PERSONNAGES CITES DANS LES CHANSONS DE RENAUD

- T -

 


Tabarly Eric / Tapie Bernard / Teigne (la) / Thatcher Margaret / Titi / Tonton / Toreros (les) / Travolta John / Trénet Charles / Tribus Berbères (les) / Trust


Tabarly Eric

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

 Dès que le vent soufflera

Eric Tabarly

"Tabarly, Pajot / Kersauzon ou Riguidel / Naviguent pas sur des cageots / Ni sur des poubelles"

Né le 24 juillet 1931 à Nantes (France), Éric Tabarly s'engage dans la marine de guerre pour rénover le bateau que lui a légué son père en 1952, le Pen Duick. Admis à l'École navale, il poursuit ensuite une carrière d'officier dans la marine de guerre française jusqu'à sa retraite en 1985 avec le grade de Capitaine de Vaisseau (c'est-à-dire colonel ; le grade en-dessous des étoiles de général ou amiral). 

Il devient célèbre en 1964 au lendemain de sa victoire dans la Transat anglaise en solitaire, redonnant à la France sportive une certaine fierté. Le général de Gaulle inaugure la remise de la Légion d'honneur pour raisons sportives, et les Français se passionnent pour la navigation de plaisance, dont il est l'un des vulgarisateurs. 

Fin architecte naval, il invente le multicoque et forme sur ses bateaux des dizaines de jeunes marins (Olivier de Kersauzon, Alain Colas, Marc Pajot, Titouan Lamazou...) qui mèneront la France aux premières places des courses en haute mer. Dépassé dans les années 1980, Tabarly n'en continue pas moins de participer aux courses importantes. 

Projeté à la mer après un choc, il disparaît au large du Pays de Galles dans la nuit du 12 au 13 juin 1998. Son corps a été repeché 36 jours plus tard, par hasard.

L'association Eric Tabarly


Tapie Bernard

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Socialiste / Welcome Gorby / A la belle de mai

Bernard Tapie

"Elle m'a parlé d' Bernard Tapie / Enthousiaste" (Socialiste)

"Viens donc contempler nos idoles / Elles sont un peu plus Rock and Roll / Que ton Lénine / Bernard Tapie et Anne Sinclair / 'vec ça tu comprends qu'notr' misère / Soit légitime" (Welcome Gorby)

Bernard Tapie est le principal personnage, jamais cité, de la chanson "À la Belle de Mai" !

Fils d'un ouvrier ajusteur, Bernard Tapie naît à Paris le 26 janvier 1943. Il passe son enfance à La Courneuve dans les années 1950 avant de suivre les cours de l'École d'électricité industrielle de Paris et entrer en 1963 au bureau d'études du constructeur automobile Panhard. 

Il tente, sous le nom de Bernard Tapy, de débuter une carrière de chanteur, sans grand succès, puis se lance à partir de 1967 dans les affaires. Sa spécialité : racheter des affaires en difficultés, assainir leurs comptes par tous les moyens et les revendre avec plus-value. Il accumule pendant une dizaine d'années les réussites financières. Mais c'est le rachat de l'entreprise Manufrance (Saint-Étienne) en 1980 qui le rend célèbre. 

Il fonde son propre groupe, rachète d'autres entreprises, participe au Tour de France en relançant la carrière de Bernard Hinault. Passionné de football, il rachète l'Olympique de Marseille (O.M.) qui végétait depuis plusieurs années en seconde division. 

Les socialistes, convertis  à l'entreprise depuis 1984, voient dans cet homme populaire qui anime sur TF1 l'émission Ambitions  un symbole du gagneur. Tapie profite de ce capital de sympathie pour devenir député de Marseille en 1988, puis ministre de la Ville dans le gouvernement Bérégovoy en 1992-1993. Cette même année, son club donne à la France son premier titre de champion d'Europe des clubs. 

Mais la Roche Tarpéienne est proche du Capitole. Le rachat du groupe Adidas est un échec. Les projets annoncés en faveur des jeunes de banlieue ne trouvent aucune concrétisation et avivent des déceptions. Puis, la justice le prend pour cible en 1994, tant pour ses affaires financières que pour une affaire de corruption de joueurs de football (affaire O.M. / Valenciennes). Condamné à plusieurs reprises, Bernard Tapie passe quelques mois en prison. 

Depuis quelques années, il s'est reconverti dans une nouvelle carrière d'acteur de théâtre.

quelques infos


Teigne (la)

Personnage crée par Renaud

La teigne

"La teigne" dessiné par Nicolas Thuayre

"On lui filait plein d'noms d'oiseaux. / Même ceux qui l'connaissaient qu'à peine / L'appelaient la teigne"


Thatcher Margaret

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Miss Maggie

Miss Maggie

 

"Car aucune femme sur la planète N' s'ra jamais plus con que son frère/Ni plus fière, ni plus malhonnête A part peut-être Madame Thatcher"

Fille d'un épicier intègre, conservateur et patriote, Margaret Roberts naît en 1925 en Grande-Bretagne. 

Elle réussit à atteindre l'Université où elle décroche, à Oxford, une licence de chimie. Mariée à Dennis Thatcher, mère de deux jumeaux (un garçon et une fille), le virus de la politique la démange très tôt. Députée conservateur en 1959, elle devient ministre de l'éducation dans le gouvernement Heath de 1970 à 1974 avant d'être la première femme à diriger le Parti conservateur en 1975. 

Premier ministre en 1979, elle applique à la lettre une politique libérale radicale caractérisée par des privatisations étendues et la diminution des prestations sociales. Elle brise les syndicats. Attachée à son pays, elle ne cède rien contre les nationalistes irlandais, ni contre l'Argentine qui avait osé annexer un territoire britannique en 1982 (guerre des Malouines), ni contre les autres pays de la Communauté Économique Européenne avec lesquels les relations sont plutôt difficiles. 

Elle démissionne en 1990 après avoir été mise en minorité par son parti. Anoblie par la reine, Margaret Thatcher a profondément transformé le Royaume-Uni, à un prix social élevé, qui justifie la chanson assassine que Renaud écrivit en 1985 en son "déshonneur".

article du kiosque du HLM (Renaud/Thatcher):

La fondation Thatcher (en anglais)


Titi

Personnage de l'entourage de Renaud

La mère a Titi / Si t’es mon pote

"C'est tout p'tit, chez la mère à Titi / Le Titi y s'en fout" (la mère à Titi)

La chanson "Si t'es mon pote" est dédiée à "Buc"

Titi est le surnom amical de Jean-Pierre Bucolo (Buc). compositeur, guitariste et ami de Renaud.

Il débute sa carrière dans les années 70 avec le groupe Blue Wamp avec lequel il sortira un disque. Puis, dans les années 80, il collabore avec Didier Barbelivien et sort ensuite son premier album éponyme.

Il collabore avec de nombreux artistes comme Cabrel, Roda-Gil, Enzo-Enzo ou encore Johnny Hallyday. En 1985, il compose certaines musiques sur le disque de Renaud "Mistral gagnant".

En 1991 sort son deuxième album "Château de cartes" avec notamment une chanson écrite par Renaud (La vie en bleu). En 1995, enfin, sort son dernier album solo à ce jour : Paradisio

Entre 1999 et 2001, pendant près de 200 concerts, Jean-Pierre Bucolo suivra Renaud aux côtés d'Alain Lanty pour la tournée"Une guitare, un piano et Renaud".

Titi compose donc pour Renaud depuis plus de quinze ans.

Dans un entretien à Paris avec Thierry Coljon pour Le Soir Belgique du 22/05/2002,Renaud évoque Titi :

TC : "La musique de Jean-Pierre Bucolo est superbe également. Ce sont des retrouvailles en quelque sorte..."

R : "Oui, on n'avait plus bossé ensemble depuis « Marchand de cailloux » en 1992. J'ai retravaillé avec lui parce qu'il a beaucoup de talent mais aussi parce qu'il était très présent durant mes heures, mes années noires même. C'est un compagnon de bistrot avant d'être compagnon de guitare. Il habite dans le coin et venait tous les jours à la Closerie pour me sermonner. Il était désespéré, alors il me composait des musiques pour essayer de me stimuler, me motiver..."

Une interview de Titi


Tonton

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Socialiste / Tonton / Mon bistrot préféré

François Mitterrand

"Pi elle m'a dit qu'elle avait des Relations/Qu'elle était pote avec un pote A Tonton" (Socialiste)

"Bonhomme qui va austère/Au milieu des landes, des bruyères/Silhouette insolite, Bloc de granit/Tonton foule la terre Lentement Comme le temps" (Tonton)

"Entouré de Desproges, et Reiser, et Tonton / Nous rigolons des cons avec Frédéric Dard" (Mon bistrot préféré)

François Mitterrand est né le 26 octobre 1916 à Jarnac (Charente). Homme politique, Maire de Château-Chinon de 1959 à 1981, président de la République française de 1981 à 1995.

Après des études à Sciences-Po et son service militaire, François Mitterrand pendant la 2ème guerre mondiale est emprisonné en Allemagne. Il s'évade, puis prend une part active dans la mise en place des réseuax de la Résistance.

En 1944, il épouse Danielle, puis est nommé deux ans plus tard député de la Nièvre. En 1947, il devient le plus jeune ministre français sous le gouvernement Ramadier. Pierre Mendes-France le nomme ministre de l'Intérieur en 1954. Il s'intéresse alors de près au conflit en Algérie. Après avoir été nommé Garde des Sceaux, il s'oppose violemment au Général de Gaulle

Candidat malheureux à la Présidence en 1965, battu par De Gaulle, puis en 1974, par Valery Giscard d'Estaing, il se représente en 1981 et bat cette fois son rival de droite. En 1988, malgré une maladie incurable, il revendique un second mandat, que le peuple lui attribue au détriment de Jacques Chirac, faisant de lui le recordman de longévité à la tête de l'état français.

Il a par ailleurs été auteur de nombreux livres dont entre autres, "La paille et le grain" et "La rose au poing"

La maladie l'emporte  le 8 janvier 1996 à Paris.

Dans une interview accordée à Pascal Fioretto pour le magazine Marianne du 20 au 26 mail 2002,Renaud dit de lui :

"Je l'ai aimé, je l'aime encore. Point final."

Biographie assez complète


Toreros (les)

Divers, autres

Miss Maggie

"Palestiniens et Arméniens Témoignent du fond de leurs tombeaux/Qu'un génocide c'est masculin Comme un SS, un torero"

Par ailleurs c'est le sujet principal de la chanson "Olé"

Le torero (toreador) est le personnage central et emblématique des corridas qui se déroulent principalement dans le sud-ouest de la France et en Espagne. Porteur d'une cape  jaune et rose destinée à exciter le taureau, il débute la corrida par quelques passes où il ne fait qu'éviter les charges de l'animal. Il cède ensuite sa place aux picadors à cheval, munis de lances, qui ont pour but de faire saigner et d'affaiblir la bête. Ensuite le torero se munit de banderilles qu'il doit enfoncer dans les épaules du taureau.

Arrive enfin la mise à mort: le toréro (appelé alors matador) se découvre et s'avance vers la loge présidentielle: le président de la corrida lui remet l'autorisation de la mise à mort. Les garçons de piste remettent alors au matador une cape rouge (la muleta), ainsi qu'une épée spéciale, recourbée vers le bas (l'estoque); en même temps il leur confie sa coiffe. A lieu ensuite une série de passes, avec le taureau plutôt épuisé qui saigne de partout (il a les banderilles fichées dans le dos, et les blessures des picadors: il crache aussi parfois du sang, en plus de sa bave, s'il a eu les poumons touchés).

Au moment voulu, a lieu l'estocade : le toréro se met face au taureau, l'épée en avant, la garde à hauteur des yeux, et l'attire une dernière fois. Le taureau se jette et le toréador en esquivant lui plonge l'épée dans le dos au niveau du cou jusqu'à la garde. Le taureau se couche alors, terrassé.

Parfois, la mort n'arrive pas tout-de-suite. Il faut alors extraire l'épée, la changer et recommencer. De même, si le taureau une fois à terre bouge encore, des auxiliaires (ou le matador lui-même) lui enfoncent discrètement un couteau à la base du crâne.

 Presque tout sur les corridas

Presque tout Contre la corrida


Travolta John

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Marche à l’ombre / Le retour de la Pépette

".Monoï et Shalimar/ Futal en skaï comme Travolta" (Marche à l'ombre)

"Un coup d' brosse pour refaire son chignon /Elle est prête à tomber Travolta" (Le retour de la Pépette)

John Travolta est un acteur américain né le 18 février 1954 à Englewood, New Jersey.

Après avoir pris des cours de claquettes auprès du frère de Gene Kelly, John Travolta obtient différents petits rôles dans des comédies musicales. Ses qualités de danseur disco lui permettent d'acquérir une jolie réputation.

Il se tourne ensuite vers le cinéma, avec La Pluie du diable (1975) de Brian De Palma. Mais c'est grâce à La Fièvre du samedi soir (1977) de John Badham qu'il devient une vedette.  Il enchaîne ensuite avec Grease de Randal Kleiser (1978).  Il tourne à nouveau avec Brian De Palma (Blow out, 1981), puis enchaîne avec Staying alive (1983) de Sylvester Stallone.

Trop estampillé disco, il peine à trouver un second souffle, puis se reconvertit dans un genre nouveau avec la comédie à grand succès Allo, maman ici bébé. Dans l'intrevalle, il se déclare publiquement membre de l'Église de Scientologie.

Puis, Quentin Tarantino le met en scène dans un rôle complètement à l'opposé de son image dans Pulp Fiction (1994) qui lui vaut une nomination aux Oscars. La deuxième partie de sa carrière commence, beaucoup plus éclectique, lui permettant de maintenir son statut de star, et d'enchaîner les succès tels que Mad City (Costa Gavras), Primary Colors (Mike Nichols), La ligne rouge (Terence Malick), Broken Arrow et Double Identité (John Woo), 

Dans les années 2000, il tourne notamment The Punisher (Jonathan Hensleigh) et Be cool (Gary Gray). En projet pour 2006, Lonely hearts de Todd Robinson.

Filmographie

Site officiel en anglais


Trenet Charles

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Mon bistrot préféré / Les cinq sens

Charles Trenet

"Trenet vient nous chanter une folle complainte" (Mon bistrot préféré)

"Et toujours la folle complainte de Charles Trénet" (Les cinq sens)

 

Charles Trenet, l'éternel Fou Chantant...

Charles Trenet voit le jour à Narbonne le 18 mai 1913. C'est à Béziers, puis à Perpignan qu'il passe son enfance et son père, violoniste à ses heures, initie le petit Charles à la musique. Adolescent, Charles découvre le théâtre et la poésie par l'intermédiaire d'Albert Bausil et de son journal le Coq Catalan. En 1928, il quitte Perpignan pour Berlin où vit sa mère avec son second mari le réalisateur Benno Vigny.

A son retour en France à 17 ans, tout va très vite. Engagé par Baroncelli comme assistant metteur en scène, il croise Antonin Artaud, Jean Cocteau, Max Jacob, auxquels il confie ses envies littéraires. En fait, il a déjà écrit deux romans et des poèmes, mais ne sait pas comment se faire publier. Il fréquente alors le monde artistique parisien. A l'occasion du tournage de Bariole par son beau-père en 1933, Charles écrit quatre chansons. A vingt ans, il passe l'examen de la SACEM et rencontre Johnny Hess, qui deviendra son partenaire et son ami.

Charles et Johnny écrivent pour la publicité, composent quelques chansons à la mode, et se font engager au Palace où ils passent inaperçus. En revanche, leur passage au Fiacre dure plusieurs mois. Leur succès naissant leur permet d'enregistrer en 1934 seize titres, et leur ouvre les portes de Bobino et du Lido. Le jeune Trenet y rencontre Mireille, Ray Ventura et Paul Misraki.

Son service militaire terminé, Trenet commence une carrière solo et sort un premier disque: "Je chante". Il s'impose comme un chanteur gai et dynamique, aux chansons drôles et pétillantes. Après 9 années aux Amériques, il revient en 1954 à Paris. Le public ne l'a pas oublié. Au contraire, ses nouveaux tubes comme "Nationale 7" le confortent dans son rôle de star.

Il se retire cependant dans les années 60 et se consacre à la peinture et à l'écriture. S'il reprend la route des studios et de la scène en 1971, c'est pour faire ses adieux en 1975. Il a alors 62 ans. Mais ces adieux sont de courte durée. En 1987, alors qu'il est âgé de 74 ans, il fait un tabac au Printemps de Bourges. Les années passent, mais le Fou Chantant reste indémodable et inépuisable. Il fête même ses 80 ans sur scène.

Son dernier concert date de novembre 1999, à la salle Pleyel à Paris. Il décède le 19 février 2001, à l'âge de 88 ans, après avoir écrit près de mille chansons ! (Source ramdam.com)

Site majeur


Tribus berbères (les)

Peuple du monde

Pondichery

"Le prix d'un toilettage, vaccins, vétérinaire, nourrirait le village d'une tribu berbère"

Peuple d'Afrique du Nord 

 


Trust

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

A quelle heure on arrive ?

"Ce soir y s'ront des milliers/Enfoncés Supertramp, Trust et Lavilliers"

Groupe français formé en 1977 suite à la rencontre de  Bernard (Bernie) Bonvoisin et  Norbert (Nono) Krief. 
 
A l'époque, ils reprennent pas mal de titres d'AC/DC, des Sex Pistols ... Ils ont déjà composé " Prends pas ton flingue " et quelques autres morceaux. En décembre 1977, on leur offre la première partie de Bijou à l'Olympia .
 
En janvier 1978, sort leur premier single "Prends Pas Ton Flingue / Paris By Night ". L'amitié de Bon Scott (AC/DC) est profitable au groupe qui peut alors assurer leur première partie au Stadium. En mai 1979 sort le premier Album " Trust ". Pour la tournée qui suit, Vivi remplace Raymond Manna au sein du groupe. En mai 1980 sort le deuxième album, "Répression ", qui contient leur plus grand succès : "Antisocial". 
 
1981, 3ème album, "Marche ou Crève", enregistré en Suède avec un nouveau batteur, Nicko Mc Brain, et un nouveau guitariste, Moho. Le groupe part en tournée en Allemagne avec Iron Maiden et en retire un immense succès. Après "Trust IV" , en 1983, moins apprécié par le public, le 5ème album "Rock'n'roll" sort en 1984 et contient notamment "Serre les poings". Farid Medjane assure la batterie. Il s'en suit une tournée qui scellera la mésentente des membres, jusqu'au concert de Ploubalay, le 31 juillet 1985, où le groupe annonce sur scène qu'il arrête son aventure.
 
En 1988, Trust monte à nouveau sur scène à Bercy en première partie d'Iron Maiden. Ce moment tant attendu fera l'objet d'un premier album live, " Paris by Night ", suivi, en décembre, d'un mini album, " En attendant ". Nono, quitte alors le groupe qui clashe une seconde fois.

Après plusieurs albums solo de Bernie, sort en 1996 le sixième album studio " Europe et Haines ". C'est David Jacob qui assure la basse. De la tournée "Insurrection dans l'Hexagone 97" seront tirés un nouvel album live ainsi qu'une vidéo retraçant non seulement les concerts mais aussi le " making of " de l'album et des scènes de la vie en tournée et en studio.

Le site officiel


Vers la page S     Retour au sommaire des PersonnagesVers la page U