fille, non ? C'est pourtant une réalité. Moi je me la suis posée. Pourquoi ? Parce que dans ma famille, quelqu'un de très très proche qui emportera le secret dans sa tombe a sans doute été violée et a donné la vie 8 mois plus tard.
Alors dd, je comprends ton étonnement mais non ces questions pour une jeune fille ne sont pas "accessoires", ce sont juste des questions que la société l'oblige à se poser. :(
Oué je ne suis pas une meuf, perso je me fous qu’une nana
Ne s’épile pas, c’est son choix, y a même des mecs qu’ils le font, c’est pas mon truc, le maquillage le troupe couillon, tout comme les photos sur Instagram qui rend canon la plus moche des filles. La jupe j’en sais rien a mon époque les filles mettaient que des Jean’s et le string n’existait pas ( dommage) pour la pilule j’en ai connu qui disaient chouette je vais pouvoir baiser

Sinon je ne suis pas une nana et je ne pourrais jamais comprendre ce qu’il y a dans votre tête, quand je vois comment vous morfler lors d’un accouchement, j’arrive pas à comprendre que vous en voulez encore d’autres
Image

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

dd a écrit :
03 mai 2020, 13:27
Sophie du moulin a écrit :
03 mai 2020, 09:48
En repensant au fait que dd disait que les femmes se "prenaient la tête" avec des questions "futiles" ce matin, parce qu'il n'a pas tort mais en même temps, je n'arrivais pas à expliquer clairement pourquoi tant de femmes se posaient ce genre de question, il m'est venu une part de réponse. Combien de jeunes hommes ont eu à se poser les questions suivantes au moment où ils passaient à l'âge adulte ?
-Est-ce que je porte un soutif ou non ? Si je ne le fais pas quelles peuvent être les conséquences ?
- Est-ce que je m'épile ou non ? Si je ne le fais pas , que va-t-on penser de moi ?
-Est-ce que je me maquille ou non ? Quand mes parents ne veulent pas, qu'est-ce que cela me renvoie comme message ?
- Est-ce que je peux me mettre en jupe au collège ? Est-ce que je ne vais pas être emmerdée? (au lycée, en général, plus de problème)
-Est-ce que je prends la pilule ou pas ? Si je n'ai pas de petit ami, je peux penser que des préservatifs peuvent faire l'affaire pour le "cas où" (donc là pas de différence sur ce point avec les jeunes hommes sauf que le jeune homme ne se sera probablement pas posé la première question et ...) Est-ce que je devrait pas quand même prendre la pilule au cas où je me fais violer ? Elle est horrible cette question, non ? Elle ne devrait jamais tourner dans la tête d'une jeune fille, non ? C'est pourtant une réalité. Moi je me la suis posée. Pourquoi ? Parce que dans ma famille, quelqu'un de très très proche qui emportera le secret dans sa tombe a sans doute été violée et a donné la vie 8 mois plus tard.
Alors dd, je comprends ton étonnement mais non ces questions pour une jeune fille ne sont pas "accessoires", ce sont juste des questions que la société l'oblige à se poser. :(
Oué je ne suis pas une meuf, perso je me fous qu’une nana
Ne s’épile pas, c’est son choix, y a même des mecs qu’ils le font, c’est pas mon truc, le maquillage le troupe couillon, tout comme les photos sur Instagram qui rend canon la plus moche des filles. La jupe j’en sais rien a mon époque les filles mettaient que des Jean’s et le string n’existait pas ( dommage) pour la pilule j’en ai connu qui disaient chouette je vais pouvoir baiser. Pour info quand j’avais l’occasion de tirer un coup ( pas si souvent) je demandais toujours à la nana si elle est avait pris sa pilule

Sinon je ne suis pas une nana et je ne pourrais jamais comprendre ce qu’il y a dans votre tête, quand je vois comment vous morfler lors d’un accouchement, j’arrive pas à comprendre que vous en voulez encore d’autres
Image

Avatar du membre
lucien
Messages : 4467
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

Rien n'a changé, en fait. T'es toujours le roi des... quote. :mrgreen:
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

:mrgreen: 🖕
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2414
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette »

quote=luci post_id=733156 time=1588515856 user_id=3316]
Rien n'a changé, en fait. T'es toujours le roi des... quote. :mrgreen:
[/quote]
:D
Samuel Paty, un héro, tué par la haine et la connerie.

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4353
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

:hehe: Le pire c'est qu'il avait réussi la première fois et qu'il a recommencé pour se citer lui-même! :hehe:
dd a écrit :
03 mai 2020, 13:27

Oué je ne suis pas une meuf, perso je me fous qu’une nana
Ne s’épile pas, c’est son choix, y a même des mecs qu’ils le font, c’est pas mon truc, le maquillage le troupe couillon, tout comme les photos sur Instagram qui rend canon la plus moche des filles. La jupe j’en sais rien a mon époque les filles mettaient que des Jean’s et le string n’existait pas ( dommage) pour la pilule j’en ai connu qui disaient chouette je vais pouvoir baiser
D'accord mais personne ne te demande de te mettre à la place d'une femme, mais pour autant, ce serait sympa de ne pas minimiser les problématiques qu'elles rencontrent et de ne pas les renvoyer à : "ce sont des trucs futiles, démerdez-vous!". Je ne parle pas que de toi, mais des hommes en général parce que si les jeunes femmes se posent ces questions, les hommes n'y sont pas pour rien puisqu'ils participent à la construction des "représentations sociales".
dd a écrit : Sinon je ne suis pas une nana et je ne pourrais jamais comprendre ce qu’il y a dans votre tête, quand je vois comment vous morfler lors d’un accouchement, j’arrive pas à comprendre que vous en voulez encore d’autres
Moi personnellement j'essaie de mieux comprendre les hommes, les humains en général de toute manière mais effectivement tu es libre de ne pas vouloir mieux comprendre. Par contre, tu vois là tu véhicules encore des "préjugés". Un accouchement, une grossesse, c'est un ensemble d'éléments positifs et négatifs que chaque femme, selon son histoire va vivre de manière différente. Il a des accouchements où elles "morflent" comme tu dis mais souvent si on cherche bien, la vraie souffrance (je ne parle pas de douleur, la douleur, elle s'efface vite mais bien de souffrance) est souvent liée à un mauvais accompagnement, de mauvaises pratiques médicales bien plus qu'un mauvais coup du "sort". Une grossesse, un accouchement, c'est un peu comme un marathon: on le prépare, on l'attend, on s'entraîne, on l'imagine et puis la course finale et bien comporte son lot de douleurs physiques, d'endurance, de force mentale, de bonnes et mauvaises surprises et parfois même de "coups du sort". On peut en sortir en se sentant championne toute catégorie et oublier toutes les douleurs, tous les obstacles rencontrés et puis on peut en sortir meurtri pour x raisons. Est-ce que tu diras du marathonien que tu ne voudrais jamais être à sa place à cause du risque de "morfler" ? Je n'en suis pas certaine. En tout cas tu transmets par tes mots une vision de l'accouchement très "réducteur" et là encore comme quelque chose de peu valorisant quand on y pense parce que même si tu reconnais que c'est une épreuve, on entend qu'il s'agit de quelque chose qui n'apporte rien d'intéressant. :/
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

Je vais encore plus te choquer, un accouchement je trouve ça degueu et j’ai jamais kiffer le fait d’assister pour moi c’était une épreuve et ça n’a pas été le plus beau jour de ma vie. C’est long, chiant et surtout stressant, j’ai du fumer un paquet de clope
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4353
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Non tu ne me choque pas en fait. Tu as parfaitement le droit de trouver cela dégueu et stressant. Mais personnellement, je pense que si tu as trouvé cela stressant il est fort probable que c'est parce que tu n'as pas eu l'accompagnement qui t'aurait convenu. Beaucoup d'hommes sont stressés parce qu'en fait actuellement les accouchements sont ultramédicalisés ; tout le long de la grossesse, on traite la femme comme une bombe à "retardement" qui peut nous péter à la gueule" ; beaucoup de médecins donnent l'impression que la femme n'a aucun "pouvoir" sur les événements qui vont s'enchaîner et que seuls eux savent tout et peuvent les "sauver"! Même si les salles nature se développent beaucoup de femmes accouchent dans des salles où tout nous rappelle que c'est un moment où tout peut arriver et que tout est prêt pour une grande urgence. Enfin, depuis que les hommes ont le droit d'assister aux accouchement, on ne leur apprend pas à avoir confiance en le corps de leur compagne , on ne les aide pas à trouver leur place, une place active qui leur permettrait de se sentir moins stressés. J'ai lu et entendu des témoignages de pères pour des accouchements peu médicalisés ou des accouchements où l'équipe médicale avait une approche "ouverte"et pour lesquels les pères se trouvent une place active (masser le dos de leur compagne, aller lui préparer à manger si c'est un accouchement à domicile, lui faire couler un bain , lui tenir la main, lui parler si c'est au bloc etc..) et j'ai le sentiment qu'ils sont beaucoup moins stressés que la plupart des pères qui "assistent passivement" à l'accouchement.
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Avatar du membre
adieu minette
Messages : 2414
Enregistré le : 02 févr. 2016, 06:30
Localisation : Au coeur de la Bretagne.

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par adieu minette »

(Sophie a posté entre temps.)

Mais dd tu as parfaitement droit de ne pas aimer les accouchements ! Je trouve même qu'il est plutôt sain de le dire si tu le ressens comme ça, plutôt que d'être dans le mensonge. D'ailleurs un jour je discutaisavec une sage-femme chez des amis, à propos de la présence du père ou pas, elle me répond, qu'il n'y a vraiment aucune honte à ne pas assister à l'accouchement de sa femme. Le plus important c'est ce que fera le père les 20 ans qui suivent pour son enfant.
J'étais tellement d'accord.
Samuel Paty, un héro, tué par la haine et la connerie.

Avatar du membre
lucien
Messages : 4467
Enregistré le : 20 déc. 2005, 12:12

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par lucien »

Sophie du moulin a écrit :
03 mai 2020, 09:48
En repensant au fait que dd disait que les femmes se "prenaient la tête" avec des questions "futiles" ce matin, parce qu'il n'a pas tort mais en même temps, je n'arrivais pas à expliquer clairement pourquoi tant de femmes se posaient ce genre de question, il m'est venu une part de réponse. Combien de jeunes hommes ont eu à se poser les questions suivantes au moment où ils passaient à l'âge adulte ?
-Est-ce que je porte un soutif ou non ? Si je ne le fais pas quelles peuvent être les conséquences ?
- Est-ce que je m'épile ou non ? Si je ne le fais pas , que va-t-on penser de moi ?
-Est-ce que je me maquille ou non ? Quand mes parents ne veulent pas, qu'est-ce que cela me renvoie comme message ?
- Est-ce que je peux me mettre en jupe au collège ? Est-ce que je ne vais pas être emmerdée? (au lycée, en général, plus de problème)
-Est-ce que je prends la pilule ou pas ? Si je n'ai pas de petit ami, je peux penser que des préservatifs peuvent faire l'affaire pour le "cas où" (donc là pas de différence sur ce point avec les jeunes hommes sauf que le jeune homme ne se sera probablement pas posé la première question et ...) Est-ce que je devrait pas quand même prendre la pilule au cas où je me fais violer ? Elle est horrible cette question, non ? Elle ne devrait jamais tourner dans la tête d'une jeune fille, non ? C'est pourtant une réalité. Moi je me la suis posée. Pourquoi ? Parce que dans ma famille, quelqu'un de très très proche qui emportera le secret dans sa tombe a sans doute été violée et a donné la vie 8 mois plus tard.
Alors dd, je comprends ton étonnement mais non ces questions pour une jeune fille ne sont pas "accessoires", ce sont juste des questions que la société l'oblige à se poser. :(
C'est à dire que nous, à cet âge, on a une seule question en tête: la taille de notre bite. Plus de place pour d'autres futiles préoccupations.
"La seule différence entre un fou et moi, c'est que moi, je ne suis pas fou".

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

J’ai pas assisté au premier accouchement, pas envie, je suis resté dans les escaliers à fumer( a cette époque on pouvait encore 1991) par contre j’ai assisté aux deux suivants et peu importe le fait que j’étais préparé ou pas, rien que le fait de savoir que je me trouvais dans un hosto
Était déjà une épreuve. Quand à l’accouchement à la maison je reste dubitatif, y a quand même un risque et se trouver dans une maternité équipée est quand même gage de sécurité.
Image

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

lucien a écrit :
03 mai 2020, 18:54
Sophie du moulin a écrit :
03 mai 2020, 09:48
En repensant au fait que dd disait que les femmes se "prenaient la tête" avec des questions "futiles" ce matin, parce qu'il n'a pas tort mais en même temps, je n'arrivais pas à expliquer clairement pourquoi tant de femmes se posaient ce genre de question, il m'est venu une part de réponse. Combien de jeunes hommes ont eu à se poser les questions suivantes au moment où ils passaient à l'âge adulte ?
-Est-ce que je porte un soutif ou non ? Si je ne le fais pas quelles peuvent être les conséquences ?
- Est-ce que je m'épile ou non ? Si je ne le fais pas , que va-t-on penser de moi ?
-Est-ce que je me maquille ou non ? Quand mes parents ne veulent pas, qu'est-ce que cela me renvoie comme message ?
- Est-ce que je peux me mettre en jupe au collège ? Est-ce que je ne vais pas être emmerdée? (au lycée, en général, plus de problème)
-Est-ce que je prends la pilule ou pas ? Si je n'ai pas de petit ami, je peux penser que des préservatifs peuvent faire l'affaire pour le "cas où" (donc là pas de différence sur ce point avec les jeunes hommes sauf que le jeune homme ne se sera probablement pas posé la première question et ...) Est-ce que je devrait pas quand même prendre la pilule au cas où je me fais violer ? Elle est horrible cette question, non ? Elle ne devrait jamais tourner dans la tête d'une jeune fille, non ? C'est pourtant une réalité. Moi je me la suis posée. Pourquoi ? Parce que dans ma famille, quelqu'un de très très proche qui emportera le secret dans sa tombe a sans doute été violée et a donné la vie 8 mois plus tard.
Alors dd, je comprends ton étonnement mais non ces questions pour une jeune fille ne sont pas "accessoires", ce sont juste des questions que la société l'oblige à se poser. :(
C'est à dire que nous, à cet âge, on a une seule question en tête: la taille de notre bite. Plus de place pour d'autres futiles préoccupations.
Non moi j’ai pas eu ce problème, mais je peux te comprendre :D
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4353
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

lucien a écrit :
03 mai 2020, 18:54
C'est à dire que nous, à cet âge, on a une seule question en tête: la taille de notre bite. Plus de place pour d'autres futiles préoccupations.
:hehe: C'est peut-être pas faux... A méditer :mrgreen:
dd a écrit :
03 mai 2020, 18:57
J’ai pas assisté au premier accouchement, pas envie, je suis resté dans les escaliers à fumer( a cette époque on pouvait encore 1991) par contre j’ai assisté aux deux suivants et peu importe le fait que j’étais préparé ou pas, rien que le fait de savoir que je me trouvais dans un hosto
Était déjà une épreuve. Quand à l’accouchement à la maison je reste dubitatif, y a quand même un risque et se trouver dans une maternité équipée est quand même gage de sécurité.
Si pour toi l'hôpital est anxiogène, alors forcément. Mais c'est le cas aussi pour un certain nombre de femmes. Sachant que l'hormone du stress est une hormone antagoniste à l'hormone qui provoque les contraction et ouvre le col... Tu imagines bien que ce n'est pas anodin non plus pour les femmes. Mon mari aussi est mal à l'aise dans un hosto et est hypocondriaque. Mais il a une bonne coach :mrgreen: :hehe: J'ai même réussi à le faire entrer dans le bloc opératoire et quand il m'a dit qu'il avait vécu un des plus beaux moments de sa vie que c'était idiot d'avoir eu peur finalement, jet que j'avais bien fait d'insister, j'étais moi aussi heureuse 😊
Sinon les naissances à domicile dans de bonnes conditions avec tout le système de soins dans son ensemble compétent et bien organisé (cf le Pays Bas) est à faible risque en fait. Certaines sages-femmes spécilisées dans ce type d'accompagnement de la grossesse à l'accouchement ont des taux d'accouchement sans aucune complication qui feraient pâlir bien des gynéco. En France, on ne fait pas suffisamment confiance aux sages-femmes et il y a un genre de "chasse aux sorcières". Même les maisons de naissance assez répandues en Belgique sont freinées en France. Pourtant la maison de naissance c'est comme un accouchement à la maison mais à 2 pas de l'hôpital si besoin. Donc qu'est ce qui pose problème ? Peut être que ce soient les sages-femmes qui gèrent tout toute seules...
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

dd
Messages : 5080
Enregistré le : 07 mai 2006, 14:06

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par dd »

En fait j’en sais rien, tout ce que je sais c’est que ma femme a fait appel à une sage femme à domicile, donc elle est resté un jour à la maternité, mais bon je reste à mon première idée que tu te poses beaucoup trop de questions pour vivre normalement dommage, mais j’en t’en veux pas hein, je suis presque pareil, surtout avec ce qu’on vis en ce moment, je m’ai t’es dis que les gens allaient prendre conscience, mais non, quand je vois ces connards faire la queue pendant 3 heures pour un big mac je me dis qu’on ferait mieux de flinguer la race humaine, quoique pas la peine, on le fait très bien seul 😞
Image

Avatar du membre
Sophie du moulin
Messages : 4353
Enregistré le : 22 sept. 2013, 13:26
Localisation : oise

Re: Reconnaitre ce qu'est le harcèlement sexuel

Message par Sophie du moulin »

Oui moi aussi, je trouve toujours que l'espoir d'un vrai changement retombe très vite . L'humain en général est décevant mais après il y a des êtres qui te font croire que quelque chose est possible. Mais ils ne doivent pas être assez nombreux à mon humble avis :/ S'ils faisaient la queue pour un Bic machin chose , ça ne ferait pas des kilomètres! Bon on reprendra la discussion demain parce qu'aujourd'hui je préfère éviter le bourdon, même si je ne men sens pas très gaie, je suis censée l'être , alors je vais tenter . Pis ce soir je boirai un coup à mes 48 piges! :wink:
J'ai parfois la vie qui me pique les yeux mais je n'envie pas ceux qui gardent les yeux secs....
Image

Répondre