Émissions Le Parisien, le par fr.
Mis en ligne dans le kiosque le 17 décembre 2002.

Un bouleversant portrait de Renaud

> Le Parisien du 16 Décembre 2002

France 3, 20 h 50/ Un bouleversant portrait de Renaud

émission
Pour son retour, Renaud (à gauche) a accepté de se livrer à Didier Varrod. (FRANCE 3.)
SI VOUS AVEZ AIMÉ le portrait de France Gall programmé l'an dernier sur France 3 et rediffusé il y a quelques jours, vous allez adorer celui de Renaud, ce soir, à 20 h 50, sur la même chaîne. Intitulé « Docteur Renaud? ou Mister Renard ? », ce documentaire réalisé par Didier Varrod et Eric Guéret éblouit par sa richesse. Le témoignage du chanteur ­ qui sera au Zénith de Paris à partir de jeudi ­ y est tour à tour intéressant, amusant et poignant.

« Une certaine complicité professionnelle nous unit »

« Quand je lui ai proposé ce docu, il m'a dit : Ça me gonfle », raconte pourtant Didier Varrod, également à l'origine du film sur France Gall. « Ça le gênait qu'on pense qu'il voulait livrer ses états d'âme, mais il était à un moment clé de sa vie. Après sept ans d'absence, il avait envie de transmettre des choses sur l'alcool et la dépression. » Malgré sa pudeur, Renaud s'est donné à Didier Varrod. « On se croise depuis vingt ans, justifie ce dernier. Du coup, une certaine complicité professionnelle nous unit, mais on n'a jamais dîné ou pris des vacances ensemble, sinon, le film n'aurait pas été possible. » Si son nom ne parle pas forcément au grand public, Didier Varrod est bien connu des chanteurs. D'abord journaliste musical, il a longtemps travaillé chez Sony, avant de revenir à ses premières amours. Il anime « Electron libre », chaque vendredi soir sur France Inter, et présentait « les Idoles du samedi » et « les Jeudis de Jimmy », sur Canal Jimmy, jusqu'à cette rentrée. Enfin, il est également programmateur des Francofolies de La Rochelle, dont il prendra la direction en 2004. Ses prochains documentaires, Didier Varrod aimerait les consacrer à Jean-Jacques Goldman et à Mylène Farmer, deux stars qui refusent obstinément de se livrer. En attendant, un film sur Léo Ferré pourrait bientôt voir le jour, à l'occasion du dixième anniversaire de sa mort.

Aude Dassonville

Un commentaire

de laure-helene le 17 décembre 2002

À reproduire et À multiplier du vrai à l'état pur, un humain trop lucide.

Réagissez vous aussi !


(ne sera pas publié)