PERSONNAGES CITES DANS LES CHANSONS DE RENAUD

- P -


Pagnol Marcel / Pajot Marc / Palestiniens (les) / Pape (le) / Pépère le chat / Pépette (la) / Père Noël noir (le) /Pétain / Petit chaperon rouge (le) / Petit Prince (le) / Petite fille / Pierrot / Pif Le chien / Pink Floyd / Pinochet Augusto / Pivot Bernard / Pratt Hugo / Preboist Paul / Prévert JacquesProudhon / P’tite conne / Pythagore


Pagnol Marcel

Personnage historique

Mon bistrot préféré

Marcel Pagnol

"Audiard et puis Pagnol s’allument au Pernod, Je lève mon verre à Robert Doisneau"

Homme de théâtre, puis cinéaste français, né à Aubagne (Bouches-du-Rhône), le 28 février 1895.

 

Marcel Pagnol, réformé pour faiblesse de constitution lors de la première guerre mondiale, fut, après de brillantes études, enseignant puis répétiteur.

C'est en 1924 qu'est jouée sa première pièce, les Marchands de gloire, qui obtient un succès tout relatif. Dès 1928, il écrit Topaze puis Marius et Fanny, trois oeuvres importantes, qui seront transposées rapidement au cinéma, par Alexandre Korda, Louis Gasnier et Marc Allégret.

 

Dès 1934, Pagnol devient lui-même réalisateur de ses oeuvres, et achève la trilogie par le film César. Il tourne également nombre de chefs d'oeuvre de l'histoire du cinéma français : Angèle, Regain, Le schpountz, La fille du puisatier, La femme du boulanger.

 

Reçu à l'académie française en 1947, il traduit Hamlet, puis réalise les Lettres de Mon Moulin, d'après Daudet. Dès 1957, il publie ses souvenirs d'enfance : La gloire de mon père, puis Le château de ma mère, avant d'écrire L'eau des Collines (Jean de Florette, suivi de Manon des Sources).

 

Il meurt le 18 avril 1974 à Paris, mais reste plus que jamais vivant dans la légende du cinéma français, où il offrit leurs meilleurs rôles à Raimu, Fernandel, Rellys, Orane Demazis, Charpin, et plein d'autres.

Site officiel


Pajot Marc

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Dès que le vent soufflera

Marc Pajot

"Tabarly, Pajot / Kersauzon ou Riguidel / Naviguent pas sur des cageots / Ni sur des poubelles"

Navigateur français, né le 21 septembre 1953

 

Marc Pajot s'est illustré durant plus de 25 ans dans le monde du yachting international.

 

Plusieurs fois Champion de France, quatre titres de Champion du Monde, médaillé olympique à Munich 72, en Flying Dutchman avec son frère Yves, Marc Pajot a doublé le Cap Horn à 20 ans, lors de la première course autour du monde en équipage.

Il s'est ensuite imposé dans la course au large en remportant notamment " la Baule-Dakar " en 1980 et  " la Route du Rhum " en 1982. Marc Pajot a participé à quatre Coupes de l'America en qualité de team manager et skipper, se qualifiant deux fois en demi-finale. Il participa également à la Transat en double (deuxième place avec Eric Tabarly).

 

Début 2001, Marc Pajot renonce à la compétition pour se consacrer totalement à l'activité de consultant et de courtier pour la vente de yachts et ouvre un bureau sur le port du célèbre village de Saint Tropez.


son site


Palestiniens (les)

Peuple du monde

Miss Maggie

"Palestiniens et Arméniens Témoignent du fond de leurs tombeaux/Qu'un génocide c'est masculin Comme un SS, un torero"

La Palestine est l'un des noms du territoire connu comme le Pays d'Israël (Eretz Israël). Le mot Palestine vient de l'hébreu "Pleshet", la côte sud du pays, habitée par les Philistins de l'époque biblique, qui étaient un peuple d'origine égéenne. Les Grecs ont donné ensuite le nom de Palestine à tout Eretz Israël.
Au deuxième siècle de notre ère, les Romains nommèrent le sud de la province romaine de Syrie - qui comprenait le royaume de Judée - "Syria Palestina". Depuis l'époque byzantine, elle est nommée Eretz Israël également par les non-Juifs.


La "Palestine" moderne est un territoire aux frontières clairement délimitées, depuis sa conquête par les Anglais en 1917-1918. Les habitants des deux rives du Jourdain étaient alors nommés "Palestiniens".


Lorsque l'est de la Palestine fut connu sous le nom de Transjordanie (l'actuelle Jordanie), le nom de Palestine fut appliqué au territoire situé à l'ouest du Jourdain. Les Juifs du Yishouv refusèrent d'être appelés Palestiniens, ce terme a défini ensuite la population arabe locale d'Eretz Israël.

 

Actuellement, il y a environ 4 millions de personnes qui se définissent comme des Palestiniens. Ils vivent dans les pays suivants :

Jordanie (900 000) / Judée-Samarie (900 000) / Bande de Gaza (700 000) / Israël (650 000) / Liban (150 000) / Syrie (150 000) / Emirats arabes producteurs de pétrole (250 000). Plus de 600 000 Palestiniens vivent encore dans des camps de réfugiés.

 

Solidarité palestine


Pape (le)

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Le petit chat est mort

Le pape

"T'as jamais un pape sur les toits / Etre trop près du ciel p't'être qu'y z'aiment pas."

Le pape est le chef de l'église catholique romaine, successeur de Saint Pierre, à qui le Christ aurait dit "Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église". Le lieu de résidence du pape est le Vatican, le plus petit état du monde, il assure une base temporelle à la souveraineté spirituelle du pape.  

http://www.cam.org/~roychoq/index.html
http://www.vatican.va/


Pépère le chat

Personnage de l'entourage de Renaud

En cloque

"Même le chat Pépère, elle en dit du mal, sous prétexte qui perd ses poils"

Allusion au chat de Renaud et Dominique pendant la période où Dominique est enceinte de Lolita.

"Pépère" est-il le vrai nom de ce chat, son surnom, ou seulement là pour qualifier son attitude et son comportement ? Toutes les hypothèses sont possibles.
On retrouve plusieurs graphies dans les textes des paroles de cette chanson :
- "LE CHAT PEPERE" sur le livret de l'album "Morgane de toi".
- "le chat-pépère" dans plusieurs recueils de paroles. ("Le temps des noyaux", "Mistral gagnant", "Dès que le chant soufflera", "Le Renaud illustré").
- "le chat Pépère" dans le recueil "Renaud aux Editions Le Club des Stars".

En tout cas, avec cet adjectif et substantif d'origine argotique, on ne peut imaginer qu'un bon gros chat tranquille ayant une vie des plus paisibles. Si seulement une petite souris voulait nous dire son vrai nom...

http://yendred.8m.com/lcdtse/


Pépette (La)  

Personnage crée par Renaud

Près des autos-tamponneuses / Le retour de la Pépette

La Pépette dessinée par Dany

"J'ai connu la Pépette aux autos tamponneuses" / "J'ai offert à Pépette" / "J'ai quitté la Pépette" / "Mais Pépette, est-ce que c'est ton vrai nom?" (Près des autos tamponneuses)

"Y'en a une qu'est vachement impatiente, c'est la Pépette qui part en vacances"/ " la Pépette a voulu s'éclater"/ "Pépette a bu la moitié de la mer"/ "Finalement, elle se fringue en Pépette" (Le Retour de la Pépette)

Personnage créé par Renaud en 1983 dans la chanson "Près des autos tamponneuses". Renaud y raconte sa rencontre de la Pépette près des autos tamponneuses. "La Pépette" est son "surnom" : son vrai nom est "Zézette". La Pépette exerce la profession de "bonne" et habite chez sa "logeuse". Ce personnage réapparaîtra deux ans plus tard dans l'album Mistral Gagnant dans "Le retour de la Pépette". Renaud nous conte alors ses aventures "en vacances... sur une plage au bord de la France". Par ce "retour", La Pépette deviendra pour les fans de Renaud un des personnages les plus attachants qu'il ait créé.


Père Noël (noir) (le)

Personnage crée par Renaud

Le Père Noël noir

Un père Noël noir...


"P't'être que l'Père Noël se pointerait",  "Le Père Noël est un crétin !",
"Le père Noël est un poivrot !", "Le Père Noël c'est un pauv' mec".


Dans la chanson, le père Noel est noir, mais il ne s'agit pas d'une allusion raciste. Il est noir, parce'il est descendu dans la cheminée. Il est également noir parce qu'il a abusé de l'anisette. En fait, ce personnage est décrit comme un cambrioleur qui vole la guitare, les bottes, et le blouson de Renaud et pourquoi pas aussi sa femme....

Royaume du père noel


Pétain

Personnage historique

Hexagone

Pétain

"Ils oublient qu'à l'abri des bombes, les Français criaient "Vive Pétain", qu'ils étaient bien planqués à Londres, qu'y'avait pas beaucoup d'Jean Moulin."

Maréchal et homme d'État français (1856-1951). Général au début de la première guerre mondiale, son action personnelle fut décisive, notamment dans la défense de Verdun. Il fut nommé en 1917 comme Commandant en chef des armées, puis le 19 novembre 1918, Maréchal de France. Après la guerre de 14-18, il occupa divers postes de haut commandement (ministre de la Guerre notamment).

En mai  1940, il estimait la guerre contre l'Allemagne perdue. Devenu président du Conseil, il demanda l'armistice. Installant le gouvernement à Vichy, ayant les pleins pouvoirs, il devint le chef de l'État français. Ses buts politiques furent de préserver au mieux les intérêts de la France vaincue, mais, secret et soumis à de nombreuses pressions, il donne l'impression d'avoir oscillé entre une attitude d'indépendance française et une attitude de collaboration active avec l'Allemagne. En 1942, il refusa de quitter la France où l'invasion de la zone libre par l'Allemagne ne lui laissa que l'ombre du pouvoir; il fit siennes, bon gré mal gré, les directives de l'occupant. En 1944, enlevé par les Allemands, il refusa de cautionner un simulacre de gouvernement français.
En 1945, se présentant en France pour être jugé, la Haute Cour le condamna à mort, mais cette peine fut commuée en détention perpétuelle.
Dés 1940, les Français de Londres et la Résistance le dénonçaient comme traître, sentiment qui fut celui, après la guerre, de toute une partie de l'opinion ; d'autres, au contraire, ont continué à voir en lui non seulement la seule autorité légitime après juin 1940, mais l'homme qui avait sauvé tout ce que la défaite permettait de sauver. D'où les campagnes de réhabilitation et les polémiques qui se sont succédées depuis sa mort.

Renaud participe à cette polémique avec ces quelques vers. Il dénonce la large partie de l'opinion qui acclamait Pétain. Toutefois, relève que les Français de Londres, dont le Général De Gaulle, ne risquaient pas leur vie en étant bien "planqués", et que les Résistants (dont Jean Moulin) étaient tout compte fait, bien peu nombreux. Ainsi, aux yeux de Renaud, les Français ont été bien peu héroïques au cours de cette triste période.

http://toutelatsf.free.fr/petain.htm


Petit chaperon rouge (Le)

Personnage imaginaire

Le retour de Gérard Lambert 

 Le petit chaperon rouge

"Bon sang se dit Lambert, le p'tit chaperon rouge, j'suis un loup solitaire, qu'est ce que je fais j'me la mange"

Personnage et titre d'un conte de Charles Perrault (1697). Après avoir mangé la "mère grand" ("Tire la chevillette, la bobinette cherra"), le loup dévorera l'imprudente héroïne, le Petit Chaperon Rouge. (Le Petit Robert, 1984)

Tout sur le conte


Petit Prince (Le)

Personnage imaginaire

Les aventures de Gérard Lambert / Les bobos

Le Petit Prince

"et soudain d'un coup d'clé à molette, bien placé entre les 2 yeux / 

Gérard Lambert éclate la tête du Petit Prince de mes deux" (les aventures de Gérard Lambert)

 

"Ont des enfants bien élevés, qui ont lu le P'tit Prince à six ans" (Les bobos)

Personnage créé par Antoine de Saint-Exupéry (écrivain et aviateur français) en 1943 dans un livre illustré portant le titre "Le Petit Prince". Antoine de Saint-Exupéry habille de symboles naïfs sa nostalgie de l'amitié dans cette oeuvre. (Le Petit Robert, 1984)

Tout sur l'histoire


Petite fille

Personnage créé par Renaud

A la téloche

 

"Qu'est-ce que tu fais, plantée petite fille devant c't'écran"

Enfant


 

Pierrot

Personnage de l'entourage de Renaud

La chanson du Loubard / La bande à Lucien / Je suis une bande de jeunes / Peau aime / Chanson pour PierrotP’tit voleur

"Mon copain Pierrot s'est planté Sur l'autoroute un jour de pluie" (La chanson du loubard)

"Et Pierrot le fou d'la bécane Qu'a eu les deux jambes écrasées" (La bande à Lucien)

"Quand je croise la bande à Pierrot Y sont beaucoup plus nombreux" (Je suis une bande de jeunes)

"Même que ce s'ra un garçon, même qu'i' s'appellera Pierrot." (Peau aime)

"Pierrot, mon gosse, mon frangin, mon poteau, Mon copain tu m' tiens chaud. Pierrot.", "Allez viens mon Pierrot, Tu s'ras l' chef de ma bande."
(Chanson pour Pierrot)

"Salue Manu, Pierrot Et Angelo Dis leurs bien que l'amitié ça tient chaud" (P'tit voleur)

 

 

Un des copains de Renaud, et surtout le prénom du fils qu’il avait imaginé si Lolita avait été un garçon !  Tout est résumé dans la chanson pour Pierrot !

 

Chanson pour Pierrot

 


Pif Le chien

Personnage imaginaire

Oscar

Pif Le chien

"Il était marxiste tendance Pif le chien, syndiqué à mort, inscrit au parti."

Héros de bande dessinée. Avec son compère le chat Hercule, ce personnage sympathique sera amené à vivre de nombreuses aventures, notamment humoristiques.

Pif le Chien, créé par Arnal, apparaîtra pour la première fois en mars 1948 dans l'hebdomadaire l'Humanité, journal officiel du Parti Communiste Français (P.C.F.). "Marxiste tendance Pif le chien" fait donc allusion au marxisme selon le P.C.F. Une anecdote (non vérifiée) vient confirmer cette explication : sous Khrouchtchev, dans les années cinquante, en pleine période de "déstalinisation" de l'Union des Républiques Soviétiques Socialistes (U.R.S.S), le P.C.F aurait fini par décrocher la photographie de Staline qui trônait dans les locaux du parti. Mais pour ne pas laisser la place vide, cette photographie aurait été remplacée par une image de... Pif le Chien ! L'anecdote ne dit pas si cette image est toujours dans les locaux du P.C.F.
Mais la carrière de Pif le Chien ne s'arrête pas aux locaux et partisans du P.C.F. Le personnage de Pif le Chien apparaîtra dans l'hebdomadaire Vaillant dès 1952, puis dans le "Journal de Pif" en 1965, et enfin dans le journal "Pif Gadget" à partir de 1969. Ce dernier journal deviendra très populaire dans les années quatre vingt auprès des enfants, de part le concept innovant qu'il utilisait : il proposait chaque semaine, associé au journal, un nouveau gadget, "scientifique", "utile", ou simplement amusant.

Plusieurs dessinateurs et scénaristes se succéderont jusqu'en 1992, année où "Pif Gadget" cessera de paraître. Les aventures de Pif le Chien seront relatées dans divers courts-métrages et un long métrage.

L'univers de Pif


Pink Floyd

Personnages contemporains de l'œuvre de Renaud

Germaine

"Et sur les murs sans joie /de ce pauvre bouiboui / Y'avait Che Guevara / Les Pink Floyd et Johnny"

Groupe de Rock britannique formé en 1965 par des étudiants en art, Syd Barrett, Richard Wright, Roger Waters et Nick Mason.

Le nom du groupe est inspiré par les prénoms de 2 anciens bluesmen, Pink Anderson et Floyd Council.

 

Pink Floyd s'oriente à l'origine vers un rock psychédélique avec un premier album "The piper at the gates of dawn" puis rapidement, les problèmes psychiques de Syd Barrett entraînent son remplacement par David Gilmour. 

 

C'est en 1973 que le groupe accède vraiment à la notoriété grâce à l'album "The dark side of the moon" et au single "Money". Roger Waters écrit alors de plus en plus, notamment pour les albums "Animals" et surtout "The Wall" en 1979.

 

Après quelques accrochages, le groupe se dissout en 1983. En 1987, le groupe se reforma sans Waters, et publia un dernier album studio en 1994 "The Division Bell".

Depuis, seuls des best of et des anciens enregistrements live sont apparus dans les bacs. 

Hommage à Pink Floyd


Pinochet Augusto

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Elle est facho

"Faut dire qu'elle serait plutôt de l'autre côté du drapeau /Plus CIA que KGB, plus Pinochet qu' Allende"

Général chilien

 


Pivot Bernard

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Touche pas à ma sœur

Bernard Pivot

"Elle t'a vu l'aut' jour chez Pivot A l'émission sur Babar"

Journaliste littéraire français, né à Lyon le 5 mai 1935.

 

Pas toujours bon élève sauf en français et en histoire, Bernard Pivot s'orientera sur la fac de droit puis suivra les cours du Centre de Formation des Journalistes. Après des débuts au Progrès, à Lyon, il se spécialisera dans le journalisme économique pour intégrer le Figaro Littéraire en 1958, puis le Figaro quotidien. 

 

A partir de 1970, il travaillera pour les radios et la télévision. En 1975, après la disparition de l'ORTF, il lance l'émission littéraire Apostrophes, succès phénoménal. Dès 1986, il anime les Dicos d'Or, qui deviendront ensuite un véritable championnat du monde de l'ortographe, dont il compose lui-même la plupart des dictées. En 1990, il crée un nouveau magazine télévisé : Bouillon de Culture qu'il animera jusqu'en 2005, date à laquelle il se retire des écrans.

Biographie


Pratt Hugo

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Mon amoureux

Hugo Pratt

"Il est dernier en gym toujours prem' en rédac' /Y dessine on dirait Hugo Pratt"

Dessinateur italien né le 15 juin 1927 à Rimini.

 

Après une enfance passée en Ethiopie (sous gouvernement italien), Hugo Pratt rentre en Italie en 1943.

 

Il crée 2 ans plus tard sa première bande dessinée : L'as de pique, puis s'expatrie en Argentine. En 1967, il écrit "La Ballade de la mer salée" mettant en scène pour la première fois le personnage de Corto Maltese.

 

Parmi ses autres oeuvres, on peut relever : le Sergent Kirk, Les scorpions du désert, Junglemen, etc...

 

Il est décédé le 20 août 1995.

www.multimania.com/shamael/pratt.htm


Preboist Paul

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Sans dec’

Paul Préboist

"Paul Préboist, Gaston Deferre, si j'mens, j'vais en enfer"

Acteur français né le 21.02.1927 à Marseille,  spécialisé dans les seconds rôles comiques, début au cabaret en première partie de Hugues Aufray, il a ensuite bifurqué vers le cinéma.

 

Il a tourné avec les plus grands acteurs (De Funès, Montand, Belmondo) et réalisateurs (Verneuil, Hunebelle, Berry). Parmi les films les plus importants auquels il a participé, on peut citer : "Cadet-Rousselle" (1954), "Porte des Lilas" (1957), "Le capitan" (1960), "Week-end à Zuydcoote" (1964), "La grande Vadrouille" (1966), "La folie des grandeurs" (1971), etc...

 

Il fut même le héros de quelques films de deuxième zone, tels que "Mon curé chez les nudistes" (1982) ou "Le facteur de St-Tropez" (1985)

 

Alors que sa carrière se terminait, il retrouva une grande popularité en devenant le faire-valoir de son ami Patrick Sébastien dans toutes ses émissions télévisées (Carnaval, Sébastien c'est fou, etc...). Son accent provencal très marqué et ses mimiques restent dans toutes les mémoires.

 

Il est décédé le 4 mars 1997 à Paris.

Filmographie


Prévert Jacques

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

Mon bistrot préféré

Jacques Prevert

" Assis autour du poêle, il y a Jacques Rigaut / Franquin, Jean-Pierre Chabrol, Prévert et son mégot"

Poête français née le 4 février 1900 à Neuilly sur Seine. 

 

Après l'armée, il s'installe à Paris en 1922, et devient l'un des membres actifs du mouvement surréaliste auquel appartiennent Breton, Aragon, Desnos, etc... . Il publie ses premiers etxtes en 1930, puis fonde la compagnie théâtrale "Octobre" dont il écrit les sketches. En 1934, il rencontre le musicien hongrois Joseph Kosma, avec qui il collaborera plus tard.

 

Dès 1935, il commence à écrire les dilaogues puis les scénarios pour des films importants (Le crime de Monsieur Lange, Quai des brumes, Le jour se lève, Les visiteurs du soir, Les enfants du paradis). Puis il se tourne à nouveau vers la poésie et publie de nombreux recuiels, dont "Paroles" qui rencontre un grand succès Certains de ces textes seront mis en musique par Kosma, et récités ou chantés par les plus grands (Juliette Gréco, Yves Montand).

 

Il décède le 11 avril 1977 à Omonville (Normandie).

 

Hommage à Jacques Prévert


Proudhon

Personnage historique

Ravachol

Pierre Joseph Proudhon

"Devant la guillotine, il cita, ben voyons, le camarade Bakounine et l'camarade Proudhon."

Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865), socialiste et théoricien français. 
Issu de la classe ouvrière, il fut successivement typographe, petit imprimeur et journaliste. A 31 ans, dans "Qu'est ce que la propriété ?", et avec la phrase devenue célèbre "La propriété, c'est le vol", il dénonce le droit de propriété et la bourgeoisie. Trois ans plus tard, il fait du travail le seul capital réel. Mais très vite, il nuança ses attaques, cherchant moins, dès lors, à supprimer la propriété privée qu'à en atténuer les abus, moins à anéantir le système capitaliste qu'à le réformer et à concilier la bourgeoisie et le prolétariat.  Il s'en prendra d'ailleurs vivement aux théories communistes, ce qui lui attirera une sévère critique de Marx. Après avoir exposé les principes de l'anarchisme, il sera le fondateur du système mutualiste, du syndicalisme ouvrier, et du fédéralisme. Ses prises de positions, notamment contre Louis Napoléon Bonaparte et l'Église, lui valurent quelques séjours en prison et un exil forcé à Bruxelles.
Il apparaît à la fois comme un révolutionnaire, et, selon Marx, comme un conservateur "petit bourgeois constamment ballotté entre le Travail et le Capital, entre l'économie politique et le communisme".

http://perso.wanadoo.fr/jean-pierre.proudhon/p_j_prou/pierre_j.htm


P’tite conne

Personnage contemporain de l'œuvre de Renaud

P’tite conne

Pascale Ogier

"P'tite conne, tu leur en veux même pas" / "P'tite conne, tu rêvais de Byzance" / "P'tite conne, tu voulais pas murir" / "P'tite conne, c'est oublier que toi" / "P'tite conne, allez, repose-toi"

Surnom donné en 1985 à Pascale Ogier, à qui la chanson "P'tite conne" est dédiée. 

 

Née le 26 octobre 1958 à Paris et fille unique de l'actrice Bulle Ogier, Pascale Ogier est elle aussi actrice. 

 

Elle jouera notamment dans : "La dame aux camélias" (1980),  "Le pont du Nord" de Jacques Rivette (1982), et dans "Les nuits de pleine lune" de Eric Rohmer (1984)

 

Elle décédera le 25 octobre 1984 d'une overdose. Le film "Down by Law" (1985) de Jim Jarmush est lui aussi dédié à Pascale Ogier.

Cimetières et célébrités


Pythagore

Personnage historique

C’est quand qu’on va où ?

Pythagore

"Soulève un peu mon cartable,  l'est lourd comme un cheval mort, dix kilos d'indispensables, théorèmes de Pythagore !"

Philosophe et mathématicien grec du VIème siècle avant l'ère chrétienne. Sa vie et son oeuvre sont très mal connues. Il fonda en Italie des communautés philosophiques et politiques dont les adeptes acceptaient une morale ascétique. L'enseignement qui y était donné avait un caractère initiatique, la philosophie pythagoricienne voyant dans les nombres les principes de toutes choses, la loi de l'univers. Il ne reste aucun écrit de Pythagore ; les découvertes qu'on lui attribue sont certainement dues à l'ensemble de l'école pythagoricienne. C'est notamment le cas du célèbre "théorème de Pythagore", appris par chaque élève en cours de géométrie : dans un triangle rectangle, le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés.

http://www.ac-nancy-metz.fr/pres-etab/avrils/product/sommaire.htm


Vers la page O     Retour au sommaire des Personnages Vers la page R (désolé y'a pas d'Q !)