PERSONNAGES CITES DANS LES CHANSONS DE RENAUD

- V -


Valentino Rudolph / VercingétorixVerlaine Paul / Vian Boris / Vietminh (les) / Villa Pancho / Villon François / Voisine Roch / Voltaire


Valentino Rudolph

Personnage historique

 Le Tango de Massy-Palaiseau

Rudolph Valentino

"Je suis le roi du tango et je le danse beaucoup mieux que Rudolphe Valentino"

Il est né le 6 mai 1895, sous le nom de Rodolfo Alfonso Raffaello Piero Filiberto Guglielmi di Valentina d'Antoguolla à Castellaneta (Italie), dans une famille aisée (son père était un ancien officier et un vétérinaire).

En 1913, il part pour les Etats-Unis,  Il débarque à New York, le jour de Noël 1913. il connait la pauvreté pendant laquelle il survit avec différents petits boulots comme transporteur et jardinier. Par la suite il trouve un travail en tant que danseur (d'abord comme taxi dancer et comme instructeur, plus tard en tant que danseur d'exhibition) et obtient une certaine renommée locale, en particulier pour son interprétation du tango Argentin. On le soupçonne également de "travailler" comme gigolo.

Faisant partie d'une troupe d'opérette, il rencontre l'acteur Norman Kerry, qui le convainc de tenter une carrière dans le cinéma (muet). Après de petits rôles dans une douzaine de films, il est repéré par la scénariste June Mathis qui le propose comme premier rôle masculin dans "Les quatre cavaliers de l'Apocalypse". Ce film, diffusé en 1921 est un grand succès. La même année, Valentino devient une star encore plus grande avec "Le Cheikh".

Après avoir eu des ennuis avec sa maison de production, il entame une tournée avec une compagnie de danse. Peu après, il tourne en 1925, "L'aigle" et "Le fils du cheikh"

Le 23 août 1926, Rudolph Valentino meurt de septicémie à l'âge de 31 ans à New York. De nombreuses ruemrus ont suivi son décès. Ses funérailles officielles ont réuni plus de 100'000 personnes. Seul le décès d'Elvis Presley bien plus tard, engendra une ferveur et une hystérie comparable 

Histoire de la famille


Vercingétorix

Personnage historique

Le blues de la Porte d’Orléans / Germaine

Vercingetorix

J'peux pas oublier qu'autrefois Vercingétorix s'est battu tout près du métro Alésia.

Prince  gaulois, né en Arvénie (Auvergne) en 72 avant J.C., fils de Celtill, chef des Arvernes.  Son nom qui veut dire « grand roi des braves » le prédestine à prendre la tête des Arvernes et de toute la Gaule. D'essence noble, il suit l'enseignement de l'école des druides. 

Imposant et farouche, il n'a pas son pareil pour motiver les hommes au combat. Il rassemble autour de lui les principaux chefs et une puissante armée. Il désire réunir la Gaule toute entière. Pour se faire obéir il emploie des méthodes très discutables. Il prend des otages dans les tribus voisines : si on se rebelle il n'hésitera pas à se venger sur eux. Pour les traîtres il invente toute une série de supplices, il offre aux Dieux de formidables holocaustes dont les "offrandes" sont choisies parmi les criminels

Après de multiples batailles, il fait subir un grave échec à Jules César devant Gergovie en 52 av JC. Ce haut fait de guerre lui permet d'acquérir le titre de commandant en chef des armées décerné par  l'Assemblée  des Gaulois. 

Par la suite, Jules César vainquit Vercingétorix près de Dijon. L'armée gauloise en déroute se réfugia à Alésia (en Côte d'Or). César, ne pouvant venir à bout de la place, affama alors les troupes gauloises.  Vercingétorix se rendit pour épargner la vie de ses hommes et fut emmené à Rome. La chute d'Alésia après un siège de 40 jours marqua la fin de la guerre des Gaules et l'achèvement de la conquête romaine. 

Vercingétorix vécut encore six ans jusqu'au triomphe de César à Rome, emprisonné à la Mamertine, et fut executé en 46 av JC.

Biographie


Verlaine Paul

Personnage historique

Peau aime / Mon bistrot préféré

Verlaine

"..une souris qu'est tellement belle qu'il faudrait que j'm'appelle Verlaine pour trouver les mots pour vous la décrire…" (Peau aime)
"Cependant que Verlaine et Rimbaud à l'absinthe / Se ruinent doucement en évoquant Villon" (Mon bistrot préféré)

Paul-Marie Verlaine est né le 30 mars 1844, à Metz. Il a été un enfant heureux, couvé par sa mère. Il se retrouve, dès ses 20 ans, dans un milieu d'écrivains et de poètes qui formeront le groupe du Parnasse. 

Il travaille, pour gagner sa vie, comme expéditionnaire à la mairie du 9ème arrondissement à Paris et publie en même temps ses poèmes dans différentes revues. En 1869, Verlaine se fait remarquer pour son ivrognerie. Il est violent, tente d'assassiner sa mère. Puis il épouse sa cousine Mathilde Mauté, c'est une période heureuse où le poète crée La Bonne Chanson qui paraît en 1870. 

En 1871, Verlaine s'enivre d'Absinthe, et continue à maltraiter sa femme qui a mis au monde leur fils Georges. Puis il fait venir Rimbaud à Paris et ils affichent leur liaison. Dans les années suivantes ils voyagent ensemble, en Belgique, à Londres. En 1873, au cours d'une scène de jalousie, il blesse Rimbaud et se retrouve en prison à Mons pour 2 ans, où il écrit : Sagesse, Jadis et Naguère.  

Entre 1875 et 1880, il enseigne en Angleterre et en France. Il renoue avec les milieux littéraires, et publie ses recueils de poésie. Il est malade. Deux ans avant sa mort, il est élu Prince des Poètes alors qu'il est dans la misère. A sa mort, des milliers de personnes l'accompagnent au cimetière des Batignolles.

Son oeuvre


Vian Boris

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Mon bistrot préféré

Boris Vian

"Il y a Boris Vian, Maupassant et Bruant / Ecoutant les histoires d'un Coluche hilarant"

 

Ville-d'Avray 1920 - Paris 1959

Personnage fascinant aux multiples facettes : Fils d'un riche industriel, il sera tour à tour ingénieur à l'AFNOR, trompettiste de jazz à Saint Germain des Prés, traducteur, homme de lettres, journaliste et encore auteur-compositeur et interprète de chansons.  Il a publié des poèmes, des romans, des pièces de théâtre et des chroniques de jazz.

Il sera d'ailleurs parmi les premiers à dénoncer le racisme des médias américains, qui, à une certaine époque, boycottaient les musiciens noirs.
Dans ses romans ou dans ses chansons, on appréciera principalement son humour et son sens de l'absurde.  Il consacrera d'ailleurs une grande partie de son temps et de son énergie au Collège de Pataphysique.

C'est lui qui en 1954, écrira ce qui reste encore aujourd'hui un manifeste anti-militariste " Le Déserteur".. 

Les chansons de Boris Vian sont reprises régulièrement par des interprètes aussi différents que Juliette Gréco, Jacques Higelin, Au Bonheur des Dames, Nana Mouskouri et bien d'autres encore.

Il a publié sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, "J'irais cracher sur vos tombes" en se présentant comme le traducteur de l'ouvrage, et sous son propre nom : L'Ecume des jours, l'Arrache-cœur, ...

Cardiaque, il mourra d'un infarctus en voyant l'adaptation cinématographique de "J'irais cracher sur vos tombes".

Un site sur Boris Vian


Vietminh (Les)

Personnages historiques

Les Charognards

"Ces mecs c'est d'la racaille c'est pire que les Vietminh/Faut les descendre d'abord et discuter ensuite"

Le Vietminh est un mouvement indépendantiste formé au VietNam en 1941 par d'anciens dirigeants du parti communiste indochinois. Suite à la capitulation du Japon, son leader Ho Chi Minh proclama alors l'indépendance le 2 septembre 1945 et devint président du nouveau gouvernement révolutionnaire.

 

En novembre 1946, une première bataille aura lieu à Haïphong entre les Vietminh et les troupes françaises, préfigurant la guerre d'Indochine qui durera jusqu'en juillet 1954, et aboutira à l'indépendance du Laos et du Cambodge.

 

Le Vietminh comptait dans ses rangs une majorité d'ouvriers et de paysans, qui avaient choisi de rejoindre ce mouvement indépendantiste pour lutter par tous les moyens, y compris les plus abjects, contre le colonialisme français.

 

Bref historique

 


Villa Pancho

Personnage historique

Adios Zapata

Villa Pancho

"Adios Pancho Villa ! Que viva Marijuana" / "Viva Che Guevara ! Zapata ! Pancho Villa"

Général et révolutionnaire mexicain. Bandit au grand cœur. Perpétuel révolté. 

Né Doroteo Arango Arámbula, le 5 juin 1978 à Rio Grande (Durango/Mexique) mieux connu sous le nom de (Francisco) Pancho Villa. Orphelin depuis l'adolescence, il fut bûcheron, agriculteur et commerçant.

En 1910, il s'associe à Francisco Madero, qui le nomme brigadier. Il combattit alors sous les ordres de Victoriano Huerta, qui l'accusa d'insubordination et le condamna à mort.

Assigné à résidence à El Paso jusqu'au décès de Madero en 1913, il fit ensuite face à Huerta, et obtint des victoires miltaires importantes dans le nord du pays avec la prise des villes de Torreón, Ciudad Juárez, Chihuahua et Zacatecas qui provoquèrent la chute de Huerta.

Le 9 mars 1916, il mena 1 500 bandits mexicains dans une attaque contre Columbus au Nouveau-Mexique, où ils brulèrent la ville et tuèrent 17 de ses résidents. Les États-Unis d'Amérique les pourchassèrent avec 12 000 militaires et des avions mais sans succès car il repassèrent la frontière.

Il se proclama ensuite gouverneur de Chihuahua, où il réalisa une réforme agraire. Déçu de la politique agricole modérée de Venustiano Carranza, il s'est allié avec Emiliano Zapata par lePacte de Xochimilco (1915). Il a guerroyé jusqu'en 1920, quand, défait par Álvaro Obregón, il s'est retiré à Chihuahua jusqu'à son assassinat. le 20 juillet 1923 à Parral.

La révolte au Chiapas

L'histoire de Pancho Villa en anglais


Villon François

Personnage historique

Mon bistrot préféré

"Cependant que Verlaine et Rimbaud à l'absinthe / Se ruinent doucement en évoquant Villon"

Poète français (Paris, v. 1431 — ?, apr. 1463).

Ses parents étaient de pauvres gens. Il perdit son père de bonne heure, et sa mère le confia à Guillaume de Villon, chanoine de Saint-Benoît, dont il prit le nom, et qui le fit instruire. Villon suit les cours de la faculté des arts. Bachelier en 1449, maître ès arts en 1452, il mène la vie désordonnée des mauvais étudiants de l'époque, dépensant «sa folle jeunesse» à batailler avec le guet, rossant les sergents, volant aux étalages, ripaillant dans les tavernes borgnes.

Ses principales oeuvres furent : 

- "le lais" encore appelé "le petit testament"
 - " le Testament" encore appelé "le grand testament" qui contient notamment "la ballade des dames du temps jadis".
 - les "ballades en jargon"(moins connues)
 -parmi les autres poèmes il faut aussi citer "L'épitaphe de Villon en forme de ballade" plus connu sous le nom"ballade des pendus"

François Villon est le premier en date des grands poètes lyriques. À l'époque où s'impose l'art des «Grands Rhétoriqueurs», il crée une poésie essentiellement personnelle par l'expression sincère et profonde de ses propres sentiments. Son œuvre reflète sa vie, faite de contrastes violents: il ne cache rien de ce qui fait de lui un «mauvais garçon», son amour d'une vie dissolue qu'il retrace avec un esprit, une malice et une verve admirables. Malgré cela, son âme n'a rien perdu de son ingénuité et de sa fraîcheur. Et le poète trouve des accents touchants pour exprimer la foi religieuse qu'il a conservée, son amour pour sa mère, sa reconnaissance envers tous ceux qui se sont intéressés à lui, ses regrets naïfs d'avoir gaspillé sa jeunesse. Quand il nous dit son angoisse de la mort et de la fuite de toutes choses, il atteint à un pathétique que le romantisme même n'a pas dépassé.

Villon, a écrit justement Bédier, «a retrouvé ou renouvelé tous les thèmes lyriques». Il est également un grand poète par la forme. Il possède une langue riche, forte, précise, pittoresque, d'un tour vif et aisé. Aussi Villon fut-il immédiatement célèbre. De 1489 à 1533, ses œuvres furent imprimées vingt fois. Marot le déclare «le meilleur poète parisien qui se trouve». Les romantiques voient en lui un précurseur illustre et en font, avec Gautier, un juste éloge. Quant à Baudelaire et surtout Verlaine, ils auront pour lui un véritable culte.

François Villon a eu une influence très importante sur Georges Brassens. Puisque celui-ci, qui a mis en musique "la ballade des temps jadis" a déclaré notamment:"je me suis beaucoup servi chez Villon, c'est-à-dire je l'ai beaucoup aimé (...) J'ai vécu pendant deux ou trois ans en étant non pas Villon mais en essayant de l'être. Et il est resté des traces dans ce que j'écris. j'ai dû lui voler quelque chose" (entretien avec Luc Berimont, cité par François-Victor RUDENT dans"Georges Brassens sur les pas de François Villon").

Léo Ferré a mis en musique "La ballade des pendus".

(Sources Yahoo encyclopédie et Vincent Mazel)

Biographie longue


Voisine Roch

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Ma chanson leur a pas plu (version 2)

Roch Voisine

Roch Voisine est né le 26 mars 1963 à Edmunston, dans la  province du New Brunswick, au sud-est du Québec. Avec son frère Marc (né en 65) et sa soeur Janice (66), il est élevé par des parents tous deux professeurs d'anglais, Real et Zelanda.

Dans un pays où le hockey est roi, le jeune Roch chausse très jeune les patins. Non seulement il devient un hockeyeur plutôt doué, mais le sport prend une place importante dans sa vie. Malheureusement, à 17 ans, une chute lui endommage le genou. Il est obligé d'abandonner une carrière prometteuse. Cet accident le mène tout droit vers la musique puisqu'il occupe sa convalescence en écrivant et en grattant les cordes d'une guitare. Outre la musique, Roch s'inscrit à l'université d'Ottawa en physiothérapie. Il y reste deux ans mais sans grande passion.

La musique prend vite le dessus. Avec des amis, il enregistre quelques compositions mais sans aucune visée professionnelle. Cependant, un certain Paul Vincent, oncle d'un de ses amis et célèbre disc jockey québécois, pense que Roch a une voix et un solide talent de compositeur. Il décide de devenir son agent.

C'est ainsi qu'en 86, Roch Voisine sort un tout premier 33 tours, aujourd'hui oublié, "Sweet songs". Il apparaît également dans une série très populaire consacrée au hockey, "Lance et compte".

C'est en 1989 que sa carrière est réellement lancée, grace au titre "Hélène" qui devient en quelques mois un phénomène commercial sans précédent. L'album du même nom, qui reprend en partie les titres du précédent disque y compris "Hélène", devient triple platine (3 millions de copies).

La "Roch-mania" débarque dès septembre 90 en France où 80.000 spectateurs assistent à sa tournée.  Roch obtient la Victoires de la Musique du meilleur album de l'année. En 1992,  sort le double album "Europe Tour" qui cartonne à nouveau. Son succès lui vaut en 93 d'être statufié au musée Grévin. En Amérique du Nord, Roch est engagé pour chanter l'hymne de la NHL. 

A l'automne 93, sort un album intégralement en anglais, "I'll always be there", qui moins d'un an après sa sortie, s'est déjà écoulé à plus d'un million d'exemplaires. La "Roch-mania" s'essoufle.  Son album "Coup de tête" qui sort en septembre 94, est un échec en France. En novembre 96, sort "Kissing rain" qui passe inaperçu en Europe.

L'album "Chaque feu" en 1999 marque un retour à la langue française. A la fin de l'an 2000, il sort l'"Album de Noël" sur lequel il chante de grands classiques : "Petit Papa Noël", "Mon beau sapin", etc. L'année suivante, il reprend son repertoire romantique et publie un album éponyme, onzième depuis le début de sa carrière.

En 2002, sort "Higher" nouvel opus, en anglais cette fois-ci. Plutôt enlevé, entre pop rock et ballades, cet album est dédié à Myriam Saint-Jean, une jeune québécoise qu'il épouse le 21 décembre à Montréal. En 2003, sort l'album "Je te serai fidèle" constitué de reprises et de quelques nouvelles chansons.

Site officiel


Voltaire

Personnage historique

Leonard's song

"Au pays de Voltaire résonne la colère contre ces tortionnaires qui t'ont jeté en cage"

Célèbre écrivain français, né François Marie Arouet

 


Vers la page U     Retour au sommaire des PersonnagesVers la page W