Stars 90

Pour son Stars 90, Renaud est invité doublement chez Drucker. Non seulement pour son premier rôle au cinéma (et lequel !), celui d’Etienne Lantier dans Germinal mais aussi pour son dernier album de chansons traditionnelles du nord Renaud Cante el’ Nord (et ce n’est pas un hasard…). C’est donc dire si Drucker tenait à faire cette émission sur Renaud pour la sortie du film et celle de l’album ! Ainsi Renaud toujours en Etienne Lantier, entre sur le plateau avec la chanson "Tout in haut de ch'terril ". Puis un moment assez drôle quand à la fin de la chanson, Drucker demande à Renaud : "C’est des chansons pendant les longues soirées avec les figurants en buvant de la bière" et Renaud de lui répondre : "Pas que de la bière, du Schnieff aussi !" (pas sûr de l’orthographe !). Ensuite Renaud parle de son admiration pour les Inconnus qui le "terrassent" avant que Michel Drucker lance le sketch des "Branleurs". Petite transition sur Coluche et Renaud retourne chanter "Putain de camion". c’est après cette chanson qu’on voit un passage des Enfoirés avec Renaud, Patricia Kaas, Smain, Goldman, Patrick Sébastien, Muriel Robin et C. Fredericks qui chantent "l’Auvergnat" en hommage à Coluche et aussi un peu à Brassens. Au fil de l’émission on voit passer sur le plateau Reg Liss’ avec "Mets de l’huile" , le ballet d’Oliver Twist, Sacha Distel et ses Collégiens, la chanteuse québécoise Diane Dufresne, le poteau corse de Renaud P.Guelfuchi (le leader du groupe I Muvrini) tous invités par Renaud car c’est "son" émission.

 
2'30"
389 ko 
1'42"
265 ko 
1'05"
174 ko 
1'44"
271 ko 

Sinon nous avons les duos, l’un très drôle avec Gérard Depardieu "It is not because you are" et l’autre plutôt émouvant avec Antoine pour un petit medley de "Dès que le vent soufflera","La ballade Nord-Irlandaise" pour les chansons de Renaud et "Pourquoi ces canons ?" et "Touchez pas à la mer" pour celles d’Antoine. Superbe !

Puis un hommage assez surprenant à Renaud de Claude Nougaro qui, avec ses mots vient chanter "Le rock à Renaud", une chanson de son nouvel album. Renaud est très ému par cet hommage de la part de cet "orfèvre de la langue française". Entre temps Renaud part chanter "En cloque" et "I bot un d’ mi " cette dernière étant extraite de Renaud Cante el’ Nord. Enfin on termine par Germinal avec deux passages du film et le générique composé par… Jean-Louis Roques.

Durée

1 h 40

Diffusion

Chaîne

6 décembre 1993
TF1

Résumé

JP

Remerciements

Thomas Wallew.
(extraits sonores)